Qui sont vraiment les entraîneurs classiques : Fabre, Stoute, et qui d'autres ?

10/06/2010 - Stats étalons
Chantilly et Epsom ont sacré, ce week-end, les maîtres incontestés de Chantilly et de Newmarket, c'est à dire André Fabre et Sir Micheal Stoute. Tous les 2 sont des entraîneurs dits "classiques". Ils ont donc pour mission de remporter les 5 courses reines pour les chevaux de 3 ans dans chaque pays d'Europe. Xavier Bougon les comparent aux autres grands professionnels de l'histoire du galop européen. (voir tableau complet)

 

Les courses de plat du monde moderne restent assises sur un socle classique. C'est à dire que le but de l'opération, quand on estime être assez doué por combattre au top niveau du cheval de courses, est de briller dans 5 épreuves supposées définir les meilleurs sujets de 3 ans de la saison. Ces 5 championnats s'adressent à des catégories bien précises de distance et de sexe. C'est pourquoi on arrive à 5 épreuves avec le 1000 Guinées pour pouliches sur le mile, 2000 Guinées pour mâles sur le mile, Oaks pour pouliches sur 2400 m, Derby pour mâles sur 2400 m et enfin St Léger pour tout sexe sur 2900. Ce modèle anglais a été copié un peu partout dans le monde, et en tout cas très fidèlement dans les grands pays de courses en Europe. En France, les courses équivalentes sont les Poule d'Essai des Pouliches et des Poulains, les Prix de Diane et du Jockey-Cub (toutes 2 sur 2100 m) et le Prix Royal Oak. Grand gourou des palmarès, Xavier Bougon a recensé très précisément quels étaient en Europe les entraîneurs les plus capés de l'histoire dans ces épreuves reines disputées en Angleterre, en Irlande, en France, en Allemagne et en Italie.

 

André Fabre



Après Siberian Express dans la Poule d’Essai des Poulains en 1984, Lope de Vega offre une 24e victoire classique à son entraîneur, André Fabre qui rejoint le score d’un autre maître, Alec Head (avec les Derby-winners, Lavandin, Charlottesville, Roi Lear, Val de l’Orne et la dernière victoire classique, Gold River).
Au palmarès des victoires de ce prestige pour 3 ans, deux autres cantiliens représentent la France,  les deux François, Mathet (32 avec deux vainqueurs de Derby, Phil Drake et Relko) et Boutin (27 avec les poulains, Caracolero et Hernando).

 

Sir Michael Stoute



A Epsom, 5e succès dans le Derby pour l’entraîneur Micheal Stoute, natif de la Barbade, après ceux de Shergar (par 10 longueurs), Shahrastani (devant Dancing Brave), Kris Kin et North Light.
Workforce, le fils de King’s Best, lauréat dans un temps record par 7 longueurs (tout comme, Troy en 1979 et Slip Anchor en 1985) permet donc à son mentor, Sir Michael-Ronald Stoute de devancer avec 28 classiques les scores de ses compatriotes, le Major Dick Hern (26 avec Brigadier Gerard, Troy, Nashwan et Harayir sa dernière gagnante des Guinées en 1995), John-Leeper Dunlop (25) (Shirley Heights, Salsabil, Shadayid) et Sir Charles Francis Noël Murless (23 avec Crepello, St Paddy et Royal Palace et les pouliches Petite Etoile, Altesse Royale et Mysterious, lauréate des Oaks, sa dernière victoire à ce niveau).
Un seul de ses collègues anglais le devance avec 34 victoires ; Henry Richard-Amherst Cecil, sur la sellette depuis 1973, totalise 8 Oaks d’Epsom (dont celle de Snow Bride, la future mère de Lammtarra), 3 Oaks irlandaises (dont celle de Diminuendo, dead-heat avec une pensionnaire de Michael Stoute) et 2 Prix de Diane (dont celui de Indian Skimmer, la 1e lauréate supplémentée).

