Grande Course de Haies d'Auteuil: L'Autonomie seule au monde ?

16/10/2020 - Evénements
Imbattable depuis 8 courses, la phénomène L'Autonomie tentera samedi de gagner sa première Grande Course de Haies d'Auteuil. La championne de François Nicolle, évidemment comparée à De Bon Coeur, est-elle seule au monde ? Réponse samedi après-midi en FACEBOOK LIVE. En partenariat avec l'étalon Gemix. 

Qui peut empêcher l'Autonomie d'être sacrée samedi à Auteuil ? (APRH)

 

Il ne fait pas bon vivre à l'époque de l'Autonomie pour les chevaux de haies. Finalement, c'est comme ceux qui ont eu le malheur de tomber durant la période Frankel. Il y avait sûrement une flopée de très bons, qui étaient juste dans l'ombre d'un extra-terrestre. Dans un autre registre, l'Autonomie fait figure d'épouvantail parmi les "hurdlers" de la Butte Mortemart, et est déjà quasiment imbattable malgré qu'elle n'ait que 5 ans. Ses éleveurs, les Coiffier, ont gardé ce monstre physique sous leur casaque et doivent s'en féliciter, puisqu'elle reste sur une série de 8 victoires, dont le prix Renaud du Vivier. Ce dimanche, elle vise la Grande Course de Haies d'Auteuil, une suite logique pour rentrer dans la légende... François Nicolle, son entraîneur, a bien entendu reçu plus d'une fois la question suivante: "Est-ce que l'Autonomie est meilleure que De Bon Coeur ?". Ce genre de question ne mérite pas de réponse, et on peut juste se dire qu'il doit être content d'avoir eu les deux ! Les 2 phénomènes ont des points communs, comme leur vitesse et de croisière et leur abattage au dessus de la moyenne. En tous cas, L'Autonomie rejoindrait son aînée si elle venait à s'imposer ce samedi. 

 

Le bien connu Galop Marin se plait à l'automne, et a aussi des arguments à faire valoir (APRH)

 

Face à elle, la coalition française est emmenée par Galop Marin, un crack qui a affronté De Bon Coeur et l'Autonomie ! Le géant de Dominique Bressou se plait particulièrement à l'automne. François Nicolle sera aussi représenté par un autre 5 ans, Porto Pollo, dont la casaque, celle d'Antoine Bardini, est en excellente forme. Nous aurons également côté tricolore Corazones, Byzance du Berlais, Paul's Saga et El Gringo. Ce dernier sonnera le début d'un week-end mémorable pour l'écurie Sagara, qui avec son entraineur Jérôme Larrigade fait une remarquable année. Leur El Gringo est sur la montante, et peut jouer les trouble-fêtes. C'est d'ailleurs l'un de ceux qui ont approché de plus près l'Autonomie. De là à la battre, il va falloir se lever tôt, mais comme on dit, 100% des gagnants ont tenté leur chance...

 

Nick Williams, un anglais qui aime particulièrement la France ! (APRH)

 

Vous avez également pu voir ces dernières semaines les incursions anglaises sur notre sol, attirées par nos belles allocations. Ils sont toujours dangereux, grâce à des chevaux endurcis, qui n'ont pas peur du terrain lourd et de la distance. Ainsi, ils seront 4 à s'aligner, à commencer par les deux "FR" Ramsès de Teillée et Agrapart. Ce dernier a bien couru l'an dernier dans le Grand Prix d'Automne, à la 4e place, et est présenté par Nick Williams, le plus français des entraîneurs anglais, qui adorent notre pays. Agrapart représente l'élevage de Jean-Marc Lucas. Quant à Ramsès de Teillée, c'est un "graduate" du Show Lumet, élevé par la famille Brosseau, et qui n'a pas couru depuis le festival de Cheltenham en mars. Il est tout de même gagnant de Gr.2 pour le très habile David Pipe, et pourrait se révéler. Deux autres chevaux anglais paraissent assez barrés. Il y a Clondaw Cian, pour Sophie Leech, une entraîneur qui a pris sa licence française cette année avec réussite. Ce tonton de 10 ans n'a toutefois pas montré le même niveau que ses adversaires. L'X de la course est The World Ends, un pensionnaire de Tom George. Ce double gagnant de Gr.1 en haies n'a plus couru depuis février 2020, et une contre-performance à Haydock, où il était arrêté. Avant, il avait remporté le Marsh Hurdle (Gr.1) à Ascot, sur 4900m, devant un certain l'Ami Serge, gagnant de la Grande Course de Haies d'Auteuil en 2017...

 

The World Ends, un anglais dont il faudra se méfier...

 

Pour finir, rappelons que les anglais et irlandais ont remporté 6 des 10 dernières éditions de la Grande Course de Haies d'Auteuil. Certes, elle se disputait en mai, mais quoi qu'il arrive cela va être du beau spectacle, et peut être la consécration d'une grande championne ! Vous pourrez bien-sûr  suivre ce grand moment confortablement installés chez vous, puisque nous serons en Facebook Live depuis Auteuil. Avant cela, nous essaierons de vous faire vivre également le prix Magne, un Gr.3 pour pouliches de 3 ans, où l'on attend la confirmation de Hotesse du Chenet avant le Cambacérès, mais aussi le prix Montgomery, le "Président de l'Automne", une course toujours spectaculaire à suivre. Nous y attendons de très bons chevaux comme Redwillow Imperial, Fou Delice, Echo de Champdoux ou encore Polinuit.... Branchez-vous sur le Facebook de France Sire dès 14h15, pour ne rien rater d'un samedi de haut vol sur la Butte Mortemart ! 

 

L'étalon Gémix, notre partenaire pour la Grande Course de Haies d'Auteuil, qu'il a remporté 2 fois. Il est le seul étalon double gagnant de Gr.1 en obstacle stationné en France, au Haras du Lion. 

 

On en parle dans l'article


Voir aussi...

Anglo Actualités générales

Zambafast, du Grand Show Anglo au Prix Roger Crouzillac de La Teste

Participant au Grand Show Anglo 2018 sur ce même hippodrome de La Teste où il s'était classé deuxième de sa catégorie, Zambafast s'est de nouveau illustré au Bequet en triomphant dans le Prix Roger Crouzillac cet après-midi. Pur produit du Haras de Beaulieu de Jean-Luc Gaillard, Zambafast est un fils du méconnu L'Escarfast, pourtant père de bons Anglos de courses mais également de sport équestre.