La Teste - le 27/05/2020
Breeze Up Online en direct

Norse King : il a tout d'un grand

22/10/2013 - Focus divers
Vainqueur du Prix du Conseil de Paris dimanche à Longchamp, Norse King a rejoint au palmarès du Groupe II les très populaires Saga Dream (2012) et Cirrus des Aigles (2010). Comme eux, il est hongre mais pas seulement.
Alexis Badel remporte le Prix du Conseil de Paris pour sa mère Myriam Bollack-Badel grâce à Norse King
 
Avant, c’était avant
 
Il parait bien loin, vraiment loin, le temps où le "Conseil de Paris" servait de consolante au Prix de l'Arc de Triomphe. D'ailleurs, initialement, la course programmée en début de mois d'octobre était LA GRANDE COURSE automnale française. Mais depuis 1920, date de création de l'Arc, le "Conseil de Paris" qui s'appela aussi le "Conseil Municipal" a été déplacé dans le calendrier, dans un 1er temps pour ne pas être en concurrence directe, puis pour être proposée comme une consolante. Disputée sur 2400m, la course n'a finalement souri qu'à huit chevaux placés dans l'Arc avant de remporter la même année le Prix du Conseil Municipal : Fléchois (2ème en 1921), Macaroni (3ème en 1932), Assuerus (4ème en 1933), Cousine (2ème en 1936), Basileus (4ème en 1945), Goyama (2ème en 1947), Timmy Lad (4ème en 1964) et Kamaraan (4ème en 1974). Ça fait pas lourd.
 
En fait, le plus beau des consolés n’est autre que Sagace. Arrivé encore vert sur l’Arc 1983, il se refaisait une santé dans le « Conseil » deux semaines plus tard. Mieux, il prenait alors son envol vers une carrière à 4 ans qui le mènera ensuite à la consécration suprême en 1984, se payant même le luxe de devancer les légendaires Sadlers’ Wells ou encore Rainbow Quest. Consolante le Conseil mais aussi et surtout, donc, un tremplin.
  
 
Quelques étalons et des castra
 
Côtés étalons, le Conseil de Paris compte aussi dans les rangs de ses vainqueurs quelques stars de la piste qui allaient aussi le devenir aux haras : Passing Sale et Sleeping Car en particulier qui outre le fait de s’être succédé au palmarès deux années consécutives au début des années 90, ont aussi le point commun d’être devenus des étalons de premier plan pour les chevaux d’obstacles. Puis une traversée du désert s’en suit. Les mémoires du « Conseil de Paris » s’envolent aussi vite que les tickets perdants dans les travées désertes d’un Longchamp automnal. Et il faut que ce soit un ancêtre de 9 ans qui redonne un coup de boost à la vieille course. Depuis Yavana’s Pace en 2001, des champions tels que Ange Gabriel, Vallée Enchantée, Pride ont en effet redoré son blason, avant l’entrée en scène des castra et du célèbre d’entre eux, Cirrus des Aigles avant l’an passé Saga Dream.
 
Cirrus des Aigles, le phénomène fils d’Even Top, après sa carrière balbutiante à Cagnes au niveau de base et son ascension fulgurante, remportait en 2009 le premier Gr. 2 de sa carrière exceptionnelle dans ce « Conseil de Paris », de même que Saga Dream. En plus d’être hongre, cela lui fait donc un point commun avec Norse King, notre vainqueur 2013.
 
 
Les derniers vainqueurs du Prix du Conseil de Paris avant 2013 furent Saga Dream et Thierry Jarnet
(Photos APRH)

 
Norse King aurait pu être sprinter
 
Le protégé de M. Smith est un fils de l’obscure Norse Dancer, dont la carrière en piste fut juste honorable mais moins désastreuse que celle d’étalon. Le double vainqueur de Groupe 3 à l’âge de 3 ans et à 4 ans, mais aussi 2e des Irish Champions Stakes et des International Stakes en 2004, puis des King George en 2005, n’a en effet pour ainsi dire rien produit. Il ne compte que 12 produits référencés par France Galop dont 4 produits ayant couru et un seul gagnant…Norse King ! En Angleterre, seulement 7 vainqueurs dont tout de même une gagnante de Listed Dorcas Lane. En fait, il fait la monte de façon quasi privée à Littleton Stud, le haras de Jeff Smith.
 
Alors forcément, le protégé de Myriam Bollack-Badel a dû trouver ses compétences quelque part dans son ADN. D’évidence, côté maternel. Pourtant sa mère Angel Wing n’a rien fait non plus et Norse King est son premier produit. Il faut plutôt chercher chez la grand-mère, Lochangel (Night Shift) dont Angel Wing est le seul produit mais qui fut une vraie championne sur le sprint. Elle gagna les Nunthorpe Stakes à York et est la sœur d’une double lauréate de Prix du Moulin de Longchamp (1993 et 1994), Lochsong.
  
Norse King est lui un pur cheval de distance, lauréat de quatre courses cette année dont les Prix Scaramouche à Saint-Cloud et Conseil de Paris. Plus qu’un nouveau Cirrus, il a tout d’un nouveau « Doctor Dino », la robe comprise et les attributs en moins. Mais, il saura faire sans…

On en parle dans l'article