Newmarket - le 08/07/2020
Guineas Breeze Up Sale
Newmarket - du 08/07/2020 au 10/07/2020
July Sale
Fairyhouse - du 13/07/2020 au 17/07/2020
May Store Sale
Fairyhouse - du 13/07/2020 au 17/07/2020
Derby Sale
Lexington, Kentucky - le 13/07/2020
July Selected Horses of Racing Age

1er Gr.1 pour Andrea Marcialis: Way To Paris, enfin assagi

28/06/2020 - Focus divers
Il fut un temps où Way To Paris était un cheval quasi inentrainable, obligé de sortir tout seul au petit matin sur les Aigles à Chantilly. A 7 ans, le beau gris de Paolo Ferrario est arrivé à maturité, et offre un premier Gr.1 à son mentor Andrea Marcialis, l'italien qui marche sur l'eau depuis son arrivée en France, dans le Grand Prix de Saint-Cloud. 

Andrea Marcialis, la classe à l'italienne...et maintenant à la française ! (APRH)

 

Il est jeune, sympathique, et a un style impeccable comme tous les italiens...En plus de toutes ces qualités visibles, Andrea Marcialis est un entraîneur doué, qui a connu un ascension fulgurante depuis son installation en France il y a 4 ans. Fils d'Antonio Marcialis, Andrea a monté son dernier gagnant en tant que jockey en février 2016, et 4 ans après, le voilà à la tête d'un effectif de 100 chevaux sur le site traditionnel de Chantilly. Tous les grands propriétaires se bousculent à sa porte, et c'est pourtant un de ses fidèles, l'italien Paolo Ferrario, qui lui a permis de remporter aujourd'hui son premier Gr.1 dans le Grand Prix de Saint-Cloud avec Way To Paris, 1 an après avoir gagné ses premiers groupes tout court. A 93 ans, Paolo Ferrario est un pilier des courses italiennes, qui a eu de grands champions dans son pays, et vit un conte de fée avec Way To Paris. Mais tout ne fut pas facile. 

 

Le magnifique Way To Paris gagne sur une pointe acérée, monté par un Pierre-Charles Boudot "on fire" (APRH)

 

Même s'il a montré de la qualité dès ses premiers pas, Way To Paris fut longtemps connu comme un cheval extrêmement compliqué. Son cavalier du matin, William Alma, était obligé de le sortir seul au petit jour, pour qu'il ne croise personne sur les pistes. En plus de cela, Way To Paris était méchant, et difficile à manoeuvrer aux courses. Bref, un calvaire pour son entourage. S'il n'avait pas été tout bon, Andrea Marcialis se serait sans doute arraché les cheveux ! Après un début de carrière en Italie, le cheval a débarqué en France en même temps que son entraîneur, enchaînant les performances correctes dans les groupes, sans en gagner un seul. Le déclic est intervenu l'an dernier, quand Andrea l'a essayé sur les longues distances. Un pari concluant, avec à la clé une victoire dans le Maurice de Nieuil. Changement total en 2020 ! Si on dit qu'un vieux cheval sait lire et écrire, Way To Paris a refait l'école en accéléré à 7 ans. Connu pour être un cheval de terrain lourd qui va de l'avant, le voilà qui repasse sur la distance classique, en étant monté de derrière, et en terrain léger s'il vous plait ! Récent 2e de Sottsass dans le Ganay, il glane aujourd'hui un graal ô combien précieux pour son entraîneur, mais aussi pour sa future carrière au haras...Ceux qui aiment les chevaux durs seront comblés !

 

 

Way To Paris a été élevé en Angleterre par une italienne, Franca Vittadini, qui avait acheté la grand-mère Northern Naiad à Newmarket. Cette dernière lui a donné Grey Way, la mère de notre champion du jour, qui fut elle-même une grande coursière en Italie, remportant le Lydia Tesio, Gr.2 à l'époque. Au haras, elle s'est avérée remarquable, avec plusieurs gagnants de stakes dont Distant Way (Premio del Presidente Gr.1), et maintenant Way To Paris. Il avait été acheté yearling 50 000 Gns. Le beau gris a donné un 1er Gr.1 en France au regretté Champs Elysées. Né dans la pourpre, puisque fils de la matronne Hasili, et propre frère de Dansili, il avait gagné 3 Gr.1 en Amérique du Nord après un début de carrière chez André Fabre. Après avoir stationné à Juddmonte Farms, où il a pu concevoir Billesdon Brook (1000 Guinées, Sun Chariot Stakes) et Trip To Paris (Ascot Gold Cup), il avait été acquis par Coolmore en 2016 pour rejoindre les rangs d'obstacle de Castlehyde Stud. Le succès a été immédiat, avec plus de 500 juments saillies en 2 saisons, mais de courte durée, puisqu'il est mort d'une crise cardiaque à la fin 2018. Les grosses générations vont donc arriver pour ce cheval qui est parti au sommet de son art, à seulement 15 ans. 

 

Aujourd'hui, Way To Paris va prendre des vacances avant de retenter sa chance dans l'Arc, auquel il avait participé en 2018. Quoi qu'il en soit, il vient de s'assurer un avenir au haras. Magnifique cheval, et gris qui plus est, nul doute qu'il aura eu le temps de marquer les esprits des éleveurs français...et italiens ! En tous cas aujourd'hui, Andrea Marcialis savoure un 1er Gr.1, et a bien fait de prendre le "chemin pour Paris..."

 

Champs Elysées, le père de Way to Paris