Marechal Foch 2018 : Device conjugue le verbe aimer

20/05/2018 - Focus divers
" Les courses, c'est la conjugaison du verbe aimer. Voilà pourquoi je suis très attaché à l'amateurisme, un milieu dont je suis issu moi-même" explique Guillaume Macaire lors du Prix Maréchal Foch, le grand prix des gentlemens et cavalières, 4ème étape de la Gentlemen's League by Haras du Lion, dont il a signé le jumelé avec le champion Device devant Epoustouflant.


Device remporte le Prix Maréchal Foch avec Barbara Guenet (Photo APRH)

 

Aimer les courses, la compétition, les champions, l'obstacle, Auteuil et sa compagne. Guillaume Macaire a embrassé toutes ses passions lors du Prix Maréchal Foch, qui ouvre la journée du Grand Steeple-Chase de Paris 2018. Champion des haies passé tout récemment sur le steeple-chase, Device a gambadé sur les gros obstacles d'Auteuil et a logiquement déposé ses rivaux après la dernière haie, monté avec une grande sagesse par Barbara Guenet, qui partage la vie du maître entraîneur de Royan.

 

 
Les entourages de Device mais aussi son dauphin Epoustouflant se sont rejoints pour une belle photo de famille. (photos APRH)
 

Elevé par Marie-Christine et Benoit Gabeur, Device est né de la famille en or car il est propre frère de So French (Poliglote), vainqueur des Grand Steeple-Chase de Paris 2016 et 2017, et demi-frère de Whetstone (Saint des Saints), la jeune star âgée de 4 ans, passée avec bonheur des haies au steeple-chase ce printemps.

 

 

 

" Nous passons sur les gros obstacles car c'est sa vraie nature" poursuit Guillaume Macaire. Toute sa famille va mieux en steeple-chase que sur les haies, c'est une question de vitesse au départ car même là, on a vu qu'il avait du mal à rentrer dans le rythme en début de courses. Mais je vise d'ores et déjà le Grand Steeple-Chase de Paris l'année prochaine où j'espère qu'il pourra faire aussi bien que son frère So French."

 

 

Dans le cadre de la Gentlemen's League by Haras du Lion, challenge international des amateurs en obstacle, ses représentants ont terminé respectivement 2ème avec l'anglaise Charlotte Prichard en selle sur Epoustouflant pour Guillaume Macaire, 3ème avec le français Guillaume Viel sur Kapétienne, la nouvelle pensionnaire de François Nicolle, et 4ème avec l'irlandais Paddy Mullins en selle sur Polidam, pour son père Willie Mullins.


On en parle dans l'article