Tattersalls December Sale : Coolmore achète la mère de Palace Pier pour 2,2M de Guinées !

02/12/2020 - Ventes & Shows
Grand rendez-vous européen de l'élevage à Newmarket, la vente de décembre de Tattersalls a fait des étincelles hier soir. Malgré des indicateurs en baisse, la soirée a été éclairée par un top price à 2,2M de Guinées, somme déboursée par Michael V. Magnier (Coolmore) pour s'offrir Beach Frolic, la mère du crack Palace Pier, pleine de Blue Point. 

 

La belle Beach Frolic, mère du champion Palace Pier, a fait la une à Tattersalls...(© Laura Green)

 

La vente de décembre de Newmarket a une saveur assez unique au monde. Pour les courtiers, éleveurs et j'en passe, il s'agit d'un vrai pélerinage, car si vous arrivez à partir des yearlings et que repartez après les juments, vous serez restés plus d'une semaine dans la ville emblématique du cheval en Angleterre. A l'époque, cela signifiait un nombre incalculable de pintes pour se tenir chaud, mais aussi une ambiance sans égale à Park Paddocks, et de possibles visites des étalons les plus prestigieux aux Haras voisins, à Juddmonte Farms, Dalham Hall, ou encore Cheveley Park Stud. En bref, les ventes d'élevage de Newmarket, c'est à faire une fois dans sa vie. Nous, on préfère y aller pour la boisson que pour acheter ! Il règne en effet un climat unique à cette vacation, où le ring peut s'enflammer en un rien de temps sur certaines des meilleures poulinières européennes, voire mondiales. 

 

Le phénomène Palace Pier verra sa famille exploitée à Coolmore (APRH)

 

Cette année évidemment, les indicateurs sont à la baisse. Moins 30% sur le chiffre d'affaires, et à peu près pareil sur le prix moyen et médian. La moyenne se situe tout de même un peu au dessus des 134 000 Guinées, la monnaie unique de Tattersalls Newmarket, que l'on peut comparer à la livre. On approche presque les 150 000 €, une somme très élevée, mais logique quand on observe la densité et la qualité du catalogue. Cette année autour des rings de vente, malgré le contexte économique difficile, nous avons quand même vu que les grandes puissances de la planète course continuaient à investir. Parmi elles, la plus emblématique, Coolmore. Michael Vincent Magnier a signé un nouveau bon pour un top-price (il serait intéressant de faire la liste de ses chevaux millionnaires !), à 2,2M de Guinées. 

Bien évidemment, la jument qui a fait craquer MV. Magnier sera promise à la star de Coolmore, Galileo. Il s'agit de Beach Frolic, agée de 9 ans par Nayef qui n'a jamais vu un hippodrome, mais qui a produit une star : Palace Pier. Ce fils de Kingman a remporté cette année les St James Palace Stakes (Gr.1) devant Pinatubo, et surtout le prix Jacques Le Marois en pulvérisant les meilleurs milers européens. Coolmore avait déjà mis 320 000 Gns sur son yearling par leur étalon Highland Reel au book 1 de la vente d'octobre Tattersalls. Fait amusant, Beach Frolic est pleine d'un étalon de "Godolphin", le grand sprinter Blue Point, qui a été très bien accueilli à Kildangan Stud. 

 

Blue Point à Kildangan Stud en novembre 2019 

 

 

Beach Frolic était présentée par Highclere Stud (Lady Carolyn & John Warren), qui ont co-élevé Beach Frolic et ses produits avec le regretté Duc de Roxburghe. Son haras Floors Stud vendait d'ailleurs une bonne partie de ses poulinières à cette vacation. John Warren avait acheté la grand-mère de Beach Frolic, Miss d'Ouilly pour 50 000 Gns en décembre 2000 à la même vente. Bien peu au final pour cette gagnante de listed issue de l'élevage Lagardère, qui a engendré une très belle lignée, où l'on retrouve notamment Joviality et Bonfire, frères et soeurs de Beach Frolic ayant tous deux gagné Gr.2. Pleine d'émotion, Lady Carolyn Warren a déclaré: " Je ne suis pas si émue d'habitude, mais Beach Frolic a été une jument exceptionnelle, et c'est une belle histoire. John (NDLR: Warren) avait acheté sa grand-mère Miss d'Ouilly pour très peu d'argent, et toute la famille nous a beaucoup donné. Nous espérons juste pour Coolmore qu'elle leur donnera un champion, et je suis sûre qu'elle le fera." Cette vente exceptionnelle scelle la fin d'une ère de collaboration prolifique entre Floors Stud et Highclere Stud. Cependant, la famille du Duc de Roxburghe va garder quelques juments. 

