Grand Steeple-Chase des 5 ans Anglo-Arabes : Ă  la fin, c'est le plus Hardi qui gagne !

09/01/2021 - Anglo Actualités générales
Déjà vainqueur à Pau de l'important Prix du Tursan l'an dernier, Hardi Blue Trois a ajouté un deuxième trophée à sa collection, en s'imposant brillamment dans le Grand Steeple-Chase des 5 ans Anglo-Arabes. Ce fils d'Anabaa Blue, descendant de la grande championne Hase, a de nouveau mis à l'honneur au Pont-Long l'élevage haut-pyrénéen de Stéphanie et Jean-Henri Juteau.

Hardi Blue Trois et Nathalie Desoutter, vainqueurs hier à Pau du Grand Steeple-Chase des 5 ans Anglo-Arabes édition 2021 (© Robert Polin)

 

Bien qu'amputé des deux principaux leaders de cette génération d'Anglo-Arabes née en 2016, à savoir Allan Poe et Valse de Rose, et constitué d'un lot faible en nombre avec seulement six partants inscrits au programme, le Grand Steeple-Chase des 5 ans Anglo-Arabes nous a néanmoins offert un très beau spectacle hier, sur l'hippodrome de Pau, malgré le froid et le gel béarnais. Il a permis, une nouvelle fois, au meilleur de s'illustrer. Un lauréat qui, pour cette édition 2021, se nomme Hardi Blue Trois, un pensionnaire de l'élevage de Stéphanie et Jean-Henri Juteau, entraîné par le testerin Thierry de Laurière pour le compte de Paul Couderc, qui débloque ainsi son compteur de victoires sur les gros obstacles en faisant main basse sur ce grand rendez-vous de l'hiver pour les Anglo-Arabes de 5 ans, sur le steeple du Pont-Long. 

 

 

Patient à l'arrière du peloton durant le premier tour, Hardi Blue Trois a fait mouvement au premier passage devant les tribunes pour se porter en troisième position. Appliqué dans ses sauts, le représentant de Paul Couderc a pris en chasse Chic Parker (Walk In The Park) dans le tournant final, sautant avec celui-ci la dernière difficulté dans la même foulée, avant de lui prendre définitivement le meilleur sur le plat pour finalement s'imposer avec autorité. En retrait, son compagnon d'entraînement, Black First (Frisson du Pécos) termine bien pour s'octroyer le second et dernier accessit de ce Grand Steeple-Chase des 5 ans Anglo-Arabes.

 

Au passage du poteau, Hardi Blue Trois devance Chic Paker dans ce Grand Steeple-Chase des 5 ans Anglo-Arabes de Pau

 

Fils d'Anabaa Blue, ancien étalon du Haras de Saint-Vincent dont il est à ce jour le meilleur représentant chez les Anglo-Arabes, Hardi Blue Trois a vu le jour dans les verts prés de Stéphanie et Jean-Henri Juteau, installés à Cabanac, dans les Hautes-Pyrénées. Éleveurs d'Anglo-Arabes depuis de nombreuses années maintenant, initiateurs de l'affixe "Trois", ils vivent de grandes émotions grâce à Hardi Blue Trois, eux dont l'élevage s'est également distingué dans le passé par quelques-uns de leurs protégés ayant passé le poteau en tête, défendant alors la casaque et l'entraînement de Stéphanie elle-même, notamment Dowina Trois, gagnante à Toulouse sous la selle de David Morisson, Hakara Trois, lauréate à Agen et Cazaubon, ou encore Sagar Trois, vainqueur en terres limougeaudes, ou plus récemment First Lady Trois, qui a passé le poteau en tête à la fin de l'été sur l'hippodrome de Dax.

