Aujourd'hui : Fairyhouse
November National Hunt Sale
Cheltenham - le 15/11/2019
Cheltenham November Sale
Fairyhouse - le 16/11/2019
Flat Foal & Breeding Stock Sale
Kill - du 18/11/2019 au 20/11/2019
November Foal Sale Part. 1
Deauville - du 18/11/2019 au 20/11/2019
Vente d'Automne
Kill - du 21/11/2019 au 22/11/2019
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals

Facebook Live à Lyon-Parilly : jour de gloire pour Stéphane Eveno

05/11/2019 - Découvertes
 A 51 ans, petit entraîneur de Chazey-sur-Ain avec seulement 10 chevaux dans ses boxes, Stéphane Eveno a connu un jour de gloire lors de la belle réunion du lundi 4 novembre sur l'hippodrome de Lyon-Parilly, le classique du Centre-Est. Il  fait un doublé et remporte la grande course de haies d'Automne avec l'imposant Derby de Tendron, un AQPS typique de la région.

 

 

Pourtant pas concerné a priori par la course, le célèbre entraîneur Marc Pimbonnet, figure du centre-est, laisse éclater sa joie à l'arrivée de la Grande Course de Haies d'Automne le lundi 4 novembre à Lyon-Parilly, lorsque Derby du Tendron s'impose pour l'entraînement de Stéphane Eveno et monté par Kevin Herzog. " J'adore tout simplement ce cheval que je vois tous les jours car il est juste en face de chez moi dans les boxes de Stéphane Eveno qui est un type très sympa. Et le jockey travaille dans mon écurie, il va bientôt devenir entraîneur."

 


Derby de Tendron (n°8) va remporter la Grande Course de Haies d'Automne à Lyon. (photo Henri Durand)

 

Propriétaire de Wildriver chez Mathieu Pitart, Marc Pimbonnet aime les chevaux et les gens, mais ceux des autres. C'est vrai que la vctoire de Derby de Tendron a fait plaisir à tout le monde sur l'hippodrome, à commencer par son entraineur bien sûr, qui est aussi propriétaire et lad du cheval. " J'ai un tout petit effectif de 10 chevaux. A 51 ans, je pense même réduire compte-tenu des difficultés financières. Mais j'avais peur aujourd'hui de certains chevaux qui avaient montré de la qualité en steeple. Derby est un très bon cheval, mais personne n'en a voulu l'année dernière aux ventes sous prétexte qu'il n'avait pas encore couru en obstacle à 5 ans. Il est tout simplement tardif." Il est vrai que Derby des Tendrons est typiquement un AQPS à l'ancienne, doté d'un physique très imposant, assez brutal. Pas précoce, il a débuté durant l'été de ses 4 ans et a gagné sa 1ère course plate à Strasbourg au printemps 2018, à 5 ans. Présenté à la vente d'été d'Arqana, il a été racheté 55.000 €, puis a débuté en obstacle, et a gagné de nouveau à Strasbourg à 2 reprises, en haies et en steeple. Fils du glorieux et défunt Voix du Nord, ce cheval élevé par Gérard Mercier dans le Cher provient d'une souche maternelle en revanche assez obscure (voir le pédigrée).

 


Stéphane Eveno et le jockey Kévin Herzog entourent Derby de Tendron.

 

Le meilleur élément de la souche était en fait la mère Natika de Tendron, fille du rare Oumnaz (un brave lauréat de 19 courses), qui avait gagné 3 fois en plat et en obstacle. Stéphane Eveno a donc fait un doublé, car il avait gagné aussi la course de haies précédente avec Kaprad, une fille de Kapgarde dont il est co-éleveur. A noter que dans cette course, la pensionnaire de Laurent Viel, Yellow Parcs, a été déclaré non-partante par les commissaires ayant estimé qu'il n'y avait pas de jockey en mesure de remplacer l'infortunée Céline Lequien, accidentée la veille en course. Venant de Senonnes, la jument était arrivée la veille à Parilly et Ludovic Philipperon pouvait la monter, mais auquel cas il eut fallu annuler la décharge dont profitait la jeune jockey Céline Lequien. Vu les difficultés à avoir des partants en obstacle, il est regrettable que ne soit pas prévu de tels cas de force majeure dans le code des courses. Et s'il est considéré que la décharge ainsi enlevée aurait lésé les parieurs en diminuant la chance du cheval, cela veut dire que le principe même de la décharge doit être remis en cause.

 



La journée avait ouvert sur une épreuve de Cross, ce qui a permis, grâce à la caméra embarquée sur le casque de Michel-Ange Mermel, en selle sur Vieux Garçon. Grand spécialiste de ce parcours virevoltant riche de nombreuses banquettes, buttes, trous, gué, troncs d'arbres et même un petit tour forestier dans le parc, le pensionnaire de Vieux Garçon n'a cessé de poursuivre le leader Défi des Carrés, impérial de bout en bout sous la selle de Maxime Camus. Entrainé par son propriétaire et même éleveur, l'avocat d'affaire vichyssois Emmanuel Sayet, le brave Baba Stone termine 3ème sous la selle de Maxime Chailloteau.

 

 

 

Dans une journée marquée du signe des chevaux d'obstacle, se disputait le Prix du Tremblay, la plus belle course plate de l'année pour les 3 ans AQPS sur cet hippodrome. Descendu de Senonnes dans l'ouest, Gepetto a offert la plus belle victoire de sa carrière à son jeune entraineur Geoffroy Dumont, installé depuis 1 an. Fils de Lord du Sud élevé dans la Nièvre par Karine Perreau, le partenaire de Ludovic Boisseau disputait la 9ème course de sa carrière. Très régulier, il a mis à profit son expérience pour dominer de haute lutte le très attendu Général Nous Voilà, un fis de Presenting tenu en haute estime par Nicolas de Lageneste après sa victoire en débutant à Lignières. Ce dernier pourrait partir bientôt chez Willie Mullins, non pas suite à une vente mais envoyé directement en Irlande par son propriétaire éleveur.

 

 

 

Saluons enfin la nouvelle victoire de Galiway avec sa fille de 2 ans Galaxiway pour l'entrainement de Didier Guillemin. Le fils de Galileo creuse encore l'écart en tête du classement des meilleurs pères de 2 ans en France en 2019.

 

GALERIE PHOTO (par Henri Durand)


Défi des Carrés s'impose de bout en bout dans le cross, parfaitement à l'aise sur le gué devant Vieux Garçon 


Déesse Fleur.


Maxime Camus avec Défi des Carrés.


L'expérimenté Gepetto (Ludovic Boisseau) repousse jusqu'au bout les assauts de Général Nous Voilà (Vincent Cheminaud).


Gépetto avec Geoffroy Dumont et Ludovic Boisseau.


Derby de Tendron (n°8) entre Elegante du Chênet et World Amiral en début de parcours.


Kevin Herzog va tenter de passer sa licence d'entraineur.


Galaxiway offre une nouvelle victoire de 2 ans à son jeune père Galiway.