Une matinée à l'entrainement chez Hector de Lageneste

16/11/2015 - Actualités
Jeune entraineur et déjà ancien jockey, Hector de Lageneste s'est installé sur le centre d'entrainement de Pau en 2015. A 25 ans, il est déjà à la tête d'un effectif de 28 chevaux pour 7 victoires depuis ses débuts. En octobre 2015, Hector de Lageneste a ouvert ses écuries à France Sire. Voir la GALERIE PHOTOS. Source WWW.ECSSO.FR
Hector de Lageneste
 
Apprenti chez Emmanuel Clayeux de 16 à 18 ans avant de lui être attaché en tant que jockey, Hector de Lageneste a également monté pour Guy Chérel et Guillaume Macaire. C'est pour ce dernier qu'il est parti à Pau durant le meeting 2014-2015 en tant qu'assistant entraineur. L'objectif était déjà de s'installer à son propre compte. C'est suite à ce séjour que le neveu de Nicolas de Lageneste décide de rester au pied des Pyrénées. Le 1er février 2015, il franchit le pas et se lance dans l'aventure avec une dizaine de chevaux. Le 21 juin, il remporte sa première course grâce à Afro Blues et David Cottin à Montauban pour la casaque de Magalen Bryant associée à l'Ecurie la Perrigne, Roger-Yves Simon, Anna Bromley et David Powell.
 
Le 1er septembre, il change d'écurie et passe dans celle de Jean-Pierre Totain à qui il loue une trentaine de boxes : "Je veux rester avec ce même nombre de boxes et donc de chevaux pour les mois et années à venir. Il ne faut surtout pas s'enflammer; prendre le temps de gravir les marches." Justement, une nouvelle marche a d'ores et déjà été franchie le 8 octobre dernier à Bordeaux. Son protégé Un Petit Loup, associé à Jacques Ricou, lui a permis de décrocher sa première victoire PMU. Méthodique, Hector de Lageneste ne manque pas de projets. Il a ainsi pour prochain objectif d'améliorer sa piste couverte de galop de chasse mais avant : "Au prochain gagnant, je m'achète de nouvelles bottes !". 
 
 
Hector de Lageneste est épaulé de 6 à 7 salariés dont Steeve Valentin le premier garçon de l'écurie, sous sa casquette prodiguant ici des soins au postérieur droit du poulain
Les chevaux d'Hector de Lageneste croisent tous les jours ceux de l'armada Rouget (voir ci-dessus). Avec Jacques Ortet, le jeune homme est le seul entraineur d'obstacle de Pau
My Name Is Nick a été placé par sa propriétaire, Madame Picamau, chez Hector de Lageneste. Le 3 novembre dernier, le fils de Nickname a fait une rentrée gagnante sur les haies de Bordeaux associé à Kévin Nabet. Il vise désormais le Grand-Prix de Pau 2016
 
Source WWW.ECSSO.FR

Voir aussi...

Découvertes

Le paradis caché d'Etienne Leenders vu du ciel

Il ne boit pas de café parce que ça l'énerve, ce qui est toujours impossible à imaginer même en connaissant le personnage depuis plus de 20 ans tant il est plus zen qu'un bouddha couché. Etienne Leenders, qui compte plus de 2000 victoires, devient toutefois très volubile lorsqu'il s'agit de présenter son centre d'entrainement des Landes à Jarzé, où il est revenu s'installer avec son épouse Christine, et en association avec leur fils aîné Grégoire et leur 80 pensionnaires. Découvrir un paradis caché de 165 hectares vu du ciel.