Cheltenham - le 24/04/2020
Cheltenham April Sale

Cheltenham 2015 : Coneygree trop fort pour Djakadam et Silviniaco Conti dans la Gold Cup

13/03/2015 - Grands destins
L’élevage français devra encore attendre pour remporter une nouvelle Gold Cup de Cheltenham après la victoire en Long Run en 2011, dernier « FR » à s’être illustré dans la plus belle des courses anglaises sur les gros obstacles. Même Djakadam et Silviniaco  Conti n’ont rien pu faire contre le lauréat 2015 Coneygree. Voir la galerie photos. Par l’envoyé spécial sur place, Loïc STECHER.
Un nom bien français : Nico de Boinville mais il est anglais. Il est le jockey lauréat de la Gold Cup 2015. Félicité de toute part, il rejoint le cercle des gagnants en selle sur Coneygree
 
Agé de 8 ans, Coneygree n’a pourtant couru qu’à 9 reprises avant sa victoire dans la Gold Cup 2015. Préservé par son entraineur Mark Bradstock a gagné sa première sortie fin novembre de ses 4 ans, son unique course à cet âge. Une année plus tard, il signe trois nouveaux succès en quatre sorties puis 3 ème dans un Gr. 2 à Cheltenham à 6 ans (sa seule sortie). L’an passé, il rentre et gagne un Gr. 2 à Newbury devant l’ancien représentant de l’Ecurie Drost Dell’Arca en guise de préparatoire au Kauto Star Novices’ Chase (Gr. 1) à Kempton, le même jour que le King George VI Chase (remporté par Silviniaco Conti).
 
Coneygree a été élevé en Grande-Bretagne par Lord Oaksey, jockey amateur et journaliste hippique (je vais donc le prendre en exemple pour mon futur très grand élevage). 2ème Baron Oaksey John Lawrence est le fils de Geoffrey Lawrence qui fut le principal juge britannique lors du procès de Nuremberg dont il assurera la présidence.
 
Plus une place de disponible dans le rond de Cheltenham lors de la Gold Cup. 68.918 personnes sont venus assister à cette dernière journée du Festival 2015 pour un total de 248.521 entrées pour les 4 jours !
 
Djakadam sauve l’honneur des " FR "
Caché durant toute la course, Djakadam, élevé par Richard Corveller présent à Cheltenham, a réalisé une dernière ligne droite du tonnerre pour prendre la deuxième place alors qu’il courrait son troisième Gr. 1. D’ailleurs, le premier essai à ce niveau fut une 4ème place derrière Diakali à Punchrstown puis une chute dans le JLT Novices’ Chase à Cheltenham l’an passé. Elevé en Mayenne, ce fils de Saint des Saints avait été placé par son éleveur, vétérinaire à Meslay du Maine, chez Arnaud Chaillé-Chaillé. Après une place en débutant à Compiègne (2ème en haies), il a été acheté à l’amiable par Pierre Boulard pour la casaque de Suzanne Ricci. Il a ainsi été placé à l’entrainement chez Willie Mullins, comme tous les représentants de la casaque rose.
 
Djakadam
 
Entrainée en fin de carrière par Guy Chérel, Rainbow Crest, la mère de Djakadam, avait auparavant pris une 2ème place dans le Prix Magne à Auteuil, sa seule bonne performance. Richard Corveller ne l’avait alors jamais vu mais suivait ses performances devant son poste de télévision. C’est ainsi qu’il décroche son téléphone et appelle Guy Chérel pour lui acheter la jument de 4 ans. L’affaire est conclue est Rainbow Crest vient en Mayenne. Elevée au Haras du Camp Benard en Normandie, Rainbow Crest est très bien née puisque soeur des classiques d'Auteuil Sun Storm et Rocheflamme, ainsi que Ravna et Rainbow Oceane qui sont restées poulinières chez Fabienne Simoes de Almeida.
 
Après deux produits n’ayant pas vu un champ de course, Rainbow Crest pouline d’une fille de Martaline nommée Rainbowline. Elle sera lauréate à 6 reprises sur les obstacles à Senonnes, Pau, Questembert, Chateaubriant, Nantes et au Lion d’Angers pour l’entrainement d’Arnaud Chaillé-Chaillé.
 
Note : Rainbowline fut saillie en 2013 par Saint des Saints. Mais vide à trois reprises, elle est renvoyée chez Arnaud Chaillé-Chaillé et a regagné d’emblée au Lion d’Angers ! Elle a donné naissance à un poulain de Kapgarde cette année.
 
2 ans après Rainbowline, Rainbow Crest donne naissance à Djakadam, qui comme la plupart des chevaux nées et élevés par Richard Corveller et son père Ange porte le diminutif "dam" dans son nom.
 
Note : La première poulinière d’Ange Corveller avait pour nom Chemin des Dames.
 
Fille de Baryshnikov, qui faisait la monte au Haras d’Etreham comme l’un de ses actuels pensionnaires Saints des Saint le père de Djakadam, Rainbow Crest était vide en 2014 et va retourner à Saint des Saints cette année selon son propriétaire Richard Corveller. Son dernier produit n’est autre qu’une propre sœur de Djakadam née en 2014 et appartenant toujours à son éleveur. Aussi, un autre propre frère du deuxième de la Gold Cup 2015 est à l’entrainement chez Willie Mullins. Il s’agit de Sambremont, un hongre né en 2010 et exporté après une place à Compiègne tout comme Djakadam. Il s’est récemment placé 4ème de Gr. 2 cette année.
 
 
GALERIE PHOTOS
 
Coneygree saute en tête le dernier fence de la Gold Cup. A ce moment encore 250 mètres de dure montée l'attendent encore
A 200 mètres du disque final Djakadam (premier en partant de la gauche) est encore 3ème derrière le pensionnaire de Gigginstown Stud Road To Riches
Dur d'avoir été le favori et d'être battu ... Silviniaco Conti, élevé par Patrick Joubert, terminera 7ème ...
... une place devant Smad Place, élevé par Eric Aubrée

On en parle dans l'article