10e étape du TNC - Haras du Lion : le Vent des Dunes souffle sur le Grand Cross de Vittel

01/08/2021 - Trophée National du Cross
A 12 ans, un extraordinaire Vent des Dunes a offert un 2e Grand Cross de Vittel d'affilée à Daniel Houillon, permis d'entraîner de l'Est qui n'a que 2 chevaux, et à Jimmy Zerourou, revenu en selle sur son champion après un arrêt pour blessure. L'histoire était remplie d'émotions dans un écrin de verdure acquis à la cause du nouveau leader du Trophée National du Cross Haras du Lion. Revoir la course suivie au drone, et les réactions de l'entourage. 

Revoir le Grand Cross de Vittel vu du ciel avec le drône (la course démarre aux alentours de 5min)

 

" Il a la mort dans le cul ". Si l'expression employée par Jimmy Zerourou après sa victoire à Vittel en selle sur Vent des Dunes n'est pas à dire à vos enfants, elle a le mérite d'illustrer parfaitement le mental exceptionnel de ce champion du cross de 12 ans. Comprenez par là que quand Vent des Dunes prend la tête, il faudra un sacré cheval pour le dépasser, car le vieux lion est dur comme un roc et ne laisse rien ni personne venir à ses côtés dans une ligne droite finale. Ainsi, le duo vainqueur du Grand Cross de Vittel en 2020 a réédité dans l'édition 2021, devant des tribunes en délire totalement acquises à la cause du cheval de Daniel Houillon. Une ovation lui a même été réservée à son retour aux balances. 

 

Découvrez le parcours en caméra embarquée avec Fou de Rêve et Edgar Labaisse, 2e de la course.

 

Il faut dire que Daniel Houillon réalise un exploit sur ses terres vosgiennes, où il est permis d'entraîner avec seulement 2 pensionnaires ! La région Grand Est est connue pour être un vivier de ces amateurs passionnés, qui réalisent toutefois un travail digne des plus grands professionnels avec certains chevaux, comme c'est le cas avec Vent des Dunes. Daniel Houillon gère de main de maître la carrière de l'AQPS de 12 ans, même s'il dit très modestement que les chevaux font les hommes. Ayant débuté dès l'âge de 3 ans en course plate AQPS, Vent des Dunes a attendu ses 9 ans pour gagner sa première course... Plus d'un aurait laché l'affaire ! Mais tenace et à l'écoute de son crack, Daniel Houillon en a fait un grand cru, qui devient meilleur avec le temps. Ainsi, Vent des Dunes s'est révélé dans l'édition 2020, avant de remporter cette année le Grand Cross de Strasbourg avec Romain Julliot en selle, puisque Jimmy Zerourou était accidenté. Dans l'Est, Vent des Dunes est tout simplement impassable. 

 

 

Il a pourtant fallu être exceptionnel aujourd'hui dans une édition très relevée. Le parcours de Vittel est avant tout une affaire de spécialistes, puisque l'on emprunte le golf voisin de l'hippodrome avec des dénivelés toute la route, et des obstacles comme le "Fond de l'enfer", qui s'apparente à un mini taxi de Pardubice. C'est d'ailleurs avant cet obstacle que Vent des Dunes est venu s'installer en tête, et n'a jamais reculé d'une place. A 6 ans, Fou De Rêve a fait un sacré truc pour finir 2e, alors qu'il disputait son 3e parcours en cross seulement ! L'élève de la famille Gronfier entraîné par Augustin de Boisbrunet a montré qu'il avait l'étoffe d'un grand de la discipline, venant chatouiller Vent des Dunes dans la ligne droite. Son jockey Edgar Labaisse a bien failli faire frapper la Gopro magique à nouveau ! L'éternel Vol Noir de Kerser a rassuré en concluant 3e, devant un autre papy de 13, Unbrin de l'Isle, qui court encore de première. Malheureusement, la sympathique Anouk des Ongrais s'est gravement accidentée dans les derniers mètres du parcours...Nous en profitons pour adresser plein de courage à tout son entourage. 

