Newmarket - le 08/07/2020
Guineas Breeze Up Sale
Newmarket - du 08/07/2020 au 10/07/2020
July Sale
Fairyhouse - du 13/07/2020 au 17/07/2020
May Store Sale
Fairyhouse - du 13/07/2020 au 17/07/2020
Derby Sale
Lexington, Kentucky - le 13/07/2020
July Selected Horses of Racing Age

George Vancouver décroche sa 1e victoire d'étalon à Marseille-Vivaux

09/04/2017 - Zoom sur
 Jeune étalon du Haras de la Hêtraie, George Vancouver a remporté son 1e succès d'étalon avec sa 1e génération de 2 ans grâce à sa pouliche Sky Radojka, entrainé par Christophe Escuder, à Marseille-Vivaux.


George Vancouver au Haras de la Hêtraie.


George Vancouver est marqué du sceau de la précocité. Lorsqu'il l'a recruté à l'automne 2013 auprès de la maison Coolmore, Pascal Noue cherchait à ramener une dose de vitesse dans la parc étalon du Hars de la Hêtraie, dont la balance penchait naturellement sur l'obstacle de par le poids des bien connus Kapgarde et Great Pretender. En effet, né du croisement de 2 champions, Henrythenavigator et Versailles Treaty, lauréate de Gr.1 aux Etats-Unis, George Vancouver a répondu aux attentes de son entourage qui l'avait mis sous pression en lui donnant un tel patronyme. Dauphin de Reckless Abandon dans le Prix Morny (Gr.1), puis 3e des Dewhurst Stakes (Gr.1) à Newmarket, il s'est imposé dans la noute récente Breeders'Cup Juvenile Turf (Gr.1) sur le gazon de Santa Anita en Californie. Ses 3 sorties à 3 ans en 2013 n'ayant rien donné, il s'est retrouvé sur le marché et Pascal Noue a profité de cette opportunité.

 

 
George Vancouver dans la Breeders'Cup Juvenile Turf.

 

George Vancouver a été très soutenu dès ses débuts, avec 95 juments saillies en 1e saison, puis 108 en 2015 et encore 70 en 2016. Il avait eu sa 1e partante à Saint-Cloud et décroche dans la foulée immédiate sa 1e victoire grâce à Sky Radojka. Cette pouliche avait été achetée par l'entraineur marseillais Christophe Escuder pour la somme de 10.000 € à la vente de yearling d'octobre 2016 où elle était présentée par le Haras de Clairefontaine. Née d'une souche américaine où on trouve le déjà très précoce Digamist (Phoenix Stales, Gr.1), sa mère Sky Galaxy (Sky Classic) avait déjà donné 4 vainqueurs avant elle, dont la bonne Zara Sky. (VOIR LE PEDIGREE)


On en parle dans l'article