Tournée des étalons du Grand Ouest (8/13): Haras Du Saz

11/01/2021 - Actualités
Roger Yves Simon, accompagné de son fils Nicolas et de sa fille Valérie, a créé de A à Z le Haras du Saz en Loire Atlantique, à 2 pas de Nantes. En 2021, Elm Park aura ses premiers 2 ans, et Désinvolte fera sa 3ème saison. Ces 2 étalons iont été rejoints par l'un des tout meilleurs 3 ans de sa génération, Madhmoon, un fils de Dawn Approach gagnant de Gr.2 à 2 ans et 2ème du Derby d'Epsom (Gr.1). 

 

A vol d'oiseau, le Haras du Saz est à peine à 10 kilomètres du centre de Nantes ! Pourtant, on ne se croirait pas à l'orée de la ville chez Roger Yves Simon, qui a créé  l'établissement sur une friche agricole, montant de A à Z un haras fonctionnel pour les juments comme les étalons. L'élevage maison s'est encore illustré pas plus tard que ce dimanche avec la victoire dans la Grande Course de Haies de Cagnes (listed) de Tenerife Sea. Pourtant, c'est bien des étalons dont nous allons parler, car il y en a 3, prêts à prendre la relève de Johann Quatz ou encore Early March, qui furent d'excellents serviteurs pour Roger Yves, aujourd'hui épaulé par son fils Nicolas et sa fille Valérie

 

 

Cette année, le Haras du Saz fait débuter un pur cheval de plat: Madhmoon. Déjà très compact et harmonieux, ce fils de Dawn Approach était entraîné en Irlande par Kevin Prendergast, sous la casaque de Cheikh Hamdam Al Maktoum, à qui il appartient toujours. Invaincu à 2 ans, il a remporté en champion les KPMG Champion Juvenile Stakes (Gr.2) dès sa 2ème sortie sur le mile, obtenant un rating qui le plaçait parmi les meilleurs de sa génération. A 3 ans, Madhmoon a confirmé en se plaçant des Guinées anglaises, puis en concluant tout proche 2ème d'Anthony Van Dyck dans le Derby d'Epsom (Gr.1). Pourtant, c'est sur le mile qu'il excellait, et il remportera un nouveau groupe à 3 ans sur cette distance. 

Pur produit de l'élevage Shadwell, Madhmoon est un petit fils de New Approach, l'un des meilleurs continuateurs de Galileo au Haras. Son cousin, le classique Awtaad (2000 Guinées Irlandaises), s'affirme déjà comme un bon étalon avec sa première génération de 2 ans, qui devrait comme lui progresser à 3 ans. L'autre élément fort de la lignée de Madhmoon est son aieul Seattle Slew. Ce gagnant de Triple Couronne est devenu ensuite une vraie référence  en tant qu'étalon, même un chef de race. Madhmoon démarre lui sa nouvelle carrière avec plein d'ambitions, au tarif de 2500 €. 

 

Roger Yves Simon 

 

2021 est aussi une année charnière pour Elm Park, qui aura ses premiers 2 ans en piste. Plutôt bien accueilli aux ventes, ses premiers yearlings ont pris du père son physique impressionnant, qui s'est encore étoffé après plusieurs saisons de monte. 2 de ses premiers produits seront d'ailleurs sous la coupe de son ancien entraîneur Andrew Balding, en Angleterre. Fils du méconnu globe-trotter  Phoenix Reach, Elm Park a été un grand 2 ans sur 1600m, remportant une listed, puis les Royal Lodge Stakes (Gr.2), et enfin le Racing Post Trophy (Gr.1), une course qui a souvent révélé de très bons chevaux de tenue, et qui ont su faire des sauteurs, à l'image de King's Theatre, American Post, Motivator, Authorized, et même Camelot. Dans ce sens, Elm Park a sailli aussi une jumenterie obstacle, et ses produits ont fait bonne impression aux différents concours de modèles et allures. Il restera en 2021 à 3000 € la saillie. 

 

 

Enfin, Désinvolte représente un condensé de l'histoire même du Saz ! Il est un fils d'Early March avec une mère par Johann Quatz, et a été élevé par la famille Simon. Vendu yearling, il est revenu étalon après une très belle carrière de course chez Philippe Leblanc. Il s'est révélé à 3 ans sur les obstacles en enlevant un prix de série à Enghien et aussi le prix des Platanes à Auteuil, une course aujourd'hui labellisée listed où il battait Jazz In Montreux. Tombé dans la grande génération de De Bon Coeur, il est aussi monté sur le podium des prix Général de St Didier (Gr.3) et Georges de Talhouet Roy (Gr.2) à 3 ans, puis du prix Pépinvast (Gr.3) à 4 ans. Entré en 2019 au Haras, il a sailli de bonnes juments, et les premiers produits ont été appréciés, et certains achetés pour partir en Angleterre et en Irlande. Désinvolte reste en 2021 au tarif de 1500 € la saillie, lui qui a considérablement évolué physiquement, et présente un modèle impressionnant. 

 

 GALERIE PHOTO

MADHMOON 

 

ELM PARK 

 

 

DESINVOLTE

 

Nicolas Simon avec Désinvolte 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Actualités

Tenerife Sea, la Loire-Atlantique s'exporte jusque sur la Riviera !

En s'imposant ce dimanche dans la Grande Course de Haies de Cagnes (L.), sous la selle d'un Christopher Couillaud des grands jours, Tenerife Sea a mis à l'honneur tout le département de la Loire-Atlantique, où elle a été élevée au Haras du Saz puis pré-entraînée par Matthieu Nadot avant de rejoindre les boxes de Pierre-Jean Fertillet, auteur d'un magnifique "hat trick' pour la dernière journée du meeting d'obstacle cagnois 2020-2021.

Mercato des étalons

Dragon Dancer vendu à Nunstainton Stud

Dragon Dancer vient d'être acheté par Chris Dawson du haras anglais de Nunstainton Stud. La transaction a été réalisée par the stallion man Richard Venn. Fils de Sadler's Wells, battu du minimum par Sir Percy dans le Derby d'Epsom, Dragon Dancer a débuté sa carrière chez Roger-Yves et Nicolas Simon au Haras du Saz. Il a donné ces dernières semaines les bons et estimés Goodbye Dancer, quintuple vainqueur chez Nigel Twiston-Davies ou encore Dylidancer, gagnant en débutant à Pau. Neveu d'Alborada, d'Albanova, Dragon Dancer est parent de Dapper qui officiait à Nunstainton Stud jusqu'à sa mort.