3 vainqueurs pour Jupe de Laine, une grand-mère sexy

14/04/2016 - Grands destins
Alzarodesvillerets, Brio des Villerets et Ultranet viennent tous les trois de passer le poteau en tête à Nantes et Auteuil ces dernières 48h. Ces trois vainqueurs ont un autre point commun : ils sont arrière-petits-fils de la championne de cross Jupe de Laine qui avait donné un premier succès d’entraineur à un certain Gilles Chaignon il y a maintenant 36 ans !

L'histoire de Jupe de Laine commence grâce à cet homme : Gilles Chaignon ©APRH

 

Elle était méchante ! Jupe de Laine est née en 1975. Elevée par Henri de Lageneste, le père de Nicolas, propriétaire du Haras de Saint-Voir, Jupe de Laine a été envoyée par son éleveur chez Gilles Chaignon en 1980, année durant laquelle le fils de Roger Chaignon s’installa entraineur. Le premier succès ne s’est pas fait attendre : le 18 mai à Saumur, elle gagne sa première course et offre par la même occasion un premier succès à son entraineur. 5 autres suivront jusqu’en 1983. La jument gagna alors des cross à Angers, Vittel, Le Mans et La Guerche. Après avoir écumé toute la France, la fille de Vieux Château est gardée par Gilles Chaignon. Son premier produit sera l’excellente Solaine (6 vict. dont le Grand Cross de Pau) puis viendront entre autre Union Jack III en 1986 et First Wool en 1993. Nulles en course, la première fut inédite, la seconde non placée en 2 sorties, ces demoiselles se rattraperont au haras.

Union Jack a ainsi donné Djeddah et Extra Jack, résultats de ses deux premières amours avec Shafoun et Neustrien. Le premier poulain s’est classé 3ème des Drags (Gr.2) en 2002 ou encore 4ème d’Al Capone II, Mandarino et Vieux Beaufai (s’il vous plait !) dans le Prix Ingré (Gr.3) 1999. Mais Union Jack n’a eu qu’une seule pouliche : First Union, propre sœur de Djeddah née en 1993. Gagnante au Pin au Haras en plat, elle donnera à son tour naissance au très bon Ultranet ou encore à Vol de Brion (gagnant à Nantes en 2016). Ce même Ultranet, un AQPS fils de Network, le 12 avril dernier sous les couleurs de son entraineur Gilles Chaignon après avoir couru sous les couleurs de feu le baron Philippe Reille (mort le 3 juin 2015 à Bruxelles à l’âge de 76 ans, fils de Karl Reille, célèbre peintre animalier connu pour ses aquarelles). Gagnant du Prix Ferdinand Riant à Auteuil, Ultranet avait pris la 2ème place du Grand Steeple Chase de Nantes en 2014. Il apprécie visiblement cet hippodrome puisque c’est en Loire-Atlantique qu’il a enregistré un nouveau succès ce mardi 12 avril 2016.

Le même jour sur le même hippodrome, un autre arrière petit-fils de Jupe de Laine a fait sien le fameux Prix Marathon (un handicap sur 3700m) pour Philippe Chemin. Alzarodesvillerets (Alberto Giacometti) a signé sa 6ème victoire. Un jour plus tard, son frère cadet Brio des Villerets (Malinas) a remporté le Prix André Boingnères pour la casaque de Patrick Joubert et l’entrainement de Guillaume Macaire, sa 4ème victoire en 5 sorties.

 

Brio des Villerets, monté par Kevin Nabet remporte sur cette image le Prix André Boingnères à Auteuil le 13 avril 2016 ©APRH

 

Ces deux frères n’ont pas été élevés par Gilles Chaignon mais par Frédéric Descharmes et le Haras de Saint-Voir. Ils sont tous deux fils de Qui L’Eut Cru, par Lavirco et First Wool. Cette dernière avait en effet été achetée par Nicolas de Lageneste à Gilles Chaignon. Mère des tout bons Onde de Choc et Vicomte Alco (lauréat du World Snow Hurdle sur le lac gelé de St-Moritz), cette dernière est actuellement toujours active en tant que poulinière et est la propriété de Didier Berland. Qui L’Eut Cru est quant à elle chez Frédéric Descharmes, éleveur installé en Saône-et-Loire à Poisson. Alzarodesvillerets est même son premier poulain élevé (il est né en 2010) suivi dans la foulée de Brio des Villerets, un vainqueur à Auteuil !

 

LIRE L’HISTOIRE COMPLETE DE JUPE DE LAINE

 

First Wool, suitée sur cette photo d'Artello en 2010, est une fille de Jupe de Laine et la mère des bons Onde de Choc et Vicomte Alco

 

Associé à Arthur Brunetti, Ultranet a écrasé l'opposition dans le Prix Launay-Violette à Nantes en laissant son plus proche rival à 6 longueurs

Pour sa première sortie de l'année 2016, Alzarodesvillerets s'est imposé dans le Prix Marathon, un handicap sur 3700m... sur le plat!

 


On en parle dans l'article