Aujourd'hui : Lexington, Kentucky
July Selected Horses of Racing Age
Demain : Fairyhouse
Derby Sale
Fairyhouse - le 16/07/2020
May Store Sale
Deauville - du 20/07/2020 au 21/07/2020
Vente d'Eté
Newmarket - le 24/07/2020
Tattersalls Ireland Goresbridge Breeze Up
Doncaster - du 28/07/2020 au 29/07/2020
Summer Store Sale

Mort soudaine de Saddler Maker

06/05/2016 - Infos générales
Des rires aux larmes et inversement... Alors qu'il s'apprêtait à saillir près de 180 juments en 2016, un nombre encore jamais atteint pour lui, l'étalon Saddler Maker s'est grièvement blessé au marcheur, victime d'une fracture du tibia à un postérieur et a dû être euthanasié ce jeudi 5 mai au Haras de Cercy où il faisait la monte depuis 2013.

Saddler Maker dans son paddock au Haras de Cercy en 2015

 

Sa disparition entraine une énorme perte pour l'élevage français et européen. Saddler Maker devait saillir des juments venues de toute la France, d'Irlande, de Grande-Bretagne, d'Allemagne, de Suisse et d'Espagne. Au total, au moins 25 poulinières devaient venir de l'étranger. Au soir du 4 mai, la veille de sa mort, le fils de Sadler's Wells et Animatrice avait sailli près de 150 juments en 2016 dont 90 ont déjà été testées pleines. 30 étaient encore sur son carnet de bal pour le restant de la saison.

Saddler Maker a connu plusieurs vies d'étalon après une première génération conçue au Haras du Lieu Gaugain en Normandie et née en 2006 ne comptant que 4 produits dont Figarella Gaugain. Cette dernière avait offert à son père sa première victoire, dans une course de haies à Saint-Galmier en juin 2010. Entraînée par Emmanuel Clayeux, cette pouliche portait à l'époque la casaque de Pierre Coveliers, le propriétaire de l'étalon. En 2008, l'étalon avait alors changé de haras puisqu'il fut le premier étalon de Nicolas Devilder au Haras de la Haute Bénaudière en Anjou. Il a pu y saillir plus de juments. 25 de ses produits sont ensuite nés en 2009. Les représentants "Obeaux", fils ou filles de Saddler Maker ont permis à Saddler Maker de monter les marches de la gloire. Les gagnants de Gr.2 et placés de Gr.1 Alpha des Obeaux et Label des Obeaux ainsi que la multiple lauréate de Listed à Auteuil Verdure des Obeaux ont aidé à faire monter la cote de Saddler Maker mais pas qu'eux. Son premier vainqueur de Gr.1 fut Bristol de Mai, lauréat au plus haut niveau à Chepstown en décembre 2014 ainsi qu'à Sandown en février de cette année. Toujours en 2016, sa fille Apple's Jade a remporté deux Gr.1 durant les meetings d'Aintree et Punchestown. Ses résultats en tant qu'étalon étaient impressionants depuis 2013. Trois de ses produits s'étaient placés 2ème de Gr.1 durant le dernier Festival de Cheltenham.

 

Issu d'une souche Wertheimer, Saddler Maker n'a pas pu performer en piste mais ses produits ont largement fait parler de lui. Sa mère Animatrice, une soeur de Poliglote, avait remporté les Prix de Malleret (Gr.2) et de la Nonette (Gr.3)


On en parle dans l'article