Vente d'Elevage Arqana 2016 - Bilan Jour 2 : les partenariats fleurissent

05/12/2016 - Ventes & Shows
Le marché de la deuxième journée de la vente d’élevage Arqana 2016 a une nouvelle fois été très solide. Les prix moyens et médians sont en hausse par rapport à la même date 2015 mais le chiffre d’affaires a diminué du fait d’une concentration moins dense du catalogue de ce dimanche. Les meilleurs prix de cette vacation dominicale ont la particularité d’avoir été achetés par différents partenariats. Explications. Voir les résultats complets, anecdotes, vidéos, photos et différés.

 

VOIR LES DIFFERES ET RESULTATS COMPLETS DU JOUR 2

 

Le top price de cette deuxième journée a été attribué au lot 301 Vezina. La fille de Bering et de Marie de Vez de la famille d’Ana Marie, Grey Glitters, Loupy Glitters, bref de la toute bonne souche de l’Ecurie Bader a suscité de nombreuses enchères. Elle était présentée pleine de Kendargent par Coulonces Consignment pour le compte de BE. Nielsen. Il y a quatre ans, cette même Vezina avait été achetée 280.000€ par Jeremy Brummitt alors qu’elle était vide. Elle avait été achetée auparavant par la SCEA des Prairies et d’autres associés pleine de Silver Frost.

 

 Voir la vente de Vezina, adjugée 105.000€, top price de la deuxième journée

 

Vezina connait donc bien le ring deauvillais d’Arqana. Elle y passait hier pour la troisième fois ! Et c’est une nouvelle fois Jeremy Brummitt qui a acheté la mère de Morandi, un futur étalon au Haras Mont Goubert. Le fils de Holy Roman Emperor a été acheté récemment par plusieurs investisseurs dont Jean-Pierre Dubois, Louis Baudron et Hughes Rousseau. Le marteau est tombé à 105.000€ pour Vezina, le top price de la journée. Jeremy Brummitt a signé sous le nom de Seven Hills Bloddstock pour un partenariat incluant Jan et Maja Sundström (Team Hogdala) dont la fille Anna Drion (Coulonces Consignment), qui présentait la jument.

Outre le lauréat de Gr.1 Morandi, Vezina a également produit Vita, une fille d’Elusive City placée de Listed en Italie, mais aussi deux autres vainqueurs dont Zina Blue, actuellement poulinière au Haras de Précolette.

 

Voir la vente de Melbourne Shuffle, deuxième top price de la journée à 100.000€

 

Un peu plutôt, le lot 283 Melbourne Shuffle, une fille de Street Cry a été adjugée 100.000€. Cette cousine de Henrythenavigator, nièce de Listen, Sequoyah de la famille de Magician a, à l’image de Vezina, été achetée par plusieurs associés. Victor Langlais a signé cet achat sous le nom d’EARL Carel. Ce dernier est l’un des gérants de l’Ecurie du Graal, spécialisée dans l’achat de parts d’étalons et de poulinières haut de gamme dans le trot. Un partenariat avec Geoffrey Lerner du Haras de Maracourt, l’Ecurie du Graal, ou encore Emmanuel Leclerc a vu le jour pour acheter la jument Melbourne Shuffle.

 

Melbourne Shuffle ©APRH

 

Présentée par le Haras d’Etreham, Melbourne Shuffle est pleine de Siyouni. Victor Langlais nous a expliqué que son futur produit, son premier, sera vendu yearling. Ce sont donc plusieurs investisseurs du trot qui se sont portés acquéreurs de cette jeune jument. Leur idée est d’investir régulièrement et de faire tourner leur effectif aussi bien les poulinières que leur production. Les yearlings pourront passer sous la bannière de Fairway Consignment.

Après un des tops de la première journée, une autre jument de Wertheimer & Frère a fait afficher un prix important ce dimanche. Le lot 479 a été acheté 100.000€, signé par Pierre Talvard du Haras du Cadran sous le nom d’Alain Decrion, ce dernier achetant également pour Jean-Claude Seroul. Comique, puisque c’est d’elle dont il s’agit était présentée pleine de Makfi. En 2017, elle mettra au monde son quatrième produit. Cette fille de Distorted Humor est une sœur de Slow Down, la mère de Slow Pace.

 

Voir la vente de Comique, second lot à avoir été acheté 100.000€

 

Le lot 387 a également suscité de l’intérêt. Présentée par les frères Hinojosa de Dehesa de Milagro, Kirkinola a été achetée par Matthew Houldsworth pour un client pour 83.000€. La fille de Selkirk née en 2005, gagnante de Listed à Craon à 2 ans sous l’entrainement de Carlos Laffon-Parias est à ce jour la mère de deux vainqueurs. Cette sœur de deux black-type va désormais traversé la Manche.

 

Kirkinola ©APRH

 

Contrairement à Kirkinola, Westadora, le lot 391 va rester en France et même à l’entrainement. La fille de Le Havre achetée pour un client irlandais de Brian Grassick Bloddstock a été achetée 80.000€. Gagnante de quinté cet été à Clairefontaine pour l’entrainement de Jean-Claude Rouget et la casaque de l’Ecurie du Grand Chêne, ses éleveurs, cette pouliche de 3 ans, petite-fille de Montjeu est issue d’une origine de chez Juddmonte Farms. Elle sera poulinière à l’avenir.

