Aujourd'hui : Deauville
Vente de Yearlings d'Août
Aujourd'hui : Deauville
Darley Prix Morny
Ascot - le 20/08/2019
Ascot August Sale
Deauville - le 20/08/2019
Vente de Yearling V2
Doncaster - du 27/08/2019 au 28/08/2019
Premier Yearling Sale
Doncaster - le 29/08/2019
Silver Yearling Sale
Baden-Baden - le 30/08/2019
Jährlings Auktion

Style Vendôme, une histoire française

16/10/2018 - Zoom sur
 Mis en lumière avec le succès de sa fille de 2 ans Lily's Candle dans le Prix Marcel Boussac (Gr.1) le jour de l'Arc, au aujourd'hui même par le succès d'El Junco à Chantilly, Style Vendôme réunit des particularités qui font que cet étalon donne....la valeur étalon du parc français. Miler gris par Anabaa, gagnant de la Poule d'Essai, il symbolise la France des courses et de son élevage.


Style Vendôme au haras
 

 

Plus que dans n'importe quel autre pays au monde, les chevaux gris ont influé sur les courses françaises depuis une 30aine d'années. Dans les années 80, voire un cheval gris au départ était une attraction. En Angleterre, pays de l'autodérision, les gris sont si rares que Newmarket organise tous les étés une course réervée au chevaux gris qui est une bizarrerie Outre-Manche. En Irlande, le cas de Dark Angel, tout blanc, et de Mastercrafstman, rouans, sont deux exceptions. Mais dans l'hexagone, la lignée mâle de Grey Sovereign,  travers les vecteur de Caro et Kenmare notamment, puis ceux de leurs descendants Highest Honor, Kendor et autres Linamix, ont copieusement nourri les courses d'éléments de grandes qualités, et donc l'élevage de poulinières et d'étalons. Cela est particulièrement vrai pour les milers, qu'ils aient été les meilleurs de leur génération comme Linamix (Poule d'Essai) ou pas comme Kendargent (2e de Gr.3), qui a été élevé par Guy Pariente avant Style Vendôme.

 

 


Style Vendôme lors de sa victoire dans la Poule d'Essai des Poulains.

 

Tout comme Linamix, Style Vendôme a remporté la Poule d'Essai des Poulains (Gr.1), à Longchamp en 2013. Le pensionnaire de Nicolas Clément qui l'avait acheté 92.000 € yearling à Deauville pour le comte de Ganay, était très attendu dans cette épreuve, puisqu'il venait de remporter les Prix Monténica (Listed) et Djebel (Gr.3). Monté par Thierry Thulliez, il dominait dans cet ordre Dastarhon, le champion Intello (vainqueur du Jockey-Club dans la foulée), Gale Force Ten, Havana Gold, Morandi et Anodin !

 

 

 A 2 ans, Style Vendôme avait conclu 2e en débutant de Pearl Flute dans le Prix Yacowlef (Listed) fin juin à Deauville, puis a gagné le Prix François Boutin (Listed) mi-aout sur le même hippodrome. Entre les deux, il a brisé la glace à Dieppe, très facilement bien sûr. Nicolas Clément n'hésite pas à courir ses meilleurs 2 ans sur de bonnes pistes de province, comme il l'a fait par exemple avec French Fifteen qui avait gagné sa 1e course à Wissembourg.

 


Entrainé par Simone Brogi, El Junco remporte son 3e succès à 2 ans, le 16 octobre 2018.

 

 

Acquis par Al Shaqab Racing, Style Vendôme a inauguré la cour du Haras de Bouquetot en 2015 en compagnie de Planteur. S'il tire sa robe grise d'Highest Honor, à travers la mère de sa 3e mère Medaaly, Style Vendôme renforce sa "french touch" par son mère Anabaa. Ce grand champion sprinter, étalon très améliorateur au Haras du Quesnay, le fils de Danzig et Balbonella a été le pilier du parc étalon français au début des années 2000. Le père de Goldikova est mort très jeune, à seulement 17 ans durant l'été 2009 des suites d'une crise de coliques. Style Vendôme, qui a vu le jour en 2010, fait donc partie de son ultime génération, née post mortem.

 

 

Hervé Bunel avait acheté la mère Place Vendôme pour 28.000 € à Deauville pour le compte de Guy Pariente. Cette nièce du bon sprinter Dobby Road par Dr Fong est devenue un très bonne jument précoce, double placée de Listed, puis une poulinière très efficace puisqu'elle a donné aussi Prestige Vendôme (Orpen), un vainqueur du Critérium de Lyon (Listed) à 2 ans. On retrouve aujourd'hui dans son pédigrée un certain Bungleinthejungle, stationné à Rathasker en Irlande, qui s'est imposé l'étalon sensation de 1e génération dans son pays en 2018. Ce dernier est actuellement 24e au classement européen des 2 ans par allocation, tandis que Style Vendôme est 27e entre Acclamation et Dream Ahead, devant Shamardal et Anodin.

 

 

 

Depuis ses débuts, et jusqu'à l'an dernier, Style Vendôme a sailli une centaine de juments par an. Quand on sait les décolutées subies par les 2 ans français cette année face aux anglais et irlandais sur notre territoire, le succès de Lily's Candle dans le Prix Marcel Boussac prend la dimension d'un expoit. Vendue 390.000 € la veille au soir sur le ring d'Arqana, Lily's Candle inaugurait la casaque de Martin Scwharz, qui l'emmènera donc aux Etats-Unis comme il l'a fait si souvent avec réussite avec des pouliches françaises. En attendant, elle a offert son 1e Gr.1 à son habile entraineur Fabrice Vermeulen, et aussi son 1e Gr.1 à Style Vendôme, qui se hisse à la 9e place du classement européen des pères de 2 ans par les gains.

 

 

Lily's Candle est né de la 2e génération de Style Vendôme, au même titre que Bonard et El Junco. La 1e génération, âgée de 3 ans, compte beaucoup de gagnants, et notamment Talbah et Style Présa, respectivement placée de groupe et de Listed au 1e semestre 2018. On remarque aussi l'italien Leonardo de Vinci, qui a gagné un Gr.3 sur les de Merano en septembre.
Au 14 octobre, Style Vendôme comptait 68 partants pour 29 vainqueurs (dont 4 à 2 ans en 2018).

 


On en parle dans l'article