Kauto Star f√™te Noyeux Jo√ęl au pays de la Reine (voir la course)

30/12/2011 - Actualités
Alors qu’il est de bon ton dans les familles britanniques de finir les restes de dinde froide au cœur d’un sandwich à multiples étages, de plonger la main dans un bol plein de chocolats, de supporter les ronflements de l’oncle cuvant ses excès en liquides, certains anglais goûtent aux joies du boxing day à travers les exploits de froggies bien décidés à briller en ce lendemain de Noël.

Kauto la grande star

Car un lendemain de fête, ça se mérite en Angleterre. Les audiences des courses sur Channel 4 sont très élevées un boxing day. Entre ceux qui s’endorment dans le canapé et ceux qui ont décidé de placer un petit billet offert généreusement la veille par la grand-mère, il y a foule pour assister au King George VI Chase. Une foule habituée (sans trop le savoir d’ailleurs) à voir briller le sang équin français. Kauto Star a remporté lundi son cinquième King George en ayant une année sans où il avait dû laisser filer un autre « FR » Long Run.

 

 

" target="_blank">

Pour voir la vidéo de la victoire de Kauto Star devant Long Run dans les King George à Kempton, cliquez ci-dessus

 

 

Le crack né dans les prés d’Henri Aubert il y a bientôt 12 ans a réalisé un authentique exploit en gagnant donc une cinquième édition du traditionnel Groupe 1 de Noël. Il relègue (presque) aux oubliettes le record de Desert Orchid qu’il avait égalé en 2009. Il inspire un respect d’autant plus grand qu’ici on aime les chevaux d’obstacles au moins autant que les chevaux de plat et qu’on le croyait fini le printemps dernier. Battu dans SA course de Kempton Park puis méconnaissable dans la Punchestown Gold Cup où Ruby Walsh dût l’arrêter, Kauto Star ne semblait en effet plus le même. Pourtant, son entraîneur Paul Nicholls jugea opportun de le représenter en piste en novembre dernier pour préparer son entrée dans l’Histoire. Tel le phénix, Kauto renait de ses cendres encore toutes chaudes et inscrit son nom dans le Guiness (un bien joli nom…) Livre des Records. Le fils de Village Star et Kauto Relka a reçu une multitude d’ovations : tout d’abord celle des jockeys de la course qui sont venus un à un caresser le cheval après le poteau conscients du moment historique qu’ils vivaient ; puis celle du public of course qui lui réserva un accueil digne des plus grandes stars internationales du sport, la majorité étant paré d’une superbe écharpe aux couleurs de la casaque de Clive Smith son propriétaire ; puis celle de son propre entourage empreint d’une réelle émotion, si fier de lui, si admiratif par tant de classe, d’abnégation et de longévité. Du grand grand grand sport !

 

 

Henri Aubert

 

 

Kauto Star a donc pris sa revanche sur son cadet Long Run : l’élève de la famille Gabeur devant s’avouer vaincu face au vieux guerrier. Ombre au tableau de l’élevage français, la fin de carrière de Master Minded, blessé sérieusement après une mauvaise faute.

 

Quelqu’un veut du camembert ?

 

A l’heure du dessert, on mange du fromage. C’est comme ça de l’autre côté de la Manche, en tout cas chez ceux qui aiment perpétuer les traditions. C’est donc bien à l’heure du fromage (qui précède celle du thé) que la razzia française a été confirmée. Grâce au succès de Binocular (élevé par Elie Lellouche) dans le Christmas Hurdle (la Grande Course de Haies de Noël) puis par le superbe jumelé de feu Dom Alco par le truchement de Grands Crus (encore un nom de circonstance) et Silvianico Conti (qui n’a rien à voir avec le Romanée…) dans le Feltham Novices’ Chase – Groupe 1.

 

 

Grands Crus

 

 

Deuxième du (FR) Big Buck’s  dans le World Hurdle en mars dernier, Grands Crus est barré par son compatriote dans la discipline des haies (à la sauce menthe). C’est pourquoi son entraîneur David Pipe a judicieusement dirigé l’élève de Jean-Marie Prost vers les fences et son avenir semble radieux dans la discipline tant son style fut convaincant. Même l’oncle enfin réveillé dit avoir apprécié ce mangeur de cuisses de grenouilles au nom qui lui évoque le Sauvignon. Vivement Pâques qu’on puisse lui expliquer ce qu’est un grand cru…

 

 

Voir aussi...