Aujourd'hui : Deauville
Vente de Yearlings d'Août
Demain : Ascot
Ascot August Sale
Demain : Deauville
Vente de Yearling V2
Doncaster - du 27/08/2019 au 28/08/2019
Premier Yearling Sale
Doncaster - le 29/08/2019
Silver Yearling Sale
Baden-Baden - le 30/08/2019
Jährlings Auktion
La Teste - du 03/09/2019 au 04/09/2019
Vente de Yearlings

Avec Eric Ventrou dans les coulisses d'une journée exceptionnelle au Qatar

08/03/2013 - Découvertes
Précieux homme de l'ombre de l'écurie d'Alban de Mieulle (UmmQ Qarn Farm), basé au Qatar mais itinérant avec la France, Eric Ventrou a passé une journée exceptionnelle le jeudi 28 février lorsque Very Nice Name et Tarbarak ont triomphé dans les 2 plus grandes courses de l'année à Doha. France Sire l'a suivi depuis 4H30 du matin pour vivre avec lui, depuis les coulisses, ce moment de très grande émotion.

 

Il connait bien les médias. Il a déjà écrit des articles sur le Qatar dans la presse française. Il s'occupe souvent des équipes de TV qui viennent faire des reportages sur la populaire écurie de son patron, Alban de Mieulle, car Umm Qarn Farm domine la scène qatari mais devient de plus en plus puissante à l'étranger. Pour autant, jamais les caméras ne s'étaient focalisées sur lui, seulement et simplement sur lui.

 

Jeudi 28 février 2013, 5 heures du matin. Le jour se lève en plein désert sur Umm Qarn Farm. Une journée exceptionnelle commence.


Cet angevin de 39 ans, 1e garçon d'Alban de Mieulle, est visible et dans l'ombre en même temps. Présent sur tous les grands événements hippiques de pur-sang arabes, puisque son écurie en court la plupart et en remporte une bonne partie, Eric Ventrou est une cheville ouvrière dont l'avis n'est presque demandé que par le " chef " Alban de Mieulle. " Il est très sérieux, bon cavalier, rigoureux, et surtout, ce qui est essentiel, respectueux des chevaux. On peut vraiment compter sur lui que ce soit à la maison ou quand il part seul à l'étranger avec un effectif. " Eric est un bon et gros bosseur, mais c'est surtout un grand passionné, des chevaux, des courses, des origines qui peut faire office d'encyclopédie ambulante pour le patron...

 

Eric Ventrou a un seul lot à sortir, car l'écurie a beaucoup de partants pendant les 3 jours du festival. Rien de 12 partants pendant ce jeudi de clôture !

 

Il a une drôle de vie. Même s'il en a le physique, il n'est pas jockey. Il a monté en courses de poneys avec Olivier Peslier, est parti à Paris chez Jean-Marie Béguigné, mais finalement la casaque n'est pas son truc. Lui aime s'occuper des chevaux et voyager. Voilà plus de 15 ans, il débarque chez Erwan Charpy  à Dubaï, dont on parle encore comme d'un mirage. Puis il traverse le Golf Persique pour embaucher chez Alban de Mieulle au Qatar, un pays dont strictement personne ne parle à cette époque. Alban de Mieulle est déjà en train de devenir le meilleur entraineur du coin, mais au début, l'écurie sert de vitrine de prestige, car cela fait bien pour le propriétaire, Cheikh Abdullah Al Thani, ex-premier ministre qui a laissé sa place à son frère mais toujours très influent conseiller spécial.

 

Très bon cavalier, Eric Ventrou n'est pas jockey pour autant. Porter la casaque n'est pas son truc.

 

Depuis les choses ont changé. Umm Qarn Farm a été crée, l'ensemble s'est professionnalisé avec les moyens ad hoc. L'écurie est devenue une industrie organisée pour gagner des courses au Qatar et aussi à l'étranger. Les chevaux courent en France pendant la belle saison, quand il fait trop chaud au Qatar. Des éléments y sont pré-entrainés dans l'ouest. Il y a aussi depuis 2 ans le Haras du Grand Courgeon au Lion d'Angers pour l'élevage et le repos. Eric Ventrou est de tous les combats. Il voulait voyager...il voyage. Jamais blasé, même lorsque l'Ecurie aligne année après année les trophées au Qatar, Eric Ventrou vit son métier à fond, et surtout les courses.

 

Le "chef" Alban de Mieulle s'appuie beaucoup sur Eric Ventrou, au Qatar bien sûr mais surtout lors des déplacements dont Eric a la charge.

 

Le 28 février, les larmes sortent après que Tabarak remporte l'Emirs Sword. Cet Arc de triomphe du pur-sang arabe au Qatar avait échappé à Umm Qarn depuis 2 ans, et surtout, quelques minutes après le succès de Very Nice Name dans l'équivalent pour les pur-sang anglais, c'est la toute 1e fois qu'ils accomplissent le doublé. "Ils" c'est Umm Qarn, c'est Alban de Mieulle, et en l'occurrence, c'est Eric Ventrou.

Le duo se retrouve, cravatté, dans les écuries de l'hippodrome d'Al Rayyan à Doha. Ils partagent visiblement la même pression.

 

Olivier Peslier est un ami d'enfance. Ils montaient en courses de poneys ensemble.

 

Alors qu'Olivier Peslier revient triomphalement aux balances en selle sur Very Nice Name, Eric Ventrou est absent. Il n'a même pas pu voir la course depuis les tribunes ! Il avait autre chose à faire...

 

...en effet, pendant la course de Very Nice Name, Eric Ventrou devait déjà s'occuper de la préparation de l'épreuve suivante. C'est l'Emirs'Sword avec leur champion Tabarak.

 

Jour de goire pour la casaque grenat. Eric Ventrou, aux anges, a rejoint le clan des vainqueurs.