Aujourd'hui : Fairyhouse
November National Hunt Sale
Cheltenham - le 15/11/2019
Cheltenham November Sale
Fairyhouse - le 16/11/2019
Flat Foal & Breeding Stock Sale
Kill - du 18/11/2019 au 20/11/2019
November Foal Sale Part. 1
Deauville - du 18/11/2019 au 20/11/2019
Vente d'Automne
Kill - du 21/11/2019 au 22/11/2019
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals

Merlino Mago sort son 1e gagnant en Angleterre Ă  23 ans avec Cascaye

03/03/2017 - Zoom sur
Merlino Mago est un de ses « petits étalons » au destin incroyable comme on les aime à France Sire. Après une riche et longue carrière de course sur les obstacles italiens, le voici qu’il sort son premier gagnant en Angleterre à 23 ans grâce à sa fille Cascaye élevée par François Maillot. Source WWW.ECSSO.FR
Cascaye (à gauche) et David Bass ont gagné le première course à Exeter le vendredi 24 février
 
Fils de Mtoto, tout comme le champion étalon Presenting (4 fois champion étalon en obstacle en IRE et GB et actuel leader), Merlino Mago est né en 1994. Il a effectué toute sa carrière de courses en Italie, une très grande partie sur les obstacles. De 2 à 9 ans, il a écumé tous les hippodromes transalpins et a ainsi remporté à deux reprises le Grand Steeple Chase de Turin ainsi que celui de Milan. Il a été repéré et acheté par un certain Frédéric Neyrat du Haras de Beligneux dans l’Ain au nord-est de Lyon, l’un des plus important centre d’insémination en France pour chevaux de sport, dans le but de le croiser à des juments de sport.
 
Partie en Allemagne, Merlino Mago (en photo ci-contre) avait été loué à l’association des éleveurs de Holstein mais 2 centimètres au garrot lui manquaient pour être agréer officiellement. Le cheval est donc revenu dans l'Hexagone et a ensuite voyagé dans plusieurs départements français comme dans l’Orne ou encore en Saône-et-Loire pour arriver en 2010 chez Eric Pouey dans les Hautes-Pyrénées. Ce dernier était à l’époque débourreur mais travaillait déjà avec Frédéric Neyrat dans les chevaux de sport ; lui et sa compagne étant cavaliers de CSO et de complet. Installé à Cabanac, Eric Pouey s’occupe également d’un centre d’insémination. Il possède pour l’heure, seul ou en association, 4 poulinières de courses dont Bettyboop du Pouey (voir plus bas).
 
Note : L’histoire de Merlino Mago nous rappelle également celle de Flash de Meaulne, un fils PS de Nononito qui est disponible au Haras de Sourcieux, un des autres très gros centres d’insémination à l’ouest de Lyon, à Montbrison dans le département de la Loire.
 
 
Adolescent, Eric Pouey avait travaillé pendant un mois chez François et Marie Maillot à Vic-en-Bigorre, des voisins installés à une vingtaine de minute de Cabanac. En 2007, François Maillot avait acheté à Deauville une certaine Castyana, une fille d’Anabaa et de Castiya (Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles Listed, plusieurs fois placée de Listed) alors pleine de Bas As I Wanna Be. C’est au mois d’avril que nait le poulain mais nous n’allons pas nous attardez sur son sort, le poulain étant désormais cheval de sport. Auparavant, Castyana avait donné pour le Haras d’Etreham Grey Knight (Take Risks), un futur 2ème du Prix Univers II (Listed) à Auteuil. Mais la jument avait beaucoup de mal à remplir convenablement. Vide durant 4 années, François Maillot n’a pas voulu faire de frais pour cette grande jument avec beaucoup de cadre et on le comprend. Il est donc allé à l’étalon le plus proche. C’était Merlino Mago. De ce croisement est née Bettyboop du Pouey et sa propre sœur Cascaye dont la proche orthographe nous rappelle bien sur la belle ville portugaise de Cascais, tout près d’Estoril, où chaque visiteur y garde un excellent souvenir croyez-moi et notamment les Maillot.
 
Cette Cascaye a donc été élevée par François et Marie Maillot et a été débourrée par Yann Creff qui l’avait présentée aux ventes du Lion d’Angers à Osarus en novembre 2014 alors que la pouliche était âgée de 2 ans et que certains d’entre nous (dont plusieurs personnes du sud-ouest…) se remettaient à peine d’une très (trop) bonne soirée chez Mickaël au restaurant La Cantine à Château-Gontier la veille.
 
Achetée pour seulement 5.000€, Cascaye a débuté sa carrière de course en mai de ses 4 ans c’est-à-dire en 2016. Ses débuts n’étaient pas très convaincants puisqu’elle avait éjecté son cavalier dans un bumper. 2ème ensuite pour sa deuxième sortie à Ayr en novembre (toujours dans un bumper), elle a tout de même été essayée dans une Listed en décembre dernier mais a fini 8ème. 3ème en début d’année, elle a gagné le 24 février dernier à Exeter au sud-ouest de l’Angleterre un « Mares’ Novices’ Hurdle », un bon lot selon nos confrères britanniques. Par cette victoire, Cascaye devient surtout le premier gagnant Outre-Manche pour son père Merlino Mago (en photo sur les obstacles ci-contre).
 
En France Merlino Mago a déjà connu les gloires des podiums. En seulement 22 produits enregistrés sur France Galop (nés en 2005 et 2016), 9 ont couru pour 3 vainqueurs : Cascaye donc mais aussi A Moi Le Mago (2 vict. chez François Nicolle) désormais chez Hervé Audoy et Belle Josée. Cette dernière a été entrainée par Cyriaque Diard pour lequel elle a gagné à 5 reprises. Très bonne, celle-ci avait également pris la 2ème place du Prix Dominique Sartini (Listed) à Enghien avant d’être désormais poulinière.
 
En 2017, Merlino Mago fait toujours la monte chez Eric Pouey à Cabanac à 685€ TTC poulain vivant pour les PS et à 580€ pour les croisements. Son arrivée dans le sud-ouest coïncidait également avec l’année de l’ouverture aux Anglo-Arabes à saillir aux pur-sang, l’ouverture aux 12,5%. Pour en revenir à Bettyboop du Pouey, la propre sœur ainée de Cascaye, sachez qu’elle fait désormais partie des poulinières PS d’Eric Pouey. Elle va être saillie par Whipper en 2017.

SOURCE WWW.ECSSO.FR


On en parle dans l'article