Aujourd'hui : Lexington, Kentucky
The October Sale
Aujourd'hui : Deauville
Vente de Yearlings d'Octobre
Demain : Doncaster
Autumn Hit & Yearling Sale
Newmarket - du 28/10/2019 au 31/10/2019
Autumn Horses In Training 2019
Maisons-Laffitte - le 31/10/2019
100% Obstacle
Lexington, Kentucky - le 05/11/2019
The November Sale
Ascot - le 07/11/2019
Ascot November Sale

Marcel Boussac en passe d'être rejoint par Khalid Abdullah au palmarès de l'Arc

05/10/2018 - Grands destins
Enable est en passe de donner un sixième succès à son propriétaire Khalid Abdullah et ainsi lui permettre de rejoindre Marcel Boussac, le recordman en nombre de victoires dans le Prix de l’Arc de Triomphe. L'accro aux statistiques Xavier Bougon a réalisé le parrallèle entre les deux grandes casaques.
Le Prince Khalid Abdullah pourra-t-il à nouveau soulever le trophée du Prix de l'Arc de Triomphe 2018?
 
 
Pour égaler le record

 
Les couleurs de Khalid Abdullah ont été portées pour la première fois dans le Prix de l’Arc de Triomphe par General Holme en 1983, un pensionnaire d’Olivier Douieb (alors entraîneur à Newmarket). L’année suivante, la casaque était portée par deux élèves d’Arthur-Jeremy Tree, Rainbow Quest (3ème du Prix du Jockey-Club devancé par Darshaan et Sadler’s Wells) et son leader, Donzel (acheté yearling $ 150.000). Le premier nommé était monté par Tony Murray en remplacement de Lester Piggott, tombé la veille à Newmarket. La 63ème édition était remportée par Sagace qui devançait Northern Trick (pour les couleurs Niarchos) et All Along (gagnante l’année précédente).
 
En 1985, âgé de 4 ans ce même Rainbow Quest (acheté yearling $ 950.000) permettait au prince saoudien d’ouvrir son palmarès. Le fils de Blushing Groom, monté par Pat Eddery,privait ainsi Sagace d’un second succès, une victoire obtenue sur tapis vert.
 
 
Revoir la victoire de Rainbow Quest dans l'Arc 1985
 
 
En 1986, monté par Pat Eddery, Dancing Brave (acheté yearling $ 200.000) entraîné par Guy Harwood, donnait un second succès à la casaque. Le fils de Lyphard devançait Bering et Triptych. Le jockey anglais signait l’année suivante un troisième succès consécutif en selle sur Trempolino.
 
Rail Link (en 2006), Workforce (en 2010)et Enable (en 2017) sont les trois autres succès, tous les trois avaient 3 ans l’année de leur victoire. En 2018, Enable sera le 27ème partant de son propriétaire-éleveur, Khalid Abdullah.
 
Quant à Marcel Boussac, ses couleurs seront portées pour la 1ère fois dans l’Arc en 1922 par Ramus, le gagnant du Prix du Jockey-Club. Monté par son entraîneur, George Stern, le fils de Rabelais reste au poteau d’une course remportée par le pensionnaire de Mme Edmond Blanc, Ksar, monté par l’australien Frank Bullock. Lors de son premier succès, Ksar avait fait équipe avec George Stern.
 
Corrida, la fille de Zariba, est son 17ème partant. En 1936, à 4 ans, elle l’emporte avant de récidiver en 1937. Djebel lui donnera un 3ème Arc en 1942 suivi d’Ardan en 1944 et Caracalla (fils d’Astronomie) en 1946.
 
Il remporte son sixième et dernier Arc en 1949 avec Coronation (fille de Djebel, montée par Roger Poincelet), une fille d’Esméralda, elle-même 4ème de l’édition 1944. Les couleurs du président de la Sté d’Encouragement seront portées pour la dernière fois dans le Prix de l’Arc de Triomphe par Crepellana (gagnante du Prix de Diane) en 1969. En 1978, le gagnant du Prix du Jockey-Club, Acamas, portait ses couleurs. Il portera celles de S.A. Aga Khan lors de l’Arc 1978.
 
 
En 1936, Corrida remporte son premier Arc pour les couleurs de Marcel Boussac, son 17ème partant à l'époque dans la Grande Course

On en parle dans l'article