 

Westadora ©APRH

 

Enfin, un dernier mot sur le marché des foals. Dans ce registre, le Haras de Castillon a frappé un grand coup en vendant le lot 456 pour 80.000€. Charlie Vigors a signé le bon d’achat sous le nom de Hillwood Bloodstock. Il a battu Matt Coleman « à la régulière ». Né et élevée à la SCEA des Praires le top price des foals est un fils de New Approach et Awe Struck, elle-même par Rail Link, sœur de la gagnante de Gr.1 Emulous, d’une autre origine « Juddmonte ».

Benoit et Thomas Jeffroy de la SCEA des Prairies avaient acheté Awe Struck en 2014 pour 92.000€ via East Bloodstock (Stephen Hillen) alors qu’elle était pleine de Camelot. 2 ans plus tard, ce premier yearling est vendu 110.000€. Ce fut cet été, vendu par Grove Stud (Brendan Holland) et acheté par HFTB (Holger Faust).

A l’image du top price des foals, plusieurs autres cas vont faire l’objet d’opérations de pinhooking. Sur 83 foals présentés ce dimanche, 57 ont été vendus (68,67%) pour un prix moyen de 27.877€. 9 foals ont atteint ou dépassé les 50.000€. Il y a eu un fils de Le Havre, présenté par le Haras de l’Hôtellerie (lot 481) vendu 68.000€ ; un fils de Dawn Appraoch présenté par Castillon (lot 470) vendu 60.000€ ou encore trois foals à 52.000€ dont un fils de Kendargent (lot 298) et une fille de Mayson (lot 348) présentée par Jean Biraben du Haras de Doumy.

 

Voici les tops étalons, vendeurs et acheteurs du jour 2 par chiffre d'affaires


Voir aussi...

Zoom Etalon

Night Wish, Prince Gibraltar, Walzertakt et Bathyrhon Ă  Deauville, les PHOTOS

4 jeunes étalons du parc français sont présents ce lundi 5 décembre 2016 au Pôle International du Cheval à Deauville. Il s'agit de Night Wish et Walzertakt qui effectueront leur première saison de monte en 2017, respectivement au Haras de Montaigu et au Haras de la Hetraie. Sybille Gibson, Pascal Noue et leurs équipes présentent également Prince Gibraltar et Bathyrhon. Ces 4 reproducteurs sont visibles uniquement aujourd'hui jusqu'à 17h30. Une navette spéciale est mise en place. Contactez Sophie Teixeira (06.71.76.41.12).

Ventes & Shows

Vente d'Elevage Arqana 2016 - Bilan Jour 1 : la millionnaire Parvaneh pour James Delahooke

La vente d’élevage Arqana 2016 a commencé sur un rythme élevé. 17 juments, pouliches ou foals ont atteint ou dépassés le cap des 200.000€ contre 24 lots los de la même journée en 2015. Mais l’offre 2016 était plus resserrée par rapport aux éditions précédentes. C’est ainsi qu’une pouliche sortant de l’entrainement nommée Parvaneh a suscité une enchère jusqu’à 1.000.000€ payé par James Delahooke. Voir les résultats complets, anecdotes, interviews, vidéos, photos et différés.

Evénements

Vente d'Elevage Arqana 2016 - Bilan Jour 1 : la millionnaire Parvaneh pour James Delahooke

La vente d’élevage Arqana 2016 a commencé sur un rythme élevé. 17 juments, pouliches ou foals ont atteint ou dépassés le cap des 200.000€ contre 24 lots los de la même journée en 2015. Mais l’offre 2016 était plus resserrée par rapport aux éditions précédentes. C’est ainsi qu’une pouliche sortant de l’entrainement nommée Parvaneh a suscité une enchère jusqu’à 1.000.000€ payé par James Delahooke. Voir les résultats complets, anecdotes, interviews, vidéos, photos et différés.

Ventes & Shows

Vente d'Elevage Arqana 2016 - Bilan Jour 1 : la millionnaire Parvaneh pour James Delahooke

La vente d’élevage Arqana 2016 a commencé sur un rythme élevé. 17 juments, pouliches ou foals ont atteint ou dépassés le cap des 200.000€ contre 24 lots los de la même journée en 2015. Mais l’offre 2016 était plus resserrée par rapport aux éditions précédentes. C’est ainsi qu’une pouliche sortant de l’entrainement nommée Parvaneh a suscité une enchère jusqu’à 1.000.000€ payé par James Delahooke. Voir les résultats complets, anecdotes, interviews, vidéos, photos et différés.

Evénements

Vente d'Elevage Arqana 2016 - Bilan Jour 1 : la millionnaire Parvaneh pour James Delahooke

La vente d’élevage Arqana 2016 a commencé sur un rythme élevé. 17 juments, pouliches ou foals ont atteint ou dépassés le cap des 200.000€ contre 24 lots los de la même journée en 2015. Mais l’offre 2016 était plus resserrée par rapport aux éditions précédentes. C’est ainsi qu’une pouliche sortant de l’entrainement nommée Parvaneh a suscité une enchère jusqu’à 1.000.000€ payé par James Delahooke. Voir les résultats complets, anecdotes, interviews, vidéos, photos et différés.

Ventes & Shows

Vente d'Elevage Arqana 2016 - Bilan Jour 1 : la millionnaire Parvaneh pour James Delahooke

La vente d’élevage Arqana 2016 a commencé sur un rythme élevé. 17 juments, pouliches ou foals ont atteint ou dépassés le cap des 200.000€ contre 24 lots los de la même journée en 2015. Mais l’offre 2016 était plus resserrée par rapport aux éditions précédentes. C’est ainsi qu’une pouliche sortant de l’entrainement nommée Parvaneh a suscité une enchère jusqu’à 1.000.000€ payé par James Delahooke. Voir les résultats complets, anecdotes, interviews, vidéos, photos et différés.