Toni Blue sort son 1e vainqueur à Vitteaux

18/09/2016 - Zoom Etalon
 Etalon méconnu par Poliglote, Toni Blue a sorti son 1e vainqueur sur le petit hippodrome au style futuriste de Vitteaux, dans la Côte d'Or près de Dijon. Sa fille Go Fast Blue, âgée de 4 ans et née d'une génération ne comptant que 2 éléments, a remporté un succès facile et mérité au terme de 23 tentatives.

 

Co élevé par Valérie Vatel (Haras de la Croix) et son compagnon Alain Ciron (transporteur), la jument de 4 ans Go Fast Blue s'est imposée très aisément de bout en bout en plat le samedi 17 septembre sur l'hippodrome de Vitteaux, sous la selle de Ludovic Proietti. Cela n'a sans doute pas sauté aux yeux de tout le monde, mais elle a offert à l'occasion sa 1e victoire d'étalon à son père Toni Blue. Celui-ci a d'aileurs débuté sa carrière chez Valérie Vatel et Alain Ciron dans le Cher, avant d'officier depuis 2016, toujours dans le Cher, mais chez Alexandre Lardeux à l'Elevage Decandi au beau milieu du Sancerre, à Sainte-Bouize (près de Les Croupions), au côté de Trivellino, l'oncle de Trêve. Né de la souche de Winged Love, petit-fils de Kindergarten (Prix d'Aumale, Gr.3) par Poliglote, élevé par Thierry de la Heronnière au Harsa d'Ellon,Toni Blue n'a certes gagné qu'une seule course en 57 tentatives, à 2 ans à Lyon, mais il s'est quand même classé 2e de Listed dans le Prix du Grand Camp (de Young Tiger) à 3 ans avant de poursuivre une brave carrière dans les handicaps chez le sympathique et regretté Thierry Chenu.

 


La victoire de Go Fast Blue à Vitteaux.

 

Toni Bue n'a sailli que quelques juments, puisqu'il a eu 2 produits en 2012? 3 en 2013, 4 en 2014, 3 en 2015 et 1 seul en 2016. Mais il faut noter que parmi sa maigre génération de 3 ans, il y a un certain Domino Rose, co élevé par Valérie Vatel et Gilles Chaignon, qui est tout un frère cadet de Sergent Collins, l'un des meilleurs spécialistes du cross actuellement, 4e du dernier Grand Cross de Craon.


Les tribunes de Vitteaux.


Voir aussi...