Indian Wish se promène dans le Prix de la Californie et offre une première Listed en France à The Grey Gatsby

13/02/2022 - Actualités
Épreuve chaque année très attendue, le Prix de la Californie est redevenu une épreuve de niveau Listed en 2022. Cette course qui réunissait les meilleurs milers de 3 ans du meeting cagnois est tombée dans l’escarcelle d’Indian Wish une pouliche entraînée par Henri-Alex Pantall. Celle qui était montée par Stéphane Pasquier n’a pas eu a forcer son talent pour signer la plus belle victoire de sa carrière, et ainsi offrir une première Listed à son père The Grey Gatsby. 

 

 

Redevenue une course labéllisée Listed en 2022, après avoir été rétrogradée plusieurs années au niveau Classe 2, le toujours très attendu Prix de la Californie réunissait 9 poulains et pouliches de 3 ans sur le mile. Placée au cœur du peloton, Indian Wish a dû jouer des coudes à l’entrée de la ligne droite pour pouvoir s’exprimer, mais une fois équilibrée par son jockey, la pouliche grise a placé une accélération dévastatrice et s’en est allée cueillir un succès de prestige au niveau black type. Indian Wish était associée à Stéphane Pasquier - Maxime Guyon étant retenu de par son contrat sur la pouliche des frères Wertheimer Trop Prete - un tandem que l’on n’a pas l’habitude de voir sur nos programmes. Henri-Alex Pantall a souvent tendance à faire confiance à ses propres jockeys, ou aux jockeys travaillant avec André Fabre.
 
 
 
Henri-Alex Pantall, l'entraîneur d'Indian Wish ©APRH
 
 
Battue pour ses débuts sur les 1400 mètres de Saint-Cloud par une pouliche d’André Fabre, Life In Motion, qui a par la suite tenté sa chance au niveau Groupe, Indian Wish avait ensuite échoué à Fontainebleau sur 1200 mètres en fin d’année de 2 ans. Pour un premier essai sur le mile et sur la PSF, la fille de The Grey Gatsby avait laissé une superbe impression le 19 février dernier dans un maiden, uniquement sollicitée aux bras par son jockey. Une performance qu’elle a de nouveau réitérée au niveau Listed face aux meilleurs 3 ans milers du meeting cagnois. Au vu du style de cette victoire, l’entourage d’Indian Wish peut légitimement avoir des ambitions au niveau Groupe, et pourquoi pas comme objectif la Poule d’Essai des Pouliches (Gr.1). Une victoire de plus pour son mentor Henri-Alex Pantall qui est un des grands habitués du meeting. Le professionnel basé à Beaupréau compte pour le moment 5 victoires sur l’hippodrome de la Riviera, dont une victoire de Classe 2 avec Mutabahi.    
 
 
 
Indian Wish lors de sa victoire dans un maiden fin janvier ©APRH
 
 
Élevée par son propriétaire Sandro Gianella, Indian Wish est une fille d' Indian Cat, une gagnante de Listed sur 1400 mètres en Allemagne chez Werner Hefter. Cette dernière n’a produit pour l’heure que des gagnants avec 5 produits en âge de courir, dont Incampo un cheval multiple placé au niveau black type déjà pour le duo Gianella/Pantall. La tante d’Indian Wish, Indian Beauty avait remporté le Prix Miss Satamixa (L.) avant de devenir la mère du bon sprinteur Trois Mille, lauréat du Prix Seine et Oise (Gr.3) pour Stéphane Cérulis. Dans la famille, on retrouve également un gagnant du Prix Ganay (Gr.1) Marildo, et Hinuno d’Amour un gagnant du Tenno Sho (Gr.1), l’Arc de Triomphe japonais, avant de devenir étalon. A noter que la propre sœur d’Indian Wish, Indian Gold, actuellement âgée de 2 ans, est à l’entraînement elle aussi chez Henri-Alex Pantall.
 
 
 
Indian Cat, la mère d'Indian Wish s'imposait sous la selle de Johann Victoire ©APRH
 

 

Depuis quelques semaines, les produits de The Grey Gatsby ne cessent de se mettre en évidence. Le fils du regretté Mastercraftsman dont les premiers produits viennent de prendre 3 ans, une année durant laquelle ils vont vraisemblablement continuer de se révéler, avait déjà vu une de ses filles Mylady briller au niveau Listed en Allemagne. Avec la victoire d’Indian Wish cette fois ci au niveau Listed en France, The Grey Gatsby franchit une nouvelle étape très importante en terme de sa légitimité grandissante dans le parc étalon français. Les éleveurs français croyaient déjà énormément en l’étalon stationné au Haras du Petit Tellier, puisqu'ils  lui ont confié 100 juments en 2021. Proposé cette année au tarif de 8000€, The Grey Gatsby n’a pas fini de faire parler de lui, et va continuer à s’imposer comme une vraie étoile montante.
 
 
The Grey Gatsby

On en parle dans l'article

Voir aussi...

The Grey Gatsby sur la montante : un digne fils de Mastercrafstman

Parmi les jeunes étalons français, The Grey Gatsby fait figure de valeur montante, avec une production qui a brillé à 2 ans et qui semble devoir faire encore mieux cette année. On reconnaît là la marque de son père Mastercrafstman, disparu à seulement 15 ans l'an dernier. Même s'il a parfois évolué dans l'ombre des grandes stars de Coolmore, ce gris était un génie, et ses fils se font de plus en plus présents au Haras... notamment en France ! 

Grand Steeple des 4 ans de Cagnes-sur-Mer : Iceo Madrik offre un nouveau black type à Choeur du Nord

En remportant le Prix Christian de l’Hermite, le Grand Steeple-Chase des 4 ans à Cagnes-sur-Mer, dont il était le grand favori, Iceo Madrik obtient le statut de black type, un de plus pour un produit de Choeur du Nord, un étalon qui s’affirme dès ses premières générations. Élevé dans l’Orne par une des figures du monde du trot, Emmanuel Leclerc, Iceo Madrik avait débuté sa carrière chez François-Marie Cottin, avant de rejoindre les boxes de David Cottin.

Le duo de choc Ubeda-Pitart remporte le Quinté avec Halo On Fire, un fils du méconnu Papal Bull

La forme se poursuit pour Mathieu Pitart et Dylan Ubeda, tous deux enchainant les succès depuis le début du meeting de Cagnes-sur-Mer. Aujourd'hui ils ont mené au succès le 4 ans Halo On Fire dans le Prix Philippe Lorain, le Quinté du jour. Vendu yearling à BBAG, le cheval a été placé cette saison chez Mathieu Pitart par son propriétaire. L'occasion ici d'évoquer son père, le sous-utilisé Papal Bull, qui a fait 2 saisons au Haras de Longechaux en 2016 et 2017.