 

Heinz Jenztsch, avec la Baronne Von Ullman après le Derby Allemand de Stuyvesant en 1976



Mais l’actuel leader des entraîneurs en activité reste, sans conteste, Aidan O’Brien avec 38 classiques à son palmarès. Son homonyme Vincent avait réalisé un très honorable score de 43 succès avec les derby-winners, Larkspur, Sir Ivor, Nijinsky, Roberto, The Minstrel et Golden Fleece.

La tête de liste d’après-guerre est allemande. Heinz Jentzsch a remporté 45 victoires de 1962 à 1994, toutes dans son pays d’entraînement. Il était le mentor de Dschingis Khan, Acatenango, Lando, Lombard (grand-père maternel de King’s Best), de Schonbrunn (grand-mère de Sagace).
Il devance son collègue, George Arnull, avec 43 succès outre-rhin de 1922 à 1952 et les succès des deux pouliches de la Gestut Schlenderhan, Asterblute et Schwarzgold, gagnantes du Deutsches Derby et du Preis der Diana.

Mais la star du début de 20ème siècle reste le grand éleveur italien, Federico Tesio qui est de loin, le leader en Europe. On lui doit bon nombre de cracks. Citons seulement Nogara (mère de Nearco et Niccolo dell’Arca), Bellini (père de Tenerani et grand-père de Ribot), Donatello II, Bernina, Astolfina, Botticelli….

Comment ne peut pas citer également, Tom Jennings Sr (l’entraîneur de Gladiateur et bien d’autres), Fred Darling (Tudor Minstrel, Owen Tudor, Sun Chariot), Alec Taylor Jr (Gainsborough)…Un autre temps.
 

LES ENTRAINEURS LES PLUS TITRES DANS LES CLASSIQUES EUROPEENS
Entraîneur Derby Oaks 1000 Guinées 2000 Guinées St Leger Total premier et dernier classique (* plus en activité)
               
Heinz Jentzsch (Ger) 8 11 12 6 8 45 1962 - 1994*
Vincent O'Brien (Ire) 12 6 4 9 12 43 1953 - 1988*
Aidan O'Brien (Ire) 9 6 6 14 3 38 1997
Sven von Mitzlaff (Ger) 7 10 1 7 10 35 1959 - 1985*
Henry Cecil (Gb) 7 13 7 2 5 34 1973
François Mathet (Fr) 8 4 6 7 7 32 1950 - 1982*
Sir Michael Stoute (Gb)
8 10 3 6 1 28 1978
François Boutin (Fr) 6 7 5 8 1 27 1968 - 1994*
William R. Hern (Gb) 4 7 3 3 9 26 1962 - 1995*
Charles-Henri Semblat (Fr) 7 4 8 1 5 25 1942 - 1959*
John-Leeper Dunlop (Gb) 5 2 9 4 5 25 1970
André Fabre (Fr)
5 6 2 7 4 24 1984
Alec Head (Fr) 4 3 9 5 3 24 1956 - 1980*
Saeed Bin Suroor (Gb) 5 2 2 8 5 22 1995
Sir Noël Murless (Gb) 3 7 6 2 4 22 1948 - 1973*
Etienne Pollet (Fr) 5 3 3 6 2 19 1950 - 1969*
Bruno Schutz (Ger) 4 3 4 2 6 19 1978 - 1997*
Alain de Royer-Dupré (Fr) 5 6 4 3 0 18 1984
Mme Ch. Head-Maarek (Fr) 1 2 11 2 1 17 1979

PS: Ne sont comptés ci-dessus que les Prix Royal Oak et Irish Saint Leger remportés par les 3 ans. Sinon, Fabre aurait 4 victoires de plus et Stoute 2 Royal Oak. Sinon, Fabre aurait 4 victoires de plus et Stoute deux Royal-Oak.
 


Voir aussi...