La Teste - le 27/05/2020
Breeze Up Online en direct

Galop Baie : le centre d'entrainement de Dragey sort son site web

15/04/2015 - Focus divers
Le nouveau centre d'entrainement du Mont-Saint-Michel a fait de Dragey, haut lieu historique de l'obstacle, un des pôles principaux et surtout parmi les plus vivants de la discipline, avec les succès récents de Milord Thomas, Unmix, Jemy Baie, Azura de Kalon, Royal Fou, Monsamou Plumeur et tant d'autres. Crée après 20 ans d'efforts par une poignée d'irréductibles, le centre gérée par l'Association Galop Baie vient de sortir un site internet très instructif.

 

" Il fallait absolument que les chevaux aient la vue sur le Mont-Saint-Michel ! " Cheville ouvrière du projet et salarié du site désormais, Jean-Luc Datin disait déja cette phrase avant le début des travaux, en 2011, alors qu'il voyait enfin pointer à l'horizon le nouveau centre d'entrainement auquel il rêvait avec Françoise Mingat depuis une quinzaine d'années. Ainsi, après que Roger Chaignon, dans les années 60, eut l'inspiration qui a tout changé, c'est à dire faire travailler ses chevaux dans le sable profond des dunes de Dragey, cette petite bourgade de la Manche au long de la Baie du Mont-Saint-Michel, à l'opposé de cette merveile du monde, est devenu une source de champions d'obstacle mais aussi parfois de plat (cf le gagnant de Gr.1 Germinis).

Toutefois, loin de rester collés à une méthode efficace mais menacée par les interdictions d'accès à la plage à anticiper, les hommes et les femmes des lieux ont tout d'abord construit un centre d'obstacle sur les hauteurs de la commune, mais toujours avec le projet lointain de créer un lieu moderne et équipé, tout en restant bien ancré dans la magie du lieu, d'où...la vue du le Mont. Et aussi en devant respecter des règles d'environnement très strictes sur un domaine inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. Découvrir : www.galopbaie.fr

 

 

Aujourd'hui, le site s'étend sur 20 hectares, à 2 pas de l'écurie de Patrice Quinton, lui qui était auparavant le plus éloignée de la plage parmi la 15aine d'entraineurs à demeure, et compte 36 adhérents qui le fréquentent chaque jour ou occasionnellement comme Guy Chérel. Les infrastructures sont déjà riches :

  • Piste de canter de 1600m en sable de Bayeux
  • Trois pistes d'obstacles de 1500m en sable de Fontainebleau (steeple-chase, haies d'Auteuil, petites haies mobiles), la piste à l'intérieur pouvant se transformer en piste de canter.
  • Piste en sable fibré, dite PSF de 1400m
  • Rond d'Avrincourt
  • Ligne de petits obstacles pour jeunes chevaux
  • Obstacles de terre : banquette, butte, passages de route, trou à bords francs
  • Deux stalles de départ
  • Ronds de marche
  • Allées cavalières pour accéder à différentes entrées sur les pistes
  • Tribune pour professionnels et propriétaires
  • Parking vans et parking voitures

 


Mais il est aussi projeté la construction d'une autre grande piste de canter et d'une piste de trotting, selon l'augmentation des effectifs, actuellement de 260 chevaux, mais pouvant monter jusqu'à 500 chevaux à la faveur de la construction d'écuries sur les 14 parcelles prochainement viabilisés à proximité par la CCAMSM (Communauté de Communes Avranches Mont-Saint-Michel), qui est d'ailleurs propriétaire du site, loué par Galop Baie.

Au printemps 2011, à l'occasion d'un tournage à Dragey à quelques jours de la 2e tentative de Polar Rochelais dans le Grand Steeple-Chase de Paris qu'il avait remporté l'année précédénte, l'équipe de France Sire TV avait réalisé un reportage sur le site encore vierge présenté par Jean-Luc Datin, et avait survolé la Baie et les dunes avec un ULM pour faire des images de cet environnement si atypique.