Fairyhouse - du 26/06/2019 au 27/06/2019
Derby Sale
Bécon-les-Granits - le 29/06/2019
Show Lumet
Deauville - du 02/07/2019 au 03/07/2019
Vente d'Eté

Centre d'entrainement de Dragey : enfin le permis de construire

14/04/2012 - Infos générales
Après des années de recherche et d'effort, Dragey dans la Manche a enfin obtenu son permis de construire pour le nouveau centre d'entrainement de la Baie du Mont-Saint-Michel. Les pistes tout d'abord, puis une complexe equin tout équipé sortiront de terre.

 " Les permis de construire et d'aménager pour les pistes sont arrivés le 12 avril à la mairie de Dragey, suite à un
avis favorable de la commission des sites du 14 mars.Les mêmes permis concernant de la zone équine (boxes, etc...) devraient suivre prochainement car déjà étudiés à la première commission des sites. L'ouverture des plis de consultation des entreprises aura lieu le 20 avril 2012 à la communauté de communes de Sartilly.
" Vingt ans qu'il attendait ce moment. Jean-Luc Datin, responsable du projet de nouveau centre d'entrainement du Mont-Saint-Michel à Dragey, peut pousser un ouf de soulagement en prononçant ces mots.

 

 

 Découvrez  un reportage vidéo complet sur Dragey avec toutes les pistes de l'actuel centre d'entraînement et du nouveau, vues du ciel !

 

Actuellement, les chevaux de Dragey s'entraînent en partie sur les tracés de sable qui sillonnent les dunes, et en partie sur les pistes d'obstacle crées il y a 20 ans à l'intérieur des terres, qui comprend 1 piste de haies, 1 piste de steeple-chase plus des obstacles de cross au centre. Mais à cause de la loi Natura 2000, les chevaux risquent à moyen terme de voir leur accès aux dunes interdit. Les professionnels se sont donc organisés pour construire un tout nouveau centre d'entraînement dans le village, sous l'égide de Jean-Luc Datin, le délégué de France Galop à Dragey Rothon (50) dans la Manche.

 

Les chevaux de Dragey risquent bientôt de ne plus avoir accès aux dunes de la Baie du Mont-Saint-Michel



Avec le concours des collectivités locales et de France Galop, les travaux vont enfin pouvoir débuter, après plus d'un an de retard sur le calendrier espéré par Jean-Luc Datin, épaulé dans son oeuvre par François Mingat, la compagne de Gilles Chaignon.

Des installations toutes neuves vont sortir de terre sur 30 hectares, avec des pistes de plat, dont un PSF et des pistes d'obstacle. Le budget est de 4,3 millions d'euros. Il comprend l'ouverture aux autres filières du cheval de sport et de loisir, avec la rénovation complète de la ferme voisine des blins. L'ensemble pourra donc servir non seulement le matin pour l'entraînement des chevaux de courses mais aussi l'après-midi pour diverses activités équines.

 

Les pistes des dunes, pour la 1e fois vues du ciel !



Les 20 entraîneurs et permis d'entraîner actuels de Dragey logent tous leurs chevaux dans des écuries privées. Dans le futur, il y a un lotissement hippique disponible, plus une écurie de passage. Outre les pistes, les installations comprennent un carrière en sable de 5.500 m pour le dressage sur les obstacles, ainsi qu'un rond d'havrincourt.

 

L'actuel centre d'obstacle de Dragey


" Nous travaillons sur ce projet depuis 2003 et nous sommes donc impatiens que cela démarre" explique Jean-Luc Datin, homme clé du projet, déjà à l'origine avec François Mingat de la construction de l'actuel centre d'obstacle. " Nous partons du principe que dans un monde de compétition, il faut être meilleur que les autres et pour cela améliorer sans cesse notre outil de travail. Or, notre centre d'obstacle est aujourd'hui trop petit. Nous avons eu la chance qu'un agriculteur parte à la retraite et libère cet espace de 32 hectares d'un seul tenant, ce qui est très difficile à trouver sur le littoral. La pente sera de 2%, ce qui permet de travailler en montant. Il n'y aura pas de piste en gazon, qui est trop délicate d'entretien, mais en revanche une PSF, ce qui est la piste des temps modernes."

 

Le futur centre d'entraînement de Dragey sera construit sur 32 hectares de terres jouxtant la ferme des Blins



A un certain moment, il avait même été envisagé de construire un hippodrome sur le même site, qui aurait remplacé celui de Granville, mais le projet a été abandonné. Juste à côté des pistes, nous allons construire un lotissement pour chevaux, avec des écuries dotées de logements à l'étage. La capacité du site va s'élever à 600 chevaux. Par ailleurs, l'ouverture aux filières et au tourisme fait partie intégrante du projet. Grâce à la rénovation de la ferme des Blins (NDLR : lieu d’élevage de la bonne Orphée des Blins), nous pourrons accueillir des activités de plusieurs filières comme concours complet, l'attelage, l'élevage, éventuellement les courses ACCAF. Le principe est de mutualiser nos moyens, et les filières pourront ainsi utiliser le centre d'entraînement l'après-midi."

 

Le plan des futures pistes avec toutes les installations pour le plat, l'obstacle et même un lotissement hippique.



Très important, demain sur le nouveau centre d'entraînement comme aujourd'hui depuis les dunes, les chevaux comme les hommes conserveront une vue imprenable sur le Mont-Saint-Michel !

 

Jean-Luc Datin va enfin pouvoir faire commencer les travaux. Le projet existe depuis 2003, l'idée est née en...1994 !