Maybe et le concert des poulains vendus

03/09/2011 - Actualités
Une semaine après la victoire de Dabirsim dans le Darley Prix Morny à Deauville, c’était au tour d’une pouliche, également vendue à Arqana en août dernier, de gagner son groupe I dimanche dernier (le 28 août) au Curragh.

 

 

Nommé Maybe, elle aussi est invaincue, comme Dabirsim, mais en cinq sorties, dont la dernière dans les Moyglare Stud Stakes pour Aidan O’Brien et son propriétaire Michael Tabor.  

Fille de Galileo, le père du top-price aux ventes d’août cette année à 1,7 million d’euros, Maybe est passée aux enchères le premier jour de la vente pour le compte de Croom House Stud, et a été achetée pour €340,000 par Demi O’Byrne.
 

 

Maybe

 

Sa mère, Sumora, a été lauréate de Listed pour Swettenham Stud, et vient de la famille des gagnants de groupe Dr Devious (Derby d’Epsom en 1992), Royal Court, Archway et Souvenir Gift. Cette année, sa cousine Dancing Rain, a gagné les Oaks d’Epsom et d’Allemagne pour William Haggas.

Mise à l’entraînement chez Aidan O’Brien, Maybe a gagné son maiden en mai, avant d’enregistrer sa première course de « black-type » dans les Chesham Stakes à Royal Ascot. En juillet, elle gagne un groupe III, et puis début août, les Keeneland Debutante Stakes, une course préparatoire pour les Moyglare.

Cinq victoires en cinq mois, dont quatre stakes, et €260,800 en allocations, mais et elle n’a pas encore regagné son prix de vente !

Après sa victoire de trois longueurs dans le Morny, le pensionnaire de Christophe Ferland, Dabirsim est logiquement devenu le 2 ans à la plus haute valeur en Europe d’après nos confrères du Racing Post.
 

 

Dabirsim


 

Contrairement à Maybe, Dabirsim est passé aux enchères le dernier jour de la vente, acheté par Simon Springer pour seulement €30,000. Par un étalon peu connu, mais avec la lauréate des Oaks d’Italia, Bright Generation, en deuxième mère, le cheval a été moins convoité.

Invaincu en quatre sorties, Dabirsim a déjà gagné €455,857 avec les primes au propriétaire. C’est-à-dire déjà 15 fois son prix d’achat !

Tous les deux gagnantes de groupe I, ces 2 ans représentent la gamme des chevaux de  courses, mais avec la même résultât : deux leaders de leur génération.

Meilleurs 2 ans Européens, 31 août, 2011.

 

CHEVAL PRIX YEARLING PRIX 2 ANS PALMARÈS VALEUR*

DABIRSIM

30 000€   INVAINCU (G1) 118
HARBOUR WATCH 88 160€   INVAINCU (G2) 115
POWER RACHAT   G2 115
BEST TERMS RACHAT   INVAINCUE (G2) 113
LA COLLINA 47 530€   GI  113
MAYBE 340 000€   INVAINCUE (GI) 113
CASPAR NETSCHER 38 000€ 94 240€ VAINQUEUR 112
DISCOURSE N/A N/A G3  112
DRAGON PULSE 120 000€   G2  112
LIGHTENING PEARL 125 000€   G3  112
*RACING POST        

 


Seulement un cheval du lot, Discourse, est né et élevée par son propriétaire, Cheikh Mohammed. La fille de Street Cry a remporté les Sweet Solera Stakes pour son entourage en août, et est invaincue en deux sorties.

 

 

Discourse



Incroyablement, trois chevaux sur dix ont été rachetés aux ventes de yearlings, dont le pensionnaire de Richard Hannon, Harbour Watch, lauréat des Richmond Stakes en juillet.
 

 

Harbour Watch

 


Un autre pensionnaire de Richard Hannon, Best Terms, n’a pas été vendu pour €15,800. Mis à l’entraînement par son éleveur, le fils de Exceed and Excel a gagné deux groupes II en quatre sorties et a de grandes ambitions pour les semaines à venir.
 

 

Best Terms


 

Enfin, trois chevaux ont été achetés pour moins de €50,000…

Il est donc toujours possible d’acheter un cheval de groupe I aux ventes. Et ceux qui seront vendus les plus chers ne seront pas forcément les meilleurs.

Les 2 ans talentueux en Europe sont souvent achetés à des prix moyens et il ne faut pas être un propriétaire nécessairement richissime pour découvrir celui ou celle qui évoluera tout en haut de la hiérarchie. L’année 2011 le prouve… une nouvelle fois.


Voir aussi...