Demain : Kill
November Foal Sale Part. 1
Demain : Deauville
Vente d'Automne
Kill - du 21/11/2019 au 22/11/2019
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals
Newmarket - du 02/12/2019 au 05/12/2019
December Mare Sale

Prix Urban Sea Storm The Stars : Wajnah repart Ă  l'assaut

19/06/2018 - Focus divers
Grégory Benoist a bien fait de privilégier le Lion d'Angers à la journée du Diane à Chantilly. Il y a remporté le Prix Urban Sea - Storm The Stars avec Wajnah, jument très estimée par François Rohaut, qui va repartir à l'assaut des Gr.1.


 

En 2006, la 3 ans de la Princesse Zahra Aga Khan, Mandesha, décrochait sa 1e victore de black-type dans le Prix Urban Sea au Lion d'Angers, quelques semaines avant d'aligner deux victoires de Gr.1 dans le Prix d'Astarté à Deauville et de l'Opéra à Longchamp le jour de l'Arc de Triomphe. Depuis, l'épreuve créée en hommage à la crack Urban Sea, gagnante de l'Arc 1993 trois mois après un succès sur l'hippodrome du Lion, a été transformée en une course pour jument de 4 ans et plus, a attiré une femelle jugée comme une vraie pure par son entourage.

 

 

Ainsi, Grégory Benoist, le 1e jockey de la casaque Al Shaqab, n'ayant pas de 1e chance à Chantilly en ce dimanche de Prix de Diane Longines, a raisonnablement préféré se déplacer au Lion d'Angers pour disputer le Prix Urban Sea, sponsorisé pour la 1e fois par Storm The Stars, un cheval classique par Sea The Stars, nouvel étalon du Haras du Lion, voisin de l'hippodrome.

Le compatriote de Christophe Soumillon, qui est donc belge lui aussi, a décroché le gros lot avec une victoire très attendue par son entourage, ne tenant en respect le retour de la favorite d'André Fabre, Baltic Duchess. Magnifiquement née, cette dernière est une petite-fille de la championne internationale Borgia (Derby Allemand, Hong Kong Vase, 3e Arc de Triomphe) par Lope de Vega, et une soeur cadette de 4 chevaux black-type, dont Baltic Baroness, lauréate du Prix Vermeille (Gr.1) devant Trève. Montée par Amélie Foulon, l'élève de Gestut Ammerland a longtemps musardé en dernière position avant de finir comme une balle, sans pouvoir inquiéter Wajnah qui a résolument pris l'ascendant à 100 m de l'arrivée.

 


Au 1e passage devant les tribunes, Style Icon mène la danse tandis que le futur jumelé gagnant, Wajnah et Baltic Duchess, reste à l'arrière. (photos J. Lemesle)

 

Wajnah fait partie des rares gagnants de black-type produits par l'australien Redoute's Choice, pourtant une vedette dans son pays, lors de ses 2 saisons de monte en France. Elle a été co-élevée par le Haras de Saint-Pair et François Rohaut lui-même, car ele descend de la fameuse souche de son père Maurice Rohaut-Léger, celle de Balbonella, son fils Anabaa et de tous les "B", dont Bapaume, le dernier lauréat du Prix La Barka (Gr.2) à Auteuil. Soeur de deux gagnantes de Listed, Baine (Country Reel) et Bassamba (American Post), Wajnah a été acquise yearling en octobre 2016 à Deauville pour 260.000 € par Nicolas de Watrigant (Mandore International) pour le compte d'Al Shaqab, qui a choisi de confier la pouliche à l'homme qui pourrait le mieux la connaître et l'apprécier : François Rohaut. VOIR LE PEDIGREE

 


Wajnah s'impose devant la bonne finisseuse Baltic Duchess, casaque rouge. Au centre, en casaque verte, Illaunmore vient prendre la 3e place à Style Icon à la corde.

 

Après deux succès à Bordeaux, Wajnah a tenté directement sa chance dans la Poule d'Essai des Pouliches à Deauville, dont elle terminera proche 4e de Précieuse. Sans doute marquée par cette course très exigeante en ligne droite, elle a marqué le pas ensuite lors de ses deux sorties suivante et a donc profité d'une longue période de repos. Pour sa 3e course de l'année, elle a retrouvé le bon rythme et peut viser le Prix Romanet (Gr.1), sur les 2000 m de Deauville, après un passage dans un Gr.3 préparatoire.
 


Remise des prix par Joël et Claudie Poirier (Haras du Lion) avec François Thomas et Alain Peltier à Grégory Benoist.

 

En attendant, son entraineur François Rohaut a passé une journée de rêve. Vainqueur du Prix d'Harcourt (Gr.2) à Chantilly, il a remis Wajnah sur les rails du succès et a gagné en prime une saillie de Storm The Stars !


 


On en parle dans l'article