Trade Storm a sorti son 1er vainqueur au Qatar

18/02/2021 - Zoom Etalon
Stationné au Haras de la Barelière depuis 2020, le puissant Trade Storm a sorti son premier vainqueur au Qatar, avec une 3 ans nommée Al Gamamah. Le gagnant du Woodbine Mile et placé de la Breeders' Cup Mile se met donc déjà sur le devant de la scène, alors que sa première génération ne compte qu'une poignée d'éléments. 

Le beau Trade Storm sort son premier vainqueur au Qatar 

 

Vous aviez découvert en images l'année dernière à pareille époque le puissant Trade Storm, au Haras de la Barelière de Sybil Pécriaux et José Gomez. Unique (et meilleur) fils de Trade Fair à faire la monte, ce cheval au physique de déménageur avait commencé la monte en 2017 aux Emirats, de manière privée, avant d'arriver dans le Poitou en 2020, où il a sailli une trentaine de juments. Cheval très dur en course, Trade Storm s'était révélé avec l'âge, d'abord en remportant un gros handicap richement dôté à 4 ans en Angleterre. Vainqueur de son 1er groupe (le Zabeel Mile Gr.2) à Dubai à 5 ans, il a ensuite écumé les plus grands hippodromes mondiaux, remportant le graal à 6 ans dans le Woodbine Mile (Gr.1), avant d'être un proche 3e de la Breeders' Cup Mile de Karakontie

 

Al Gamamah avec Ronan Thomas en selle (©QREC)

 

Si l'on devra attendre encore quelques temps pour voir ses produits "FR" en piste, Trade Storm a déjà sorti son premier vainqueur la semaine dernière au Qatar. Il s'agit d'une 3 ans nommée Al Gamamah, qui après des débuts manqués s'est envolée dans un maiden sur la courte distance de 1100m, montée par notre jockey français Ronan Thomas. La pouliche appartient à son entraîneur Ibrahim Saeed Al Malki. Sa mère Balaton, issue d'un inbreeding osé sur Halo, avait été acquise 9000 Gns à la Tattersalls July Sale en 2013, alors pleine de Delegator. Elle descendait d'une souche américaine ayant donné de nombreux vainqueurs de groupes, mais peu connue en Europe. Bien des années après, Al Gamamah a donc offert un premier succès à Trade Storm, qui lui sera bien toujours stationné à la Barelière cette année ! 

 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...