Aujourd'hui : La Teste
Grand Show Anglo
Fairyhouse - du 24/09/2019 au 25/09/2019
September Yearling Sale
Arcadia, Californie - le 25/09/2019
Santa Anita Fall Yearlings
Fairyhouse - le 26/09/2019
September Yearling Sale Part II
Timonium, Maryland - du 30/09/2019 au 01/10/2019
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 01/10/2019 au 02/10/2019
Orby Sale
Saint-Cloud - le 03/10/2019
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 03/10/2019
Sportsman's Sale

Le 22e Gr.1 d'Hurricane Fly vécu à Leopardstown : WAAAAOOOOOUUUUUUH !

26/01/2015 - Evénements
Putain que ça fait du bien ! Il n'y a pas d'autres mots pour décrire la sensation de bonheur extraordinaire vécue à Leopardstown lors de la 22e victoire de Gr.1 d'Hurricane Fly, le crack de Willie Mullins âgé de 11, dans l'Irish Champion Hurdle le dimanche 25 janvier 2015. Une foule en liesse de 8000 personnes qui fait autant de bruit qu'un stade de foot en furie, avec en plus, la communion viscréale de tout un peuple avec un cheval, un héros, mais surtout un ami pour qui tout le monde a eu très peur pendant la course, mais qui parvient grâce à son seul courage à remporter le combat sans doute le plus difficile de sa carrière.

Après sa victoire héroïque, Ruby Walsh ramène Hurricane Fly si près du public qu'il peut presque le toucher.


Hurricane Fly....38 courses pour 25 victoires dont 22 de Gr.1, ce qui fait de lui, et de loin, le recordman mondial de succès à ce niveau. Lui qui n'a été battu que 4 fois outre-Manche depuis son exportation en 2008, ce fils de Montjeu qui a commencé sa carrière en France chez Jean-Luc Pelletan, est resté invaincu en 10 sorties sur l'hippodrome irlandais de Leopardstown et vient d'y remporter le Champion Hurdle pour la 5e fois de suite, imitant en cela le légendaire Istabraq.

A 11 ans, Hurricane Fly, entrainé en Irlande par Willie Mullins et monté comme toujours par Ruby Walsh, est une immense vedette dans la Verte Erin. Mais au pays des celtes, les chevaux ne sont pas seulement des idoles, mais surtout des amis. Quand il est revenu triomphalement dans le winner circle, Hurricane Fly s'est approché de la foule en délire qui pouvait le toucher. C'était complètement dingue de voir ça. Et la foule était d'autant plus ivre de bonheur qu'elle a eu très peur pour lui. Dans la ligne d'en face, le "papy" contraint de courir sur une piste asséchée qu'il n'apprécie guère, avait tout sauf une tête de gagnant. Sollicité par son partenaire pour rester dans le rythme, il a sorti ses tripes pour son public, en raccrochant le wagon qui s'était détaché au bout de la ligne d'en face. Ruby a du le faire plonger à la corde pour économiser au maximum ses forces et le remettre dans le combat. Alors on a crié, comme toutes les tribunes qui en tremblaient. On a hurlé de toutes nos forces pour le grand-père qui est parvenu à revenir à l'entrée de la ligne droite sur son grand rival Jetzki, lequel l'avait battu 2 fois l'an dernier, dans les meilleures épreuves de Cheltenham et Punchestown. Le fils de Milan, de 4 ans le cadet du vieux lion, semblait alors avoir signé la fin du règne d'Hurricane Fly, Mais cette fois à Leopardstown, l'ancêtre a mis une telle pression sur le jeune partenaire de Tony McCoy que celui-ci a fait une énorme faute au dernier obstacle. Et les gorges se sont exprimés, les bras sont levés, les programmes se sont envolés, et des milliers de personnes sont descendus de tribunes quatre à quatre pour courir vers le winner circle, applaudir et chanter pour le champion. In-cré-di-ble !!!!!

 

 

Hurricane Fly a été élevé en Irlande, à l'Irish National Stud à Kildare (qui espère d'ailleurs le voir revenir y passer sa retraite) pour les intérêts d'un italien qui l'a vendu yearling à Jean-Luc Pelletan. Son père Montjeu était déjà une vedette et l'entraineur français a pu se payer un tel pédigrée tout simplement parce que l'animal ne ressemblait alors à rien...Il n'empêche qu'il fut un excellent cheval de plat, hyper précoce ! Deuxième de Tatsyua en débutant à la Teste au mois de juillet de ses 2 ans, il a gagné une listed en mars de ses 3 ans à Saint-Cloud, l'Omnium II, en battant un cheval de la trempe de Literato ! Ensuite, il a quelque peu "dégélé", mais alors qu'on aurait pu croire son destin achevé après avoir fini dernier du Prix Daphnis (Gr.3) et du Prix Eugène Adam (Gr.2), il est parti en Irlande chez Mullins, qui ne l'a ramené aux courses qu'à la fin du printemps de ses 4 ans. Gagnant d'embée à Punchestown, il gagne dans le foulée le Prix de Longchamp (Gr.3) à Auteuil puis n'a été battu que par 2 longueurs par Grivette dans le Prix Alain du Breil, qui a donc failli être son 1e Gr.1. Il s'est bien rattrapé depuis...

GALERIE PHOTOS D'HURRICANE FLY DANS L'IRISH CHAMPION HURDLE 2015 - LEOPARDSTOWN (IRLANDE)
 


Ruby Walsh, le jockey habituel d'Hurricane Fly