Aujourd'hui : Doncaster
December Sale
Demain : Deauville
Vente d'Elevage
Ascot - le 09/12/2019
Ascot December Sale
Timonium, Maryland - le 10/12/2019
Midlantic December Mixed & Horses of Racing Age
Kill - du 11/12/2019 au 12/12/2019
December National Hunt Sale
Cheltenham - le 13/12/2019
Cheltenham December Sale

Taos offre une 1ère victoire black-type à Toronado dans le Derby Du Midi

25/05/2019 - Zoom sur
 Victorieux dans le 163ème Derby Du Midi à Bordeaux, Taos a offert un premier succès black-type à son père Toronado, dès sa première génération de 3 ans en piste. Comme son voisin de box Olympic Glory, la jeune star de Bouquetot s'affirme de plus en plus comme une valeur sûre pour les années qui viennent. Entraîné par Jean-Claude Rouget, Taos a été élevé par la famille Jeffroy en Bretagne, à la SCEA Prairies.

Toronado, un père heureux !

 

 Il a surgi tel un éclair au milieu de l'après-midi Bordelaise. Dans un Derby Du Midi qui tenait vraiment la route, avec la présence des gagnants de Listed  Sagauteur et Barys, ainsi que de Fureur de Vivre ou encore l'estimé Wookie, Taos a su accélérer à la manière des forts pour venir s'offrir une première Listed, mais aussi un premier succès black-type à Toronado.  Bien qu'il ai été trop vite catégorisé comme un faiseur de 2 ans, le fils de High Chaparral stationné au Haras de Bouquetot ne cesse de briller avec ses premiers 3 ans, qui gagnent des courses jour après jour. D'ailleurs, Taos montre aussi que les rejetons de Toronado n'ont pas que de la vitesse, puisqu'il gagne aujourd'hui sur 1900m. Elevé par la famille Jeffroy à la SCEA Prairies, Taos avait été vendu 155 000 euros en août 2017 par Arqana à Deauville. Il avait été acquis par Oceanic Bloodstock, alias Michel Zerolo, pour le ompte de Martin Schwartz. Bien né, c'est un neveu de Frankyfourfingers (Al Maktoum Challenge R2 Gr.2) et il est de la proche famille de Never On Sunday (prix d'Ispahan Gr.1).  Entraîné par Jean-Claude Rouget, il avait gagné à 2 ans, avant de remporter un second succès cette année dans une classe 2. Il remporte aujourd'hui de belle manière sa Listed, et ne devrait pas s'arrêter là. 

 

 

 

 

La réussite de Toronado n'était déjà pas un secret, mais il passe aujourd'hui dans une autre sphère. Il comptait déjà 6 placés black-types en France et Outre Manche, et de multiples gagnants, mais cherchait avec avidité son premier succès dans une telle course. Désormais la machine est vraiment lancée. D'ailleurs, Toronado connaît une réussite exceptionnelle, puisqu'avec une centaine de courses courues en France, ses produits ont déjà gagné 25 courses, et se sont placés à 50 reprises...Des statistiques de folie, surtout que l'on ne compte pas ses nombreux produits anglais et irlandais...On verra sa progéniture à l'avenir dans l'hémisphère sud, où il a effectué la double saison de monte à Swettenham Stud en Australie, aux côtés de Highland Reel notamment. 

 

Voici Taos en 2017, présenté yearling par la Motteraye Consignment à Arqana. (photo ARQANA)

 

Elevé en France par Paul Nataf, Toronado fut l'un des meilleurs milers de sa génération, et surtout le premier champion entraîné par Richard Hannon Jr. Invaincu à 2 ans, gagnant notamment les très convoitées Champagne Stakes (Gr.2), course qui a été remportée par des cracks comme Poet's Voice, Too Darn Hot ou encore Alhaarth, il va se placer comme l'un des meilleurs 3 ans de sa promotion, en se plaçant des Guinées et des St James Palace Stakes, avant de remporter les Sussex Stakes (Gr.1) à Goodwood. A 4 ans, il sera encore meilleur, gagnant les Queen Anne Stakes (Gr.1) à Royal Ascot, avant  d'être 2ème des Sussex Stakes et du Moulin De Longchamp, battu par Kingman et Charm Spirit, excusez du peu...Rentré au Haras de Bouquetot pour faire la monte, sur ses terres natales, Toronado illustre la réussite des jeunes étalons du Haras d'Al Shaqab Racing, à l'image de Olympic Glory qui pourra compter sur Phocéenne demain dans le St-Alary, ou encore du très attendu Shalaa, dont on verra les premiers 2 ans en piste l'an prochain...Ca promet !

 

Le meilleur est sans doute à venir pour Toronado.

 


On en parle dans l'article