Aujourd'hui : La Teste
Breeze Up Online en direct

Lutte anti-GDE à Nonant le Pin : le silence de trop de Mme Royal

12/08/2015 - Infos générales
Exaspérés par l'incompréhensible silence de la ministre de l'Ecologie sur le dossier, pourtant brûlant, de la méga décharge de RBA à Nonant le Pin, les anti-GDE se voient contrains de sortir la très grosse artillerie : déposer un recours contre Ségolène Royal en personne. Par Liz Hallopé    

            
Mme Royal, où le mutisme absolu 

                                      

 

Le double discours


Reçues mi-juillet par le cabinet du ministère de l'écologie, où, en off, on discute "fermeture administrative" du site, les associations pensent voir enfin, vraiment, le bout du tunnel. Et pour cause : un nouveau rapport mené par l'université Pierre & Marie Curry révèle, une fois encore, que des des omissions volontaires et des manipulations ont été opérées dans l’étude déposée par GDE pour obtenir son autorisation. Mais malgré les éléments à charge qui s'accumulent contre GDE, Hugues Moutouh, le directeur général de l'entreprise, s'époumone à qui veut le l'entendre, que le site rouvrira d'ici la fin de l'été. Incompréhension chez les opposants. Silence-radio de la part du Ministère de l’Ecologie et des élus nationaux et régionaux, qui avaient pourtant assuré aux opposants que le site de GDE à Nonant–le-Pin n’ouvrirait pas...



Nouvelle démonstration de force, début juillet sur l'hippodrome de La Bergerie au Haras du Pin, où les opposants se sont retrouvés en nombre pour dire encore et toujours NON à la méga-décharge de Nonant.

 

 

Fallait pas pousser Mémé dans les orties...


Face à ce mépris, les anti-GDE, remarquablement accompagnés par leurs avocats et le cabinet de conseils J. Carles, continuent de ne rien lâcher. Mieux, ils osent le tout pour le tout et crient haut et fort leur ral-le bol en déposant un recours direct contre Ségolène Royal, devant le tribunal administratif de Paris.

Recours qui va obliger Madame la Ministre à se positionner une bonne fois pour toute sur le dossier, celle-ci n'ayant pas pris la peine de répondre à de précédentes injonctions  comme l'explique le communiqué des associations (TELECHARGER LE COMMUNIQUE ) :


" Comment expliquer, dans ce contexte, cette absence de réponse du Ministère de l’Ecologie dans le délai réglementaire de deux mois, ce qui équivaut à un refus justifié par aucun motif de droit ou de fait, alors que toute décision administrative refusant une demande doit nécessairement être motivée ?
C’est pourquoi, eu égard aux circonstances de cette affaire, la suppression et, à défaut, la fermeture de ce centre, aurait dû être prononcée par Madame la Ministre du fait de la caducité de l’autorisation et des nombreux manquements aux prescriptions et aux normes dont la liste ne cesse de s’allonger semaine après semaine.
Et c’est aussi pourquoi la décision implicite de rejet de Madame Royal doit être considérée comme illégale et devra être annulée par le Tribunal administratif de Paris auprès duquel est déposé ce recours aux fins d’obtenir la fermeture du site et pallier ainsi la carence du Ministère de l’Ecologie."

 


T'as le look Coco !

 

Pour être dans le coup cet été, commandez votre tee-shirt "Dehors les pollueurs !" by Chaunu !


Si vous lisez ce papier depuis une plage paradisiaque ou devant un apéro certainement bien mérité, sachez que les anti-GDE ne sont jamais en vacances. Ils travaillent, tels des fourmis, en rang serrés, sur tous les fronts et multiplient encore et toujours les initiatives. La dernière en date vous assurera d'ailleurs le meilleur look cet été ! Le dessinateur Chaunu, grand supporteur du combat, a prêté son coup de crayon ravageur pour la réalisation d'un nouveau "logo", qu'on retrouve sur des flys, des autocollants mais aussi des tee-shirt, mis en vente pour 15€ au profit des associations http://www.sauvegardedesterresdelevage.com/boutique/tshirt-dehors-les-pollueurs/