Noël des Anglos : Chef de Clan et les 12,5

27/12/2010 - Zoom Etalon

 

Thierry de Laurière, installé à la Teste, mentor d’Orfan de Roumanie est non seulement un entraineur classique de plat mais aussi un  entraineur classique d'obstacle. En effet, Tikita Trésor est aussi 2e de la  Coupe AA derrière un certain Monpilou ! Orfan de Roumanie appartient à des propriétaires limousins bien connus, Hubert Dumont Saint-Priest (l’éleveur) et Charles de Chaisemartin. Dans des chroniques dédiées au site internet anglocourse nous ferons certains flashs sur des propriétaires d'anglo-arabe de course.

 

Thierry de Laurière, entraîneur d'Orfan de Roumanie



Orfan de Roumanie est un fils de l'étalon 12,5% Chef de Clan. Celui-ci est né au Haras de Maulepaire dans la Sarthe chez le Comte Bertrand de Tarragon (un précurseu fans la fabrication d'AA à 12,5%) et provient d’une famille prestigieuse. C’est un fils de Cyborg avec une famille maternelle qui a produit des chevaux tels que Azertuiop, gagnant Gr.1 en Gb, Bipbap, lauréat du Prix Maurice Gillois, Gr.1, etc… La souche maternelle de Chef de Clan est la même que celle du Haras de la Brunie chère à Jacques Crouzillac: en effet les deux matronnes, Cascarine et  Cornette étaient soeurs.

Outre Orfan de Roumanie, il faut indiquer que Cyborg est aussi le grand-père paternel de Paulin de Sourniac, le vainqueur du grand steeple-chase des 5 ans et plus 4 jours plus tôt, qui lui est un issu de Zeffir, un autre fils de l’ancien leader des étalons d’obstacle en France, bien que lui-même fou dangereux. Quant à la mère Osterlitz (Jolie Mars), elle produit même mieux qu’elle court…puisqu’elle n’a jamais couru.

 

Chef de Clan, étalon AA à 12,5%, est un fils de Cyborg



Son dauphin, Girgatel, est né dans l’Aveyron, chez Rémi Sabatier, son éleveur associé à Jean Biraben, le fameux producteur de foies gras. C'est un fils  de l'étalon maison Le Triton, qui appartient en partie à Jean Biraben, et d'une jument nommée Rezda (Le Corrézien), laquelle provient de la grande origine Buzy-Cazaux. Avant Gigartel, cette Rezda avait donné naissance à Damcho (Ramouncho), vainqueur de belles épreuves classiques en plat sous l’entraînement de François Rohaut et la casaque de Guy Chérel, avant d’être acheté par les Haras Nationaux  pour devenir étalon. Il a peu produit et est mort accidentellement. Chers lecteurs, Girgatel est aussi un 12,5 ! Un élève du Haras du Pécos n'est jamais très loin "d'Ozterliz ou" d'Austerlitz " en plat comme en obstacle. Freesborg du Pécos constitue la 3e ligne du front, sous l’entraînement de Fabien Lagarde.


Voir aussi...