Devastar : Nouvel étalon au Haras du Mazet

26/10/2019 - Mercato des étalons
 Mathieu Talleux étoffe son parc étalon en 2020 en accueillant Devastar, gagnant de Groupes 3 en Allemagne. Ce fils d'Areion et de Deva (Platini) rejoint donc un autre de ses compatriotes, Arrigo ainsi que l'étalon venu de Hollande, Masterofthehorse, sans oublier le Pur-Sang Arabe Hilal Al Zaman.

 

Devastar rejoint le Haras du Mazet pour sa 1ère saison de monte, en 2020 ©marcruehl.com

 

Devastar a débuté sa carrière de course à l'âge de 3 ans en gagnant sur les 2000m de Dortmund. Resté à l'entraînement jusqu'à cette année, à l'âge de 7 ans, il aura disputé 31 courses, toutes sous la houlette de Markus Klug. Son palmarès, riche de 7 victoires, dont 2 au niveau Groupe 3 (Grosser Preis von Lotto sur l'hippodrome d'Hamburg, à l'âge de 6 ans, ainsi que le Preis der Deutschen Einheit à l'âge de 4 ans) et 3 au niveau Listed, font de lui un cheval ayant duré dans le temps, qui plus est, au niveau Black Type. Outre ces 7 victoires, il s'est classé 11 fois à l'arrivée de Groupe ou de Listed. Il a couru sur les distances allant de 1900 à 2200m.

 

Sabine Lösch a été l'intermédiaire entre Mathieu Talleux et l'éleveur Helmut von Finck (Gestut Park Wiedingen). Ce dernier étant à la recherche d'un haras français pour faire débuter la carrière d'étalon à Devastar, après avoir pris la décision de faire entrer son cousin, Destino (Soldier Hollow), au haras, en Allemagne.

Côté maternel, Deva est double gagnante de Groupe 3 sur 2000 et 2200m, 5ème du Prix d'Europe Gr. 1 et descendante de Diana's Quest, qui engendra également Divya, mère de Dschingis Secret, étalon au Haras de St-Arnoult, propre frère de Destino et cousin de Devastar. Souche de nombreux gagnant Black Type, remontant à la matronne Deceit, 11 victoires aux USA, quadruple vainqueur au niveau Groupe 1 dans les années 70.

 

Devastar

 

Mesurant 1,65m, polyvalent et ayant du modèle et de l'influx, il semble être un profil idéal pour croiser aussi bien avec des juments orientées obstacles qu'avec des juments de plat ayant besoin de ramener un peu de fond à leur produit.

 

Le prix de la saillie n'est pas encore établi, mais nous vous tiendrons, bien entendu, au courant, lorsque tout ceci sera établi et finalisé.

 

Mesdames, Messieurs, à vos études de pedigrees pour trouver la jument idéale à présenter à ce nouvel étalon du Limousin, au Haras du Mazet, à quelques encablures de Pompadour !


On en parle dans l'article

Voir aussi...