Le Derby du Midi pour Bibi en musique avec Mr Satchmo

29/05/2018 - Actualités
La 162ème édition du Derby du Midi disputée ce samedi 26 mai sous un déluge à Bordeaux a été la proie de Mr Satchmo, un poulain co-élevé par Jean Biraben et son associé normand Jean-Yves Payet Descombes. Entraîné à Mont-de-Marsan par Antoine de Watrigant, le 3 ans porte le surnom du plus connu des jazzmen américains, Louis Armstrong. Source WWW.ECSSO.FR
Eddy Hardouin et Mr Satchmo remportent le Derby du Midi 2018 à Bordeaux ©Polin 
 
 
Il a déjà sa propre page Facebook telle une rock star. Il faut dire que Mr Satchmo est suivi par une caravane de supporters à chacun de ses travaux du matin et bien sûr en courses. Ses copropriétaires, la famille Houyvet (Alexandre, Yan et Flore) avaient acheté le cheval non pas sur un ring mais à l’amiable avec son futur entraîneur Antoine de Watrigant et Christine Hersant et Mickael Devena. C’est le co-éleveur du poulain qui avait orchestré cela comme l’explique l’autre éleveur du poulain Jean Biraben : « Je me rappelle que Jean-Yves Payet Descombes avait vendu le poulain. Il avait tout organisé. Je le connais depuis presque 10 ans puisque je lui mets en pension toutes mes poulinières qui vont à la saillie en Normandie. Il est installé à Saint Désir à deux pas de Lisieux et est un pur passionné qui s’est installé en Normandie après avoir vendu son affaire à Paris.
 
SOURCE WWW.ECSSO.FR
 
J’avais la mère de Mr Satchmo, Windya une fille de Linamix, poursuit Jean Biraben. Jean-Yves avait choisi le croisement avec Mr Sidney. Nous nous sommes associés sur le poulain à naître puis la jument est restée définitivement chez lui. » Mr Sidney était alors stationné au Haras du Quesnay. Ce fils de Storm Cat avait pour mère une fille de AP Indy double lauréate de Gr.1. Lauréat de Gr.1 à 5 ans après un accident, cet ex yearling à 3,9 millions de dollars avait été importé en 2010 par la famille Head avant qu’il ne retourne aux USA pour la saison de monte 2015. Mr Satchmo est donc issu de sa dernière génération conçue en France. Windya, la mère de Mr Satchmo était très bonne en course puisque gagnante de Listed, le Grand Prix Inter-Régional des 3 ans à La Teste en 2005. Cette fille de Linamix et petite-fille de la championne canadienne Northernette (Canadian Oaks 1977) faisait partie de la succession de Jean-Luc Largardère achetée dans sa globalité par le Prince Aga Khan. C’est ainsi que Windya a changé de casaque pendant son année de 2 à 3 ans. Pour sa dernière sortie, la pouliche avait servi de leader à sa compagne de casaque Shawanda dans le Prix de l’Arc de Triomphe 2005, celui de Hurricane Run. Shawanda avait conclu 5ème alors qu’elle s’était accidentée à l’entrée de la ligne droite en glissant.
 
 
Windya, la mère de Mr Satchmo aux ventes en 2010 ©APRH
 
 
VOIR LA PAGE FACEBOOK DE MR SATCHMO
 
Comme sa mère, Mr Satchmo a lui aussi changé de casaque au cours de sa carrière sportive. Samedi à Bordeaux associé à Eddy Hardouin, le poulain étrennait pour la première fois la casaque australienne de Oti Management, celle de Gailo Chop déjà entraîné en début de carrière par Antoine de Watrigant. Gagnant de sa première course lors de sa 5ème sortie, Mr Satchmo avait ouvert son palmarès de 13 longueurs à Toulouse début mars.
 
Note : Si Mr Satchmo a offert une Listed à l'élevage de Jean Biraben, sa casaque avait quant à elle brillé le 17 mai dernier avec la jument Matsay, gagnante de la Grande Course de Haies de Dax. En 2018, Jean Biraben a eu une trentaine de naissances entre les juments PS, AQPS, AA et PSA.

On en parle dans l'article

Voir aussi...

Focus Elevage

Alpha Risk : une 1ère en 2017 pour "Bibi", Vincent, Hector et Félix

Vendredi 13 janvier avait lieu à Pau une belle réunion qui mettait la race anglo-arabe à l’honneur. Un bon cross leur était réservé, le Prix Rmie de Malet remporté par Alpha Risk, les des plus jeunes du lot à 7 ans. Il a offert une première victoire en 2017 pour tout son entourage : son propriétaire Jean Biraben, son entraineur Hector de Lageneste, son jockey Félix de Giles et bien sur son éleveur Vincent Corp. Source WWW.ANGLOCOURSE.COM

Focus Elevage

Dans les prés de Jean Biraben

C'est une personnalité incontournable dans le paysage des courses et de l'élevage et plus encore plus dans sa région, le sud-ouest où son haras est installé à Beuste, à quelques kilomètres de Pau. Jean Biraben possède plus de trente poulinières, souvent en association. L'éleveur de Double Car, Zamouncho, Martalin, Zaliapour, Mindza, Storm River, Bulkohv, Lord Of Gracie et tant d'autres nous a ouvert les barrières de ses prés pour vous faire découvrir sa production 2016. Voir les PHOTOS des foals. Source WWW.ECSSO.FR