Affaire Gordon Elliott : Cheveley Park Stud retire ses chevaux dont Envoi Allen

02/03/2021 - Actualités
L'affaire Gordon Elliott continue de faire le tour de l'Europe. Le top entraîneur irlandais subit une enquête de la BHA et des autorités irlandaises suite à une photo de lui ayant circulé sur les réseaux, le montrant assis sur un cheval mort. Si la Gigginstown House Stud a confirmé que ses chevaux resteraient chez lui, Cheveley Park Stud vient d'annoncer qu'ils enlevaient leurs coursiers de son écurie, dont l'invaincu Envoi Allen. 

 

L'entraîneur irlandais Gordon Elliott au coeur d'une sombre affaire...

 

A l'heure où toute l'industrie hippique se bat chaque jour pour le bien-être des chevaux, l'affaire Gordon Elliott a anéanti beaucoup d'efforts de toute la profession. Le top entraîneur irlandais, notamment vainqueur de la Gold Cup et de trois éditions du Grand National d'Aintree subit de plein fouet le retour de bâton de la publication sur twitter d'une photo choquante où on le voit assis sur un cheval mort sur sa piste. Les autorités hippiques irlandaises et anglaises ont immédiatement repris l'affaire, tandis que Gordon Elliott n'a pas démenti. En effet, il a confirmé via un communiqué que la photo était bien réelle, tentant d'expliquer qu'il s'était assis sur le cheval ayant eu une crise cardiaque pour répondre à un coup de téléphone, alors que lui et son équipe était en train de déplacer le malheureux animal. Si il a présenté ses excuses et assuré que ses chevaux bénéficiaient des meilleurs soins, la pilule ne passe pas, et pour cause. 

Les réactions de dégoût et d'incompréhension ont afflué de toute l'Europe face à cette fâcheuse affaire. Le sujet soulevé est bien simple. Bénéficiant globalement d'une mauvaise image auprès du grand public, les courses hippiques et tous ses socio-professionnels font de plus en plus d'efforts de communication pour faire comprendre à tous que nous ne sommes pas des bouchers, et que le bien-être de l'animal est une partie intégrante de sa performance. Cependant, mille efforts ne sont rien face à une telle polémique, qui a bien évidemment été relayée par les médias généraux et sur les réseaux sociaux. Le geste de Gordon Elliott est condamnable, et constitue, à n'en pas douter, un mauvais tournant dans sa carrière. De manière plus globale, nous ne pouvons accepter voire tolérer de telles images, qui ne reflètent en rien le quotidien de la majeure partie des écuries de courses. Gordon Elliott s'est fait du mal, mais en a surtout fait à toute notre profession. 

 

 

Envoi Allen, la star incontestée et invaincue de Gordon Elliott, s'envole pour les boxs de Henry De Bromhead 

 

La réaction a été immédiate outre-Manche. Le plus gros sponsor de l'écurie, Betfair, a décidé de cesser son association avec l'entraîneur irlandais. D'autre part, la BHA (British Horseracing Authority) a interdit aux chevaux de Gordon Elliott de courir en Angleterre jusqu'à nouvel ordre. Vient maintenant la question des propriétaires. La principale casaque chez Gordon Elliott est celle de la Gigginstown House Stud (famille O'Leary), qui a déjà déclaré qu'ils conservaient leur confiance envers Gordon Elliott. Quant à Cheveley Park Stud, la famille Thompson a d'abord déclaré qu'ils ne se prononçaient pas, avant d'annoncer ce matin que tous leurs chevaux partaient de chez Gordon Elliott. Ainsi, le champion invaincu Envoi Allen rejoint de suite les boxes d'Henry De Bromhead, tout comme les récents gagnants de Gr.1 Quilixios (ancien Nicolle) et Ballyadam. Quant à l'invaincu Sir Gerhard, l'un des favoris du Champion Bumper à Cheltenham, il rejoint les boxes de Willie Mullins. C'est un énorme coup de tonnerre pour Elliott, qui perd 4 stars (pour ne citer qu'elles) d'un coup. 

Si l'erreur est humaine, ce n'est pas pour cela qu'il faut toutes les accepter. Gordon Elliott s'en rend bien compte aujourd'hui, puisqu'il est devenu en l'espace de quelques jours le point central d'une immense polémique, qui va laisser à n'en pas douter une trace importante dans sa carrière. Si les sanctions qu'encourent Gordon Elliott ne sont pas claires, on peut penser qu'il risque une importante suspension. Dans l'immédiat, il va falloir se gratter la tête concernant son équipe pour Cheltenham, un meeting qui approche à grand pas et auquel il pourrait tout simplement ne pas mettre un pied... Affaire à suivre. 

 

La participation du staff Gordon Elliott au festival de Cheltenham est à l'instant T compromise 


Voir aussi...

Focus Elevage

9/10 pour la génération des "E" de l'élevage Allen : la bonne étoile de Michèle et Bruno Vagne

Les éleveurs Michèle et Bruno Vagne ont complété en ce mois de janvier une série de longue haleine mais tout à fait impressionnante ! En effet, avec la première victoire d' Enjoy d'Allen en Angleterre, ce sont désormais 9 chevaux de la génération 2014 qui ont gagné au moins une course, sur 10 poulains nés cette année là à Souvigny ! Et dire que parmi eux se trouvent Eldorado, Espoir et bien sur le crack invaincu Envoi Allen...