 

Sonaiyla, une placée de Gr.1 achetée 900 000 Guinées (© Twitter)

 

Si Beach Frolic a été la seule à dépasser le million de Guinées, deux juments ont été vendues 900 000 Gns. Moyglare Farm (Fiona Craig) a ainsi acheté une fille de Dark Angel nommée Sonaiyla, qui a fait l'objet d'un "pinhooking" retentissant. Anciennement parée des couleurs Aga Khan, et gagnante d'un maiden et d'un handicap, elle avait été achetée 110 000 Gns l'an dernier en novembre à Goffs pour Ennistown Stud, qui l'a remise à l'entraînement chez l'irlandais Paddy Twomey. Celui ci l'a raccourcie sur le sprint, lui faisant gagner une listed et se placer 3e de la championne Glass Slippers dans les Flying Five Stakes (Gr.1) au Curragh. Fille de Dark Angel avec une mère par More Than Ready, Sonaiyla peut être facilement croisée avec les top étalons, et est surtout dans le créneau très recherché de la vitesse, ce qui a fait monter les enchères. 

La même somme de 900 000 Gns a été déboursée par Hillwood Stud pour Kurious. Cette gagnante de Gr.3 et de listed sur 1000m est le meilleur produit de l'étalon australien Kuroshio en Europe, ce dernier étant l'oncle du regretté "Derby Winner" Anthony Van Dyck. Kurious est surtout la soeur du gagnant des Nunthorpe Stakes Alpha Delphini. Pour 50 000 Gns de moins, Richard Brown (Blandford Bloodstock) a acheté Time Saver, une soeur inédite par Frankel des gagnants de Gr.1 Passage Of Time et Timepiece (une grande famille Juddmonte). Elle était surtout pleine de la star Kingman. 

 

Du côté des français, le Haras d'Etreham est rentré dans une grande famille en achetant pour 500 000 Gns une soeur du champion Nathaniel, le père d'Enable, par Golden Horn. 450 000 gns ont été déboursés par le Haras des Trois Chapelles pour acheter la placée de listed Vivianite, pleine de Siyouni. Michel Zerolo a lpour sa part mis 300 000 Guinées pour offrir à Peter Brandt une 2 ans nommée Russian Camilla. Cette fille de Camelot est la propre soeur du champion Australien Russian Camelot (2 vict. de Gr.1), et retournera à l'entraînement chez Jean-Claude Rouget ! Enfin, 1 an après son premier achat de galopeur à la même vente, Florent Fonteyne (Trotting Bloodstock), a acquis pour 52 000 Gns Lady Katanga, une proche cousine de Avenir Certain et du meilleur étalon de première production en Europe, Mehmas. Elle était pleine de Almanzor

 

Le crack australien Russian Camelot aura une soeur chez Jean-Claude Rouget ! 


Voir aussi...

Mercato des étalons

Tarifs 2021 - Coolmore Stud : Wootton Bassett à 100.000€, Sottsass à 30.000€

Les tarifs très attendus de Coolmore Stud nous révèlent le prix de saillie de Wootton Bassett, qui va s'élever à 100 000 € en 2021 pour son nouveau départ. Notre gagnant d'Arc Sottsass débute quant à lui à 30 000€. Si Galileo est toujours en privé, No Nay Never reste le plus cher officiellement, avec 125 000 € à débourser pour s'offrir ses services. Voir tous les détails. 

Ventes & Shows

Tattersalls Autumn Horses in Training Sale: une demande accrue et un top-price historique

À l'issue de ces quatre jours de vente, et malgré les fortes contraintes imposées par la crise sanitaire actuelle, la vente d'automne de chevaux à l'entraînement de Tattersalls a fait plus que bien tenir sa partie, avec un taux de vendus avoisinant les 90%, et un top-price historique, généré par la vente du "FR" English King pour la somme de 925.000 guinées à un syndicat de néo-zélandais et d'australiens. Tous les détails ci-dessous !