Kingsalsa a planté le drapeau

13/01/2012 - Zoom Etalon
C'est fait  ! Le méritant Kingsalsa, qui donne des gagnants en série, a décroché sa 1e victoire de Gr.1 avec le "Fr" Captain Conan sur les haies anglaises. Il a enfin planté son drapeau sur un sommet, juste retour de grâce 5 ans après la traversée du désert. Et tout cela n'est pas un film.

 

Selon les goûts, Captain Conan ferait penser à Conan le Barbare, ovni cinématographie du grand Arnold Schwarzenegger, ou, plus direct mais moins populaire, à Capitaine Conan, splendide film avec Philippe Torreton sur la 1e guerre mondiale, ou encore à un excellent cheval de course...En effet, ce fameux Captain Conan vient d'offrir à son père Kingsalsa un joli cadeau d'étrenne avec une 1e victoire de Gr.1 le 7 janvier sur les haies de Sandown. Bien né, frère de Cavalière (placée de Listed), de la famille de Lord Jim, Audacieuse, Danseuse du Soir, Captain Conan est a été élevé en Normandie par Woodcote Stud, des clients d'Elie Lellouche. Mais le fils de Kingsalsa, confié à Antoine Lamotte d'Argy à Dragey dans la Manche, a début directement en obstacle en  mai 2011. Dès sa 3e sortie, il a gagné à Auteuil en juin, a logiquement été vendu Outre-Manche, y faisant donc bingo dès sa rentrée 7 mois plus tard.

 

Captain Conan gagne un Gr.1 sur les haies de Sandown dès sa 1e sortie en Angleterre



C'est un très bel accomplissement pour Kingsalsa, au moment même où au terme de la saison 2011, les statistiques France Sire le montre en 7e position dans le classement des meilleurs étalons français au nombre de victoires (+places de black-type) dans le monde, toute catégories confondues (voir toutes les stats 2011).

De façon étonnante, tandis que Kingsalsa possède un vrai profil de cheval de plat, il présente aujourd'hui un bilan dont le tiercé des meilleurs performances est composé de chevaux d'obstacle. Derrière Captain Conan se trouvent ainsi Kinglaska, gagnant de la Grande Course de Haies d'Enghien (Gr.3) et Salsa Melody, lauréate du Prix Bournosienne (Gr.3). Néanmoins, il reste très polyvalent, puisqu'il a donné 2 gagnants de Listed en 2011 : Pump Pump Boy dans la Coupe des 3 ans à Lyon et dernièrement Ariete Arrollador dans le Prix Luthier sur la PSF de Deauville.

 

Kingsalsa


Il avait connu un démarrage foudroyant au haras avec sa 1e génération née en 2003 qui comptait 4 black-type, Salsalava, Porto Santo, Queensalsa et Le Plaix. Fin 2005, il était donc porté aux nues, objet d'une syndication retentissante avec un tarif de saillie monté à 12.000 €. Mais comme tout le monde aime à brûler ce qu'il a adoré, la suite a été plus difficile et la valeur commerciale du cheval en est tombée d'autant plus haut. L'equilibre semble retrouvé aujourd'hui pour celui qui fut un fameux cheval de course, dur et régulier, pour la casaque Wildenstein.

Multiple placé de Gr.1 (Salamandre, Poule d'Essai, Moulin, Jacques le Marois), Kingsalsa avait enfin remporté un succès mérité dans un Gr.3, le Prix de Chemin de Fer du Nord, en venant chercher sur le fil l'animateur allemand Banyumanik. C'est un fils de Kingmambo, champion français devenu un des étalons les plus chers du monde depuis sa base américaine où il a conçu la crack Divine Proportions, mais retraité depuis 2 ans. La mère de Kingsalsa est fille de Caro, ce qui est  un atout majeur pour les férus de croisement car si le sang de ce chef de race est très répandu en France à travers la descendant de Kaldoun, trouver du Caro aussi près dans un pédigrée est devenu chose rare de nos jours. 


Voir aussi...