Aujourd'hui : Newmarket
October Yearling Sale - Book 4
Aujourd'hui : Baden-Baden
Sales & Racing Festival
Lexington, Kentucky - du 21/10/2019 au 24/10/2019
The October Sale
Kill - du 21/10/2019 au 22/10/2019
Autumn Yearling Sale
Deauville - du 22/10/2019 au 25/10/2019
Vente de Yearlings d'Octobre
Kill - le 22/10/2019
Autumn HIT Sale
Doncaster - le 24/10/2019
Autumn Hit & Yearling Sale
Newmarket - du 28/10/2019 au 31/10/2019
Autumn Horses In Training 2019
Maisons-Laffitte - le 31/10/2019
100% Obstacle

Rubi Ball, retrouvé au pré-entrainement en Irlande !

26/02/2015 - Découvertes
L'ancien crack français Rubi Ball, AQPS aux 16 victoires dont 3 Gr.1, va reprendre la compétition en Irlande à l'âge de 10 ans alors qu'il est absent depuis décembre 2013 ! A l'occasion  d'un grand reportage sur Wille Mullins et son effectif des "Fr" qu'il prépare pour le meeting de Cheltenham, l'équipe de France Sire a retrouvé Rubi Ball grâce à son entraineur qui a confié le fils de Network à un pré-entraineur du voisinage, Sam Watson, pour le reprendre en préparation après un an d'absence du à la tendinite dont il a été victime lors de sa dernière sortie, soldée par une 3e place de Gr.1 à Leopardstown le 28 décembre 2013.

 

Elevé dans la Saone-et-Loire par Pierre Duvignaud et Jean-Louis Berger, puis acquis par la famille Papot, Rubi Ball est de retour à l'âge de 10 ans, toujours aussi impulsif alors qu'il faut un sauteur déjà très précoce. Confié à Jacques Ortet il a gagné 3 courses de suite à Pau pendant l'hiver de ses 3 à 4 ans, puis a enchaîné à Auteuil avec le Prix Duc d'Anjou (Gr.3) avant de connaitre la consécration dans le Prix Ferdinand Dufaure (Gr.1), en battant Long Run. Très de l'avant, parfois difficile à contrôler même par Christophe Pieux, son jockey attitré, Rubi Ball se faisant souvent remarquer par ses envolées spectaculaires et son style en force. A 5 ans, après avoir empoché le Grand Prix de Pau (Gr.3) en janvier, il attend l'automne pour revenir en remporter pour la 1e fois le Prix La Haye Jousselin (Gr.1) en 2010, laissant son dauphin Mid Dancer à 15 longueurs. Mais le vieux lion prendra sa revanche dans le Grand Steeple-Chase de Paris...

Rubi Ball est au sommet en fin d'année de 6 ans lorsqu'il remporte pour la 2e fois consécutive le Prix La Haye Jousselin, cette fois devant Rhialco. En 2012, Rubi Ball reprend son titre dans le Grand Prix de Pau (Gr.3), mais cela reste, à ce jour, la dernière de ses 16 victoires. En effet, le reste de sa saison de 7ans a été ponctuée d'échecs dont 3 chutes et un arrêté pour ses 4 sorties à Auteuil. RIen ne va plus pour le crack qui semble avoir perdu ses marques. Même s'il termine 2e du Grand Prix de Pau 2013, il est quand même battu de 10 longueurs. Peu après, les propriétaires, la famille Papot, décident de faire changer complètement d'air, et de l'envoyer en Irlande chez Willie Mullins, le maître entraineur celte. 


Willie Mullins : "Nous reviendrons peut-être en France ! "


De retour en novembre, il  a été battu d'une tête à Thurles mais a remontré son vrai visage le 28 décembre 2013, lorsqu'il a terminé 3e tout près du vainqueur Bobs Worth et devant Sir des Champs. Malheureusement, Rubi Ball n'a plus recouru ensuite, victime d'une importante tendinite. Arrêtée une année complète, il a repris le travail chez Sam Watson, un cavalier international de concours complet qui a participé aux Jeux Equestres Mondiaux 2014 en Normandie, et qui est installé près de Carlow, à 10 minutes de l'écurie de Willie Mullins. Ce dernier lui a confié pour reprendre l'exercice très progressivement, d'abord par du pas, puis des exercices aux longues, puis du dressage pour faire retrouver sa souplesse et l'équilibre de sa locomotion de champion. Ce programme doit le ramener sur les pistes à l'automne prochain.  " Et nous reviendrons peut-être en France un jour !" taquine Wille Mullins...
 

Rubi Ball dans l'écurie de Sam Watson près de Carlow en Irlande.