Aujourd'hui : Kill
December National Hunt Sale
Demain : Cheltenham
Cheltenham December Sale

Sarafina : une "tata" bien généreuse

01/10/2011 - Découvertes
Plus important propriétaire-éleveur en France, l'Aga Khan qui possède Sarafina, mais est aussi l'actionnaire majoritaire de l'agence Arqana, ne présente ni ne vend jamais de yearlings à Deauville. Pourtant, c'est bien lui, à travers la très proche famille de sa championne, qui a marqué l'édition 2011 de la vente d'août. En effet, le catalogue comportait deux neveux et nièces de Sarafina. Le lot 395, Sanadar, présenté par le Haras de Grandcamp, a été adjugé 40.000 € à Christophe Ferland, l'entraineur en vogue du sud-ouest.

 

Mais surtout..., une nièce de Sarafina a réalisé un top price mémorable à 1,7 millions d'euros. Ce lot 138 était présenté par Jurgen Winter, du Haras de la Perelle qui avait acquis la mère Sanjida à l'amiable. Cette dernière, bonne gagnante,  avait servi de leader pour Zarkava dans le Prix de Diane.  Jorge Winter s'était offert une saillie de Galileo, après avoir vendu un yearling en décembre 2009, pour la somme inespérée de 180.000 €. Les acheteurs de ce top price sont des milliardaires australiens, qui ont donc fait un pari sur la future victoire de Sarafina dans cet Arc 2011. Un gros pari de...1,7 millions d'euros.

Biggest owner-breeder in France, H.H Aga Khan, who owns Sarafina, is also Arqana's main shareholder, but never sells yearlings at Deauvile. He is the man who, thanks to a close family to the champion, made heads turn at Deauville in August 2011. Indeed, the catalogue offered a nephew and a niece to Sarafina. Lot 395, Sanadar, consigned by Haras de Grandcamp, was sold for € 40,000 to the en vogue trainer Christophe Ferland.

But most importantly,  a niece to Sarafina was top-price at 1,7 million euros. Lot 138 was consigned by Jurgen Winter, of Haras de la Perelle who purchased her dam Sanjida privately. The latter, a good winner, was Zarkava's leader in the Prix de Diane.  Jorge Winter bought a nomination to Galileo, after selling a yearling in December 2009 for the unexpected sum of €180,000.  The buyers of the expensive top-price are australian billionaires who had huge expectations and had a bet on  Sarafina in the Arc 2011. A huge bet of ...1,7 million euro.