Wootton Bassett vendu à Coolmore Stud

14/08/2020 - Mercato des étalons
Père d'Alzmanzor entre autres, Wootton Bassett, 12 ans, améliorateur qui s'est construit tout seul au Haras d'Etreham, vient d'être vendu à Coolmore Stud. Il poursuivra donc sa carrière en Irlande.


Wootton Bassett au Haras d'Etreham

 

Fils d'Iffraaj avec une mère par Primo Dominie, acheté 46.000 £ à la vente du St Leger à Doncaster, Wootton Bassett est toujours sorti des sentiers battus. C'est justement ce qui fait sa force aujourd'hui, étant totalement exempt des courants de sang les plus répandus comme Sadler’s Wells, Galileo, Montjeu, Danehill, Green Desert, Invincible Spirit, Danehill Dancer et Dubawi.  Confié à Richard Fahey, ce cas typique des robustes 2 ans anglais est resté invaincu en 5 sorties lors de sa campagne initiale, ponctuée par un succès de bout en bout dans le Prix Jean-Luc Lagardère (Gr.1).

 


Wootton Bassett fut sacré meilleur 2 ans en France en 2010 suite à son succès dans le Prix Jean-Luc Lagardère.

 

Il n'a pas répété à 3 ans, puis a été recruté par Nicolas de Chambure qui venait alors de prendre la direction du Haras d'Etreham en 2012, succédant à ce poste à son oncle Marc de Chambure. Proposé à 6000 €, Wootton Bassett n'a suscité que très peu d'intérêt au début, ne produisant que 23 foals la 1e année . Mais cette 1e génération comportait le champion Almanzor, sacré meilleur 3 ans européen en 2016. Depuis, tout a changé pour Wootton Bassett. Fort peu épais en sortant de l'entrainement, il s'est transformé en taureau au fil des saisons et sa production n'a cessé de confirmer son talent, avec aussi Wooded, The Summit, The Black Album, Wootton, Chindit, Dreamworks, Tamahere, Waltham, Wootton's Colt, Amilcar, Do Re Mi Fa Sol, pour ne citer que les gagnants de black-type.

 


Almanzor, également étalon au Haras d'Etreham, doit désormais marcher dans les pas de son père.

 

Avec ses actuels 2 ans, Wootton Bassett vient de remporter 2 bons maidens à Deauville grâce à Midlife Crisis et Early Light, et Chindit s'est imposé fin juillet dans une Listed à Ascot devant le public anglais, ce qui a sans doute été un déclic pour Coolmore Stud, la plus puissante station d'étalons au monde. En effet, Wootton Bassett resprésente un très rare outcross sur le sang de Sadler's Wells mais aussi tous les courants majeurs cités ci-dessus.

 


Nicolas de Chambure, au centre.

 

Son carnet de bal s'est ainsi élevé à 153 juments au printemps 2020 alors que son prix de saillie a atteint 40.000 €. Son tarif 2021 n'est pas encore connu mais sera certainement revu à la hausse. Voilà un très beau destin de ce "self made horse" découvert en France par Nicolas de Chambure, un homme qui n'aime pas faire comme les autres...


Voir aussi...