Last Train, oncle de Frankel, nouvel étalon au Haras de l'Abbaye

28/01/2015 - Mercato
Dirigé par Jean-Charles Escalé, le Haras de l'Abbaye près de Limoges reçoit un étalon débutant de prestige pour la saison 2015. Ainsi Last Train, 2e battu d'une tête dans le Grand Prix de Paris (Gr.1) puis vainqueur du Prix de Barbeville (Gr.3), n'est autre que le frère de Powerscourt par Rail Link et l'oncle du crack Frankel.

Last Train (M. Guyon) qui s'élance au départ du Prix de Barbeville (PHOTOS APRH)

Quel coup de pioche ! Leader des courses au Maroc à la tête de Jalobey Stud, une vaste opération d'élevage et de compétition à côté de la capitale de Rabbat dont l'entrainement est confié à Jean de Roualle, Sharif El Alami fait débuter en France un nouvel étalon qui provient d'une famille absolument exceptionnelle : Last Train. En effet, ce fils de Rail Link, lui-même récemment importé au Haras de Cercy, est le frère de Powerscourt (Sadler's Wells), double gagnant de Gr.1 et 6 fois placé à ce niveau, Riposte (Dansili), triple gagnante de Groupe dont les Ribblesdale Stakes (Gr.2) à Royal Ascot, et surtout de Kind (Danehill) devenue la meilleure poulinière de la décennie 2010. En effet, cette gagnante de Listed a produit le crack Frankel, invaincu en 14 sorties dont 9 Gr.1, considéré comme le meilleur cheval de l'histoire des courses, mais aussi Noble Mission, triple gagnant de Gr.1, Bullet Train, lauréat de Gr.3, et Morpheus, un gagnant de handicap qui est étalon débutant déjà liste pleine  Tally Ho Stud en Irlande pour 2015.

 

Last Train ne s'incline que d'une tête face à Imperial Monarch dans le Grand Prix de Paris 2012.

 

Fort bien né, Last Train fut loin d'être uniquement un "frère" de...Entrainé par André Fabre pour la casaque de son éleveur Khaled Abdullah, il a gagné en début le Prix Juigné en avril de ses 3 ans à Longchamp. Après une 2e place derrrière Smoking Sun en juin, il a attaqué directement les black-type par un Gr.1, le Grand Prix de Paris, dont il a conclu 2e, battu d'une tête seulement par Imperial Monarch. Ensuite 3e du Prix Niel de Saonois, dont l'arrivée s'est déroulée dans un mouchoir de poche, il a enfin remporté un Gr.3 sur 3100 m à 4 ans , le Prix de Barbeville, devant Véréma, Domeside et Ivory Land. Après un échec dans la redoutable Gold Cup d'Ascot, Last Train n'a plus été le même.

Sharif El Alami avait déjà envoyé un de ses étalons au Haras de l'Abbaye, Traditionnally pour 2 saisons, avant de l'installer dans sa cour d'étalons de Jalobey au Maroc, ce qui sera sans doute le cas à terme pour Last Train. Pour l'heure, ce cheval toisant 1,64 m sera proposé à 1800 € poulain vivant.


On en parle dans l'article