Rêves de crack chez...Yves Maupoil !

14/09/2020 - Focus Elevage
Maire de la commune de Monestier dans l'Allier, où il a également installé son élevage, Yves Maupoil a connu de grandes heures avec les chevaux, notamment en gagnant en novembre dernier à Cheltenham avec Diesel d'Allier. Cet homme qui ne fait pas beaucoup de bruit, élève continuellement de très bons chevaux, et vous présente son cru 2020, avec notamment le frère du champion Bapaume. 

Yves Maupoil veille sur ses deux champions Arlequin d'Allier et Diesel d'Allier, en vacances estivales à Monestier 

 

Yves Maupoil a vécu toute sa vie dans le Centre-Est, et l'a fièrement revendiqué dans son affixe d'élevage, les "d'Allier". Avoir un nom particulier pour ses chevaux, cela peut être une bonne comme une mauvaise publicité. Bien heureusement, Yves Maupoil a été récompensé avec ses chevaux, que ce soit en plat comme en obstacle. Les poulinières sont installées sur la petite commune de Monestier, dont Yves est maire, comme le fut son père avant lui. C'est d'ailleurs lui qui avait commencé l'élevage. Les grandes heures des d'Allier ont été avec Jazz d'Allier, double gagnant de listed en plat, Balthazar d'Allier, placé de Gr.1 en obstacle Outre-Manche, ou encore Kandjar d'Allier, gagnant de gros handicap à Auteuil. Cet hiver, les élèves de Yves Maupoil, qui par ailleurs en exploite beaucoup sous sa casaque avec Emmanuel Clayeux, ont fait feu de tout bois. Arlequin d'Allier a gagné un gros quinté à Pau, tandis que Diesel d'Allier a lui offert un cadeau sensationnel.

 

Diesel d'Allier paré de la casaque de Yves, s'envole sur le cross de Cheltenham en novembre 2019 

 

Le beau gris a gagné en novembre dernier à Cheltenham, paré de la casaque de son éleveur. Il a ensuite participé au festival de Cheltenham, sous le regard ému de son propriétaire, qui n'en revenait pas de se retrouver au plus grand rendez-vous mondial de l'obstacle avec un partant. Un autre pan de l'histoire équine d'Yves Maupoil est son amitié avec le regretté Maurice Rohaut Leger, avec qui il avait acheté l'arrière grand-mère de Diesel d'Allier. Yves a donc récupéré à la disparition de Maurice une certaine Brouhaha, qui s'est avérée produire remarquablement, donnant le gagnant de Gr.1 en obstacle Bapaume, mais aussi Beautiful Secret, un poulain co-élevé par Yves et Maurice Rohaut, qui a gagné plusieurs courses. Brouhaha est suitée cette année d'un beau mâle issu de la dernière génération de Coastal Path. Par ailleurs, Yves a récemment acheté à Jacque Cyprès une nouvelle poulinière, Fromentine, afin de renouveler les souches de l'élevage. 

 

Mâle par Coastal Path et Brouhaha, le frère du gagnant de Gr.1 en haies Bapaume, mais aussi du multiple gagnant Beautiful Secret

 

Fromentine, la nouvelle recrue chez les poulinières, aux côtés de Yves Maupoil

 

VOIR TOUTES LES POULINIERES ET PRODUITS DE L'ELEVAGE MAUPOIL

 

 


Voir aussi...

Actualités

Le premier quinté d'Edouard Monfort avec une jument pleine !

Ancien gentleman-rider de renom et désormais entraîneur, Edouard Monfort a fêté ce mardi à Vichy sa 1ère victoire de Quinté avec Badia. Cette jument élevée par François Rohaut avait été confiée à Edouard pour courir tout en étant saillie en Normandie par The Grey Gatsby. Elle a remporté le prix Hubert De Catheu, 9 ans après sa mère...Mission accomplie pour le jeune homme, qui couronne de belle manière une première année d'exercice d'ores et déjà réussie !

Actualités

Derby Plus, le cross dans le sang, l'Anjou Loire dans un coin de la tête

 Hier au Lion d'Angers, il n'y avait pas que l'Anjou-Loire Challenge. Une petite heure avant le grand évènement, le prix de Gêne, course importante puisque c'est une étape de la Gentlemen's League, a vu l'envolée de Derby Plus sous la selle de Barbara Guenet. Âgé de 6 ans, le cheval de Pascal Journiac commence à se faire un nom parmi les meilleurs chevaux de cross-country, et pourrait bien viser l'Anjou-Loire Challenge l'an prochain...Son entraîneur, à qui il appartient en association avec la célèbre Magalen Bryant, a entraîné quasiment toute la famille et surtout sa mère Ni Plus Ni Moins, 3ème du plus long cross du monde en 2010...