Babalshams gagne un Karcimont 2017 plus que folkolorique

05/03/2017 - Grands destins
 Il se passe toujours un truc en obstacle ! Quelques secondes après le départ du Prix Karcimont, le gros quinté du dimanche de rentrée d'Auteuil 2017, tout le peloton s'est trompé de parcours ! Sauf 3 jockeys qui ont réussi à débraquer vers la bonne piste. Babalshams finit au pas de chameau dans une piste lourde mais apporte un grand succès inattendu malgré une longue attente pour toute la famille Chérel- Pacault.


Babalshams avec Thomas Beaurain (PHOTOS APRH)

Souvent rivaux en compétitiion, Isabelle Pacault et Guy Chérel, qui se sont rencontrés quand le 2e entrainait pour le père de la 1e, Jean-Claude Evain, forme à la ville un couple au sommet du sport depuis une 30aine d'années. Les deux filles d'Isabelle, Anne-Sophie et Magalie, ont grandi dans ce contexte de passion commune du cheval. Ainsi, Babalshams a gagné le Prix Karcimont 2017 dans des circonstances très atypiques après la dérobade quasi générale du peloton en début de parcours, finissant du parcours au ralenti sous la selle de Thomas Beaurain qui a eu du mérite de prendre la bonne piste car il était bloqué à la corde au moment fatidique.

 

 

Nommé comme un bel hôtel de Dubaï, en face de l'entrée du centre d'endurance, Babalshams est issue d'une jument tout à fait particulière nommée Isomaguy. Cette jiment est tout simplement une contraction des prénoms Isabelle, Anne-Sophie, Magalie et Guy, et a d'ailleurs comme éleveurs les 4 personnes à part égales. Ni bonne ni mauvaise, multiple placée mais pas gagnante, Isomaguy (Mansonnien) a évidemment été gardée comme poulinière. Mais elle est morte à 10 ans après la naissance de son 3e produit, qui est mauvais, sachant que le 1e était mauvais aussi. Babalshams, un fils de Voix du Nord, n'est pas précoce mais valeureux, et sauve donc le fin de cette bien belle histoire.

 



Car jusqu'alors, ce n'était pas la joie. Les frères et soeurs d'Isomaguy n'ont pas cassé des briques, n'accumulant que 2 victoires à eux 5 réunis, à Dax et Carcassonne. Pourtant, Isomaguy est ue nièce de Royal Auclair, un champion chez Guy Chérel puis en Angleterre où il s'est imposé à Cheltenham. Cette famille vient d'un ancien hôtelier de Haute-Soane, Jacky Rauch, et précisément d'une petite ville inconnue de tous bien que célèbre dans le monde entier grâce à Jacques Brel avec son mythique tube du même nom. Un soir de tour de chant, en 1960, Jacques Brel, forçat de la route qui enchainait alors plus de 300 dates par an, passait la nuit dans un hôtel nommé La Bonne Auberge à Vesoul. En fin de soirée, avec des clients et les patrons, lorsque tout le monde était bien aviné, le Grand Jacques avait dit qu'il ferait une chanson en l'honneur de Vesoul. La légende veut que ce soit cet hôtel que Jacky Rauch ait tenu par la suite.

Note : Isabelle Pacault a eu plus de chance avec une autre soeur de Royal Auclair, nommée Dona Carmen, qui a réalisé une excellente carrière de course et a produit le champion Don Mirande.