Goodwood - le 31/07/2019
The Goodwood Sale
Le Pin au Haras - le 31/07/2019
National de l'obstacle

Magician et Universal, les fils de Galileo et Dubawi, arrivent à Corlay en 2019

13/11/2018 - Mercato
Le Haras de Corlay accueillera en 2019 deux fils des deux meilleurs étalons mondiaux, rien que cela ! Il s’agit de Magician, un gagnant des Irish 2000 Guineas et de la Breeders’ Cup Tuf fils de Galileo ainsi que de Universal par Dubawi, un double lauréat de Gr.2 qui provient de Yorton Farm.
Magician, élu meilleur 3 ans aux Cartier Awards en 2013. Son arrivée en France a été opérée par Blue Spirit Bloodstock (Bernard Stoffel)
 
 
L’équipe du Haras de Corlay frappe fort en stationnant en 2019 deux fils de Galileo et Dubawi gagnants de Gr.1 et Gr.2. Philippe Garin, Président de l’Association des Eleveurs de Chevaux de Sang du Pays de Corlay a aussi accueilli de nouvelles têtes pour gérer le haras en 2019 : Youna Le Berre et Manuel Tanguy qui vont prendre leurs nouvelles fonctions dans les semaines à venir pour préparer l’arrivée de Magician et Universal.
 
Faisons les présentations si vous le voulez bien. Par ordre alphabétique, pour ne pas faire de jaloux, commençons par Magician. Ce fils de Galileo est né en 2010 et a été élevé par Coolmore qui continue son partenariat avec Corlay et croit au développement de l’élevage breton. Magician a sur ce point quelques ressemblances avec le regretté Thewayyouare qui lui aussi avait été loué par Coolmore au Haras de Corlay. Absolutelyfabulous (cela nous rappelle Absolument Fabuleux, un film genre navet avec pourtant Josiane Balasko), la mère de Magician portait déjà les couleurs des associés de Coolmore. Cette fille du rapide Mozart s’était illustrée dans une Listed et s’était placée de Gr.3 pour l’entrainement de David Wachman. Outre Magician, elle a produit Apple Bettty, sa propre sœur, qui est lauréate du Prix Caravelle (Listed) sous l’entraînement de JC Rouget et plusieurs fois placée de Groupe.
 
Gagnant à 2 ans au Curragh, Magician est lauréat pour sa rentrée à 3 ans des Dee Stakes, un Gr.3 disputé à Chester considéré comme préparatoire au Derby mais le cheval est raccourci et remporte les Irish 2000 Guineas en battant Trading Leather (futur vainqueur de l’Irish Derby) ou encore Havana Gold. A l’automne pour sa première tentative face à ses ainés et même en effectuant une rentrée après 137 jours d’absence, Magician triomphe dans la Breeders’ Cup Turf, son deuxième Gr.1, en battant la quadruple lauréate de Gr.1 The Fugue. Grâce à ses résultats, le poulain est sacré meilleur des poulains de 3 ans aux Cartier Awards. Les ratings internationaux l’ont placé en 2013 le 11ème meilleur cheval de l’année et 3ème chez les 3 ans juste derrière Olympic Glory et Toronado.
 
 
 
Magician battait The Fugue dans la Breeders' Cup Turf à Santa Anita
 
 
Encore gagnant de Gr.3 à 4 ans et triple placé de Gr.1 la même année, Magician a ensuite commencé sa carrière d’étalon à Ashford Stud, dans l’antenne américaine de Coolmore à 12.500$ en 2015. Il y sera le tout premier fils de Galileo à y faire la monte, une lourde responsabilité, et y restera 4 ans ou plutôt 3 ans et demi car l’étalon arrive en Irlande à Castlehyde Stud, une autre antenne Coolmore, à la demande expresse de son ancien entraineur Aidan O’Brien qui voulait absolument y mettre des juments. Le cheval a ainsi passé une demi-saison en Irlande alors que ses premiers poulains de 2 ans sont gagnants cette année. Ses premiers poulains sur les rings se sont vendus jusqu’à 95.000$. Ce sera le meilleur fils de Galileo à faire la monte en France.
 
 
Universal était stationné à Yorton Farm lors de ses cinq premières saisons de monte. The Stallion Man aka Richard Venn a travaillé sur sa venue en France
 
 
Universal à quant à lui deux générations sur les pistes, les deux sont gagnantes également. Ce fils de Dubawi arrive de Yorton Farm où il a débuté sa carrière d’étalon en 2014. Vendu yearling par le Haras d’Etreham sur le ring deauvillais en 2010 pour 160.000€ à John Ferguson, Universal a débuté sa carrière de courses chez Mahmood Al Zarooni, c’est la raison pour laquelle le cheval a dû changer d’entraînement et n’a pas pu courir quelques semaines. En effet, l’ancien entraineur des bleus Godolphin s’était fait prendre la main dans le sac pour affaire de dopage. Qu’à cela ne tienne, Universal a rattrapé le temps perdu à 3 ans. En moins d’un mois en août et septembre, le cheval signe trois victoires à Ripon, Epsom et Beverley en quatre sorties désormais entrainé par Mark Johnston. Il remporte son premier groupe à Newbury en avril puis dans la foulée son premier Gr.2, les Jockey Club Stakes sur la distance classique le jour des Guineas à Newmarket en battant une nouvelles Noble Mission, le petit frère de Frankel gagnant de Gr.1. Durant l’été, Universal signe sa seconde victoire de Gr.2 à Newmarket July en battant entre autre un autre Cavalryman.
 
Universal est issu d’une mère par Giant’s Causeway sœur de quatre black-type dont Seazun, gagnante des Cheveley Park Stakes (Gr.1) à 2 ans et sacrée meilleure pouliche de sa génération en 1999. Cheval puissant très signé de son père, Universal fera la monte à 2.000€ HT PV en 2019 alors que Magician sera proposé à 4.000€ HT PV.
 
Le nouveau numéro de téléphone du haras est le 06 45 04 60 31
 
 

On en parle dans l'article