SEAHENGE, fils de Scat Daddy, étalon au Haras de la Haie Neuve

03/04/2020 - Film d'étalon
 Rare fils de Scat Daddy, un grand améliorateur américain trop tôt disparu, SEAHENGE effectue sa 2e saison de monte en 2020 au Haras de la Haie Neuve, après avoir sailli 214 juments pour débuter entre la France et l'Argentine ! Doté d'un physique impressionnant, cet élève de Coolmore Stud a gagné les Champagne Stakes (Gr.2) et conclu 3e des Dewhurst Stakes (Gr.1) à 2 ans.

  • https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FFrancesire%2Fvideos%2F248977649611855%2F
  • GYcxv4Q1xYQ
  • EJK5CeByYjk
  • I5qZbVlu0UE

 

 

En novembre 2015, au surlendemain de la Breeders'Cup de Keeneland dans le Kentucky, Ashford Stud, le haras amércain de Coolmore Stud, est en pleine effervescence car il accueille le crack American Pharoah qui vient de s'envoler dans la Classic après avoir remporté la triple couronne américaine. Une fois la nombreuse presse repartie, l'équipe de France Sire reste sur place pour faire un reportage de découverte sur le haras avec son extraordinaire cour d'étalons. Nous voulons évidemment voir Giant's Causeway, the iron horse, mais l'étalonnier insiste aussi pour nous montrer un certain Scat Daddy, qui a donné 2 ans plus tôt l'excellent 2 ans No Nay Never, lauréat du Prix Morny (Gr.1). Sur place, on nous présente ce fils de Johannesburg, beau cheval mais d'un modèle assez standard, gagnant de Gr.1 à 2 et 3 ans (Champagne Stakes, Florida Derby) comme une future star mondiale dont les 3 prochaines générations vont tout gagner dans le monde ! Certes, il s'est distingué avec ce No Nay Never à Deauville, certes il est leader au Chili, certes encore il a donné de bons 2 ans durant la saison aux States, mais cela ne faisait pas encore de lui une tête de liste mondiale en puissance. Mais on a fait confiance à l'étalonnier, car trois ans plus tôt, de l'autre côté du pays en Californie, l'étalonnier d'Harris Farm nous avait dit monts et merveilles d'un inconnu à 2500 dollars la saillie nommé Lucky Pulpit, qui avait sorti depuis California Chrome...

 

 

 

La prédiction de l'étalonnier d'Ashford s'est révélée juste car dans la 2e moitié de la décennie, Scat Daddy sortira des champions des 2 côtés de l'Atlantique, dont Justify, lauréat de la triple couronne américaine en 2018. En  revanche, l'étalonnier n'avait pas prévu que Scat Daddy s'effondrerait subitement, mort sur le coup le 14 décembre 2015, un mois après sa visite, un matin alors qu'il l'emmenait tranquillement au paddock pour sa sortie quotidienne. De fait, dans les mois et les années qui suivirent sa mort, les dernières générations de Scat Daddy se sont arrachées à coup de millions de dollars sur les rings de vente puis sur le marché des étalons.

 


Seahenge au Haras de la Haie Neuve

 

Grâce à leurs bonnes et durables relations avec Coolmore Stud, qui remontent à la recrue d'High Yied il y a près de 20 ans, et réactivées depuis avec Pedro the Great, Whitecliffsofdover (et même tout dernièrement avec Taj Mahal), les hommes du Haras de la Haie Neuve ont pu dénicher leur fils de Scat Daddy grâce à Seahenge. Associés de longue date, fans de sangs américains, Alain Régnier et Emmanuel de Séroux ont été rejoints en 2018 par Tangi Saliou qui a acquis le Haras de la Haie Neuve. Le triumverat a fait feu immédiatement quand l'occasion de Seahenge s'est présentée. Acquis 750.000 $ à Keeneland par Coolmore, le fils de Scat Daddy est un magnifique cheval qui toise 1,70 m. Achetée elle-même 1,2 millions de dollars, sa mère Fools in Love a donné depuis Max Player a remporté début 2020 les Whiters Stakes (Gr.3), sur la route d'un Kentucky Derby qui se disputera en septembre cette année.

 

 

 

Malgré sa taille, Seahenge fut assez précoce pour gagner en débutant à Naas en juillet de ses 2 ans.En septembre à Doncaster, il s'impose dans les Champagne Stakes (Gr.2) en battant Hey Gaman, futur 2e de la Poule d'Essai des Poulains puis se place 3e des Dewhurst Stakes (Gr.1) derrière U S Navy Flag et Mendelssohn. A 3 ans pour sa rentrée, Seahenge se place 3e de Listed à Dundalk de Mendelsshon, gagnant à 2 ans de la Breeders' Cup Juvenile Turf (Gr.1). Devenu étalon dès l'âge de 3 ans au Haras de la Haie Neuve, à 5000 euros, il y a attiré 104 juments. Il a enchainé ensuite avec 110 juments saillies au printemps de l'hémisphère sud, au Haras la Vacation en Argentine.

 

 


Voir aussi...