 

 

 

Avec son nom, Vent des Dunes fait quand même plus penser à un cheval du littoral plutôt que des hauts fourneaux. En effet, s'il est entrainé en Lorraine depuis ses débuts, Vent des Dunes est dans la Manche et a été élevé sur la commune de Dragey par la famille de Gilbert Ernest Martin. Il est né de Crillon et d'une fille de Dress Parade, très mauvaise en course (1 place en 9 sorties) mais fille de Reine de Gatigny (King's Road) qui avait gagné 8 fois en cross. Autant vous dire que la famille connaît ce sport ! Il est en tout cas chez lui à Vittel, et on vous assure, il y a pire comme jardin. Cet hippodrome au charme fou, dans un écrin de verdure tenu impeccablement par une équipe d'amis et passionnés de la région, offre à chaque fois un spectacle de haut niveau, et un moment inoubliable pour les familles venues nombreuses encore une fois. C'est bien là les courses comme on les aime, où on boit des coups en appréciant le spectacle dans une ambiance chaleureuse. Toutefois quand la ligne droite finale arrive, on lâche sa bière, on crie et on applaudit. Un sans-faute ! 

 

 

L'hippodrome de Vittel vu du ciel

 

 

Au terme de sa 10e étape, le classement du Trophée National du Cross 2021 est totalement chamboulé, puisque Vent des Dunes s'empare de la tête devant Lucky Net Love et Belhom de Juilley. La lutte sera donc âpre et indécise jusqu'au bout, d'autant qu'il ne reste que 4 étapes : Pompadour, Granville, Le Pin et Saumur. Côté entraîneurs, Patrice Quinton continue la course en tête et reprend même un peu d'avance sur Emmanuel Clayeux grâce à la 3e place de Vol Noir de Kerser, même si l'entraîneur de Vaumas le talonne avec la 4e place acquise aujourd'hui par Unbrin de l'Isle. Le circuit réinventé en 2020 sous la conduite de Lucien Matzinger, présent à Vittel, est en tout cas une franche réussite, et attire de plus en plus de bons chevaux. Il permet surtout, pour notre plus grand plaisir, de mettre en avant des champions comme Vent des Dunes, qui n'est certes pas un cheval de groupe à Auteuil, mais gardera une petite place dans la grande histoire des courses, et une grande dans celle de Vittel ! 

 

 

Galerie photo réalisée par la formidable Nelly Contignon !

 

 

Et on se quitte avec les sourires de notre sérial droneur Louis Lecomte, Michel Contignon, vice-président de la société des courses, et Johnny Muller, responsable des pistes !

 

 


Voir aussi...

La 9e étape du TNC - Haras du Lion pour Twirling : le roi du Pertre, c'est bien Serge Hamon !

Déjà vainqueur du Grand Cross du Pertre en 2019, Twirling s'est montré souverain pour de nouveau remporter cette épreuve, associé à Alexandre Orain, offrant ainsi un cinquième succès dans ce Prix René Couétil à son éleveur-propriétaire-entraîneur, Serge Hamon, qui avait également brillé trois années de suite (2000, 2001 et 2002) grâce à Ebel du Lion...  qu'il montait lui-même. Différé et interviews à retrouver ci-dessous !

Qui pour conquérir le Grand Cross du Pertre et la 9ème étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion ?

Quasiment un mois après l'étape de Corlay, la caravane du Trophée National du Cross - Haras du Lion s'apprête à faire une nouvelle halte en Bretagne ce dimanche 18 juillet sur l'hippodrome du Pertre, pour la 9ème étape de ce tournoi à laquelle prendront part de véritables vedettes de la discipline comme Butterfly du Mou et Vol Noir de Kerser, mais aussi les vainqueurs des deux dernières éditions, Dylane et Twirling. 

8ème étape TNC - Haras du Lion : Some Operator, quand la Marseillaise retentit pour un Irlandais entraîné par une Anglaise !

Il était certes l’un des plus jeunes et le moins expérimenté avant le départ de ce Grand Cross de Corlay, support de la 8ème étape du deuxième Trophée National du Cross – Haras du Lion, mais cela n'a pas empêché Some Operator, protégé de Louisa Carberry, de remporter cette épreuve sous la selle de Marc-Antoine Dragon, au plus grand bonheur de ses jeunes propriétaires, dont c’est le tout premier partant en compétition !