Demain : Newmarket
February Sale
Kill - du 04/02/2020 au 05/02/2020
February Sale
Lexington, Kentucky - du 10/02/2020 au 11/02/2020
Kentucky Winter Mixed
Deauville - du 11/02/2020 au 12/02/2020
Vente Mixte de Février

Aurko et Diakali rentrent dans un incroyable course de revenants en Irlande

04/03/2017 - Infos générales
 Tous les 3 pensionnaires "Fr" de Willie Mullins, l'ex champion d'Auteuil Diakali, l'étoile fulgurante des anglo-arabes Aurko, mais aussi Bonbon Au Miel rentrent ensemble dans une course de haies ce dimanche 5 mars à Leopardstown alors qu'ils totalisent une absence cumulée de...7 ans et demi d'absence !!!


Willie Mullins avec son épouse Jackie et Ruby Walsh pour la victoire de Diakali dans le Prix Alain du Breil (Gr.1) en 2013 (PHOTOS APRH)

On savait Willie Mullins génial, accueillant et patient. Mais là tout de même, il bat des records. Le maître de l'obstacle irlandais a choisi une course de haies sur 4400 m ce dimance 5 mars à Leopardstow, la Foxrock Cup Hurdle, pour rentrer 3 de ses pensionnaires qui avaient disparu de la circulation depuis des lustres. C'est ainsi qu'on retrouve Diakali, fils de Sinndar élevé par l'Aga Khan en Normandie, lauréat du Prix Alain du Breil (Gr.1), la grande course de haies des 4 ans à Auteuil en juin 2013. Absent depuis l'été 2015, soit 584 jours exactement, il sera associé à Paul Townend, le 2e jockey de l'écurie.

Voir le pédigrée de Diakali.

 


Bonbon au Miel, lors de sa dernière sortie en 2014 à Fontainebleau.

 

En effet, Ruby Walsh lui a préféré un certain Bonbon au Miel, inconnu Outre-Manche car il y débutera, effectuant une rentrée après...892 jours d'absence !!! Elevé par Benoit Gabeur et Claude Ventrou au Lion d'Angers, cet AQPS, cousin d'Objectif Special par Khalkevi, provenant une souche de Jean Couétil où on retrouve des vedettes du cross comme Kaidora ou Vladiskan chez Marc de Montfort, n'a pas été revu depuis son succès à 3 ans en septembre 2014 à Fontainebleau chez Guillaume Macaire, sous la casaque Papot.

 


Aurko lors de sa dernière victoire à Pau, en décembre 2013.

 

Mais un certain Aurko fait encore plus fort. Confié à David Mullins, le neveu du patron, Aurko est un fils de Balko qui a été le tout 1e anglo-arabe à entrer dans le marché des chevaux d'obstacle vendus cher après des bons débuts en France. En l'occurrence, l'élève de Maurice Lille est resté invaincu en 2 sorties chez Thierry de Laurière à Bordeaux et à Pau en fin d'année de 3 ans...en 2013 ! Il fait donc sa rentrée après 1170 jours d'absence.

Voir le pédigrée d'Aurko


On en parle dans l'article