Cheltenham - le 24/04/2020
Cheltenham April Sale

C. Laffon-Parias : Impassable et Bawina en route pour la Breeders'Cup

24/10/2015 - Découvertes
Rencontré pendant les ventes d'octobre Arqana à Deauville, Carlos Laffon-Parias a donné des explications au sujet de la participation prochaine de ses 2 pensionnaires Bawina et Impassable dans 2 épreuves de la Breeders'Cup : respectivement le Filly & Mare Turf et le Mile. C'est d'ailleurs la 1e fois que l'entraineur dispute ce championnat.


Lui qui est pourtant habitué des voyages exotiques, vainqueur notamment de la Singapour Cup 2012 avec Chinchon, Carlos Laffon-Parias disputera pour la 1e fois la Breeders'Cup, qui se tiendra les 30 et 31 octobre à Keeneland dans le Kentucky, devant les caméras de France Sire TV.

Il présente 2 élèves des frères Wertheimer : Bawina dans le Filly & Mare Turf, sur 2000 m gazon, une course qui réussit souvent aux françaises, et Impassable dans le Mile, la course qui a été gagnée 3 fois par sa compagne de couleur Goldikova.

 


Bawina de retour après son succès dans le Prix du Muguet, le 1e mai à Saint-Cloud, associée à Maxime Guyon.
 

Gagnante du Prix du Muguet (Gr.2) le 1e mai, puis 2e à une encolure seulement d'Odeliz dans le Prix Jean Romanet (Gr.1) cet été à Deauville, Bawina (Dubawi) vient de décevoir son entourage dans les Sun Chariot Stakes (Gr.1) à Newmarket, la veille de l'Arc, dont elle a terminé 6e dans un terrain lourd. Le profil de Keeneland, radicalement opposé à celui de la capitale des courses en Angleterre, peut l'aider à conclure sa carrière de course en beauté à 4 ans, sous la selle de Maxime Guyon.

 


Impassable, lauréate pour sa rentrée du Prix Daniel Wildenstein (Gr.2) le 3 octobre à Longchamp sous la selle d'Olivier Peslier. (COPYRIGHT APRH)

 

Elle qui s'était révélée au printemps en gagnant le Prix de Sandringham (Gr.3) à Chantilly en mai, Impassable (Invincible Spirit), est tombée malade durant l'été et a donc raté les belles opportunités de Deauville et de l'Angleterre. Mais elle a réussi une superbe rentrée dans le Prix Daniel Wildenstein (Gr.2) le 3 octobre à Longchamp en gagnant face à Miss France, sous la selle d'Olivier Peslier (Guyon étant en Angleterre le même jour) qui la remontera. Dans la Breeders'Cup Mile, elle aura l'avantage de la fraîcheur, souvent déterminant pour les chevaux européens en fin de saison...