Aujourd'hui : Pompadour
Grand Cross de Pompadour -Trophée National du Cross
Demain : Le Pertre
Grand Cross du Pertre -Trophée National du Cross
Fairyhouse - du 18/08/2020 au 19/08/2020
Derby Sale
Fairyhouse - le 20/08/2020
May Store Sale
Newmarket - du 24/08/2020 au 26/08/2020
August Sale
Saint-Clément-de-la-Place - le 25/08/2020
Anjou Foal Show
Bécon-les-Granits - le 26/08/2020
Show Lumet avec Arqana
Fairyhouse - le 27/08/2020
August National Hunt Sale Part 1
Fairyhouse - le 28/08/2020
August National Hunt Sale Part 2

1ère victoire pour Corentin Le Guével

29/07/2019 - Actualités
Guerlesquin, 29 juillet 2019, un hippodrome et une date qui resteront gravés dans la mémoire de ce jeune Gentleman-Rider de 18 ans. Associé à Betty de Juilley, Corentin Le Guével ouvre son palmarès, 1 an après avoir débuté en course et couru 7 fois. Allons à la rencontre de ce jeune bachelier, gentleman-rider...

Corentin Le Guével

Originaire du Châtelet-en-Brie (77), Corentin fait partie d'une famille de véritables passionnés de chevaux n'ayant pu percer dans le métier (de son arrière grand-père à son oncle, en passant par son grand-père, sans oublié un grand-oncle qui le suit de très près). Il démarre par rejoindre le centre équestre UCPA de Bois-le-Roi, avant de se familiariser avec les chevaux de Philippe Chemin, en compagnie de Christophe Herpin, 1er jockey de l'écurie à l'époque, et, au passage, arrière petit-cousin de Corentin. L'écurie, située à Granville, se trouvant à 400km de la maison, Corentin la rejoignait et la rejoint encore, pour la période des vacances scolaires. Avant d'entrer au lycée, son emploi du temps lui permettait de pouvoir aller monter, quelques lots, de temps en temps, le samedi matin chez Anne-Sophie & Daniel Allard, pour conserver une certaine main.

 Courant 2017, il décide de passer sa licence de Gentleman-Rider, sur les conseils de Christophe Herpin. S'en suit une période de perfectionnement et ses débuts :

Il débute le 23 juillet 2018, sur l'hippodrome de Bréhal, obtenant une 6ème place avec Epsilone du Repas (Apsis), aux côtés de jockeys professionnels.

Le 29 juillet 2018, deuxième apparition sur les programmes, sera un de ses premiers beaux souvenirs. Il passe le poteau à la 2ème place, dans une course réservée aux Gentlemen et Cavalières, associé à Destin Sacré (Voix du Nord), frère de Tiot Cas et cousin de Sprinter Sacré, élevé par Roger Winkel.

Corentin et Christophe Herpin - Vittel - 29 juillet 2018

 

Le 7 juillet 2019, en selle sur Flèche des Ongrais (Hurricane Cat), élevage de Marc Trincot, il se classe, de nouveau, deuxième, à Corlay, derrière Marie de Asis Trem, qui obtenait, pour l'heure, sa 1ère victoire.

7ème apparition publique, ce 29 juillet 2019 : associé à Betty de Juilley (Kendargent), élevée par Georges Trincot, frère de Marc, pré-cité, la consécration, 1ère victoire, devant les yeux de son père, présent à chaque sortie. 1ère victoire, également, pour la jument. Betty de Juilley est une fille de Belle de Juilley (Dom Pasquini), déjà à l'entraînement chez Philippe Chemin et ayant gagné le William Head (Listed), associée au Gentleman-Rider, Philippe Bréchet. Joint au téléphone, heureux comme tout, "Tout s'est bien passé. J'ai monté à l'arrière garde et je suis venu finir sur les autres. J'étais un peu fatigué pour finir, mais pas la jument !"

L'Hippodrome de Guerlesquin : Ar Plijadur (le plaisir, en langue bretonne) ! Un nom prédestiné pour une 1ère victoire, d'un Gentleman-Rider qui monte pour son plaisir, où coule, dans ses veines, quelques gouttes de sang breton !

 

Ayant obtenu, cette année, son Bac S, Corentin intégrera l'Université de Rennes à la rentrée prochaine pour y préparer un DUT Génie Electrique, ce qui lui permettra, en fonction de son emploi du temps, de rejoindre plus facilement l'écurie Chemin & Herpin, et d'être plus présent sur la région Ouest, ayant, en plus, un pied à terre chez son oncle, habitant dans la région de Durtal.

 

Félicitations Corentin !

 

Félicitations aussi à Philippe Chemin & Christophe Herpin, pour avoir visé juste, ce lundi, à Guerlesquin. 1 partant, 1 victoire, 100% de réussite. Jument, jockey et père du jockey conduits par Christophe malgré un retour de Vittel au petit matin.

Betty de Juilley signait le 15ème succès de l'année pour l'écurie, avant que la journée ne se termine par la 16ème victoire (la victoire de Line des Ongrais, dans la Listed à Cologne n'étant pas comptabilisée sur le site de France Galop), écrite par Etoile de Prétot (Maresca Sorrento), montée par Stéphane Paillard, élevée par la famille Chemin dans le traditionnel cross de la réunion bréhalaise (au passage, elle réitère sa victoire de lundi dernier, sur le même tracé).
Ce lundi soldait un week-end relativement prolifique. Dimanche, un doublé était déjà réalisé par le biais de Stéphane Paillard et Farouk de Chéneau (Day Flight) à Vittel, et Emmanuel Etienne, en selle sur Filou des Planches (Irish Wells), à Molières.


On en parle dans l'article