Aujourd'hui : Deauville
Vente d'Elevage
Aujourd'hui : Ascot
Ascot December Sale
Demain : Timonium, Maryland
Midlantic December Mixed & Horses of Racing Age
Kill - du 11/12/2019 au 12/12/2019
December National Hunt Sale
Cheltenham - le 13/12/2019
Cheltenham December Sale

Visite de Kildangan Stud, haras irlandais de Darley, avec Saône Et Loire Galop

08/11/2019 - Découvertes
Saône Et Loire Galop a emmené ses adhérents en Irlande pour 3 jours, et comme on est dans tous les bons coups, nous nous sommes glissés dans le voyage ! Le périple a commencé hier après-midi à Kildangan Stud, le haras en Irlande de Darley. Les éleveurs ont pu admirer 2 étalons dont la nouvelle star Blue Point, et visiter les incroyables installations de ce site de légende. 

La grande cour de Kildangan Stud, un immense bâtiment...

 

  Au coeur du comté de Kildare, à l'est de l'Irlande, les chevaux sont omniprésents, et notamment les chevaux de course. A 2 pas de l'Irish National Stud, Cheikh Mohammed Al Maktoum a acheté en 1986 un complexe impressionnant qui n'a cessé de s'agrandir et s'enrichir, Kildangan Stud. Quand on arrive au Haras, c'est un vrai musée. Les bâtiments gigantesques sont logés au coeur des quelques 700 hectares du site, où l'herbe est toujours verte. En arrière saison, l'endroit est plutôt calme. En effet, à part quelques juments restées sur place, le gros des poulinières du groupe Darley sont reparties se reposer dans une des 5 autres fermes irlandaises du Cheikh. L'herbe est toujours verte à Kildangan Stud, et le haras est bien évidemment autonome en foin, et quasiment pour toute la nourriture. 

 

Blue Point, la nouvelle star du Haras pour 2020.

 

La majorité de l'activité de Kildangan Stud est l'étalonnage, avec plus de 10 reproducteurs présents en pleine saison. A cette époque, beaucoup sont partis faire la double saison de monte dans l'hémisphère sud. Pourtant sur place, reste l'immense star Shamardal, père des 3 meilleurs 2 ans européens, Earthlight, Victor Ludorum et Pinatubo. La star est ultra protégée, et reste au calme à l'écart des visiteurs. Les éleveurs du syndicat Saône Et Loire Galop ont tout de même pu découvrir sous toutes ses coutures son fils, étalon le plus cher du Haras en tarif officiel, Blue Point. Le triple gagnant de Gr.1, dont 2 en 5 jours à Royal Ascot cette année, va entamer en 2020 sa première saison de monte, à 45 000 € la saillie ! Les éleveurs étaient très impressionnés par son physique, alliant la taille et l'explosivité du sprinter. Dans un autre style, le petit Profitable, gagnant des King Stand Stakes et fils d'Invincible Spirit, s'est aussi présenté à nous. Il a sailli cette année 185 juments pour sa 1ère saison de monte. 

 

 

En tout, les étalons de Kildangan Stud saillissent 1300 juments au cours de la saison, et un jour plein voit quelques 50 saillies ! Un sire couvre en moyenne 3 juments par jour, pour les plus populaires. Une première saillie se fait à 8h, puis 14h, et enfin 20h. Entre les saillies, les paddocks permettent aux étalons de se ressourcer. L'arène de monte est au milieu de la cour de la présentation, et un mirador vitré permet aux propriétaires des juments d'observer la saillie s'ils le souhaitent. A côté, Darley amène à peu près 150 juments à ses étalons. 

 

Le barn des poulinages. 

 

Owen Smyth, responsable des étalons, nous fait visiter ensuite le barn des poulinages, qui est tout simplement gigantesque. Sur 150 poulinages par an, tous sont réalisés ici, avec une clinique à 15min, " 5 min quand il y a un gros problème", comme nous révèle Owen en souriant. Au milieu du barn, une salle de surveillance, occupée par minimum une personne 24h/24, permet de voir 6 boxes de poulinage derrière des vitres sans teint, afin que les juments ne puissent pas voir la salle, et ainsi ne pas être stressées. Avec cette surveillance étroite, Kildangan Stud ne perd à peu près que 4-5 poulains par an, une proportion dérisoire. Les installations médicales permettent de mettre sous oxygène une jument à tout moment. Une énorme arène en sable permet au foal de faire ses premiers pas en toute sécurité. Sur les portes de certains boxes, on aperçoit des plaques avec des noms de chevaux connus nés dans ce box. Ainsi, nous sommes restés quelques instants devant celui qui a vu naître le crack invaincu Earthlight...

 

Les éleveurs de Saone Et Loire, Geroges Richardot, Daniel Jannet et Sébastien Berger découvrent avec bonheur les installations.

 

Le gigantesque site du haras est aussi connu pour habiter le centre de pré-entraînement de Godolphin, avec en tout 220 employés sur le site entre les activités d'entraînement et d'élevage. Le syndicat Saône Et Loire Galop, et les 35 participants au voyage ont été impressionnés par cet endroit, et nous aussi. C'est une occasion d'en apprendre plus, et de voir le fonctionnement parfaitement huilé de cette énorme machine qu'est Darley. Rien n'est à taille, mais tout est taille champion. Nous en sommes sortis des étoiles pleins les yeux, prêt à affronter les bouteilles de whisky....Le week-end se poursuit aujourd'hui avec la visite du centre de Willie Mullins, et de Coolmore Stud. Attacher vos ceintures, on vous y emmène très vite ! 

  GALERIE PHOTO

The Last Lion, l'un des jeunes de Kildangan !

 

Le sprinter Profitable , fils du formidable Invincible Spirit, un père de pères reconnu

Owen Smyth au centre, responsable des étalons de Kildangan, accompagné de Valérie Bizouerne et du bondissant Daniel, notre guide de choc !

 

Blue Point

 

Le groupe au complet !