 

Anabaa Blue, le père d'Hardi Blue Trois

 

Premier et unique produit à ce jour d'Hase Trois, une fille du chef de race Hasa retournée à la saille à Born To Sea en 2020, Hardi Blue Trois est le neveu de deux gagnants en piste. La première, Hiliade Trois, lauréate entre autres du Prix Roger Crouzillac à La Teste en plus de deux troisièmes places acquises dans l'Omnium à 12.5%, toujours au Béquet, ainsi que dans le Grand Prix des Anglo-Arabes de Longchamp, en 2008. Le second, Hurican Trois, vainqueur à Mont-de-Marsan du Prix de Valmy en 2008, avant de terminer troisième cette même année  du "Ministère" des 12.5%, le Prix Charles de Ginestet, alors qu'il était sous la férule de Jean-Luc Laval, qui nous a malheureusement quittés en début de semaine. Mais plus encore, Hardi Blue Trois a pour troisième mère la formidable Hase, sortie gagnante de douze de ses seize combats, remportant notamment le Grand Prix des Pouliches, le Grand Prix d’Aquitaine, la Coupe des Anglos, et l'Omnium des Anglo-Arabes à 50% entre autres, elle qui est issue de la grande lignée des « H » de feu le Haras National de Pompadour, qui a largement contribué à l'essor de la race Anglo-Arabe dans l'Hexagone.

 

Hakara Trois, présenté par Stéphanie Juteau lors du Concours Élite de Tarbes en 2013

 

Après avoir ponctué ses débuts en compétition, à la fin de son année de 3 ans, par une septième place en plat sur le champ de courses d'Agen, Hardi Blue Trois a enchaîné par une autre bonne sortie en plat, se classant troisième sur la PSF paloise, dans une épreuve pour AQPS. Le protégé de Thierry de Laurière a ensuite terminé à cette même place pour ses premiers pas dans la discipline de l'obstacle, à l'occasion du convoité Prix Emile Lestorte, remporté alors par son compagnon de casaque, Galien de Lagarde, qu'il a ensuite devancé dans le Prix du Tursan, ainsi que le bon Allan Poe (Coupe des Anglo-Arabes - Grande Course de Haies des 3 ans en 2019), dès sa sortie suivante, signant ainsi sa première victoire en haies.

 

Hardi Blue Trois, suite à sa victoire de l'an dernier dans le Prix du Tursan, à Pau (© Robert Polin)

 

Plus revu depuis ce succès obtenu début février, profitant de ce laps de temps pour se mécaniser sur les gros obstacles, Hardi Blue Trois est réapparu au cours de l'automne sur le steeple de la Cépière, à Toulouse, terminant quatrième de Guns'nroses dans l'important Prix de Bonnefoy, avant de partir à l'assaut des balais de la Butte Mortemart, à Auteuil, se classant alors troisième d'un handicap pour sa première sous la selle de Nathalie Desoutter. Arrêté ensuite pour son essai sur les gros obstacles du temple de l'obstacle français, dans une course réservée aux seuls 4 ans, le fils d'Anabaa Blue arrivait sur ce Grand Steeple-Chase des 5 ans Anglo-Arabes avec une certaine fraîcheur, dont a su tirer profit la "Dame de fer" des pelotons, Nathalie Desoutter, très en verve avec les Anglo-Arabes cet hiver, au Pont-Long, puisque déjà lauréate des Prix de Soumoulou et de la Coupe des Anglo-Arabes - Grande Course de Haies des 3 ans avec l'excellente Fira.

Une fois encore, comme bien souvent dans les courses d'Anglo-Arabes, c'est bel et bien le plus hardi qui est parvenu à passer le poteau en tête. Car oser agir en dépit des risques, des diffcultés, et sans se laisser intimider par les choses qui nous entourent, nous permet bien souvent de faire un premier pas vers la réussite. Tant dans le monde des courses que dans la vie de tous les jours d'ailleurs. À bon entendeur !. 

 

Hardi Blue Trois, entouré par Nathalie Desoutter, son lad et Thierry de Laurière, pour la traditionnelle photo de famille d'après-course (© Twitter Hippodrome de Pau)

 

 

 


Voir aussi...