Newmarket - le 08/07/2020
Guineas Breeze Up Sale
Newmarket - du 08/07/2020 au 10/07/2020
July Sale
Lexington, Kentucky - le 13/07/2020
July Selected Horses of Racing Age
Fairyhouse - du 14/07/2020 au 15/07/2020
Derby Sale
Fairyhouse - le 16/07/2020
May Store Sale
Deauville - du 20/07/2020 au 21/07/2020
Vente d'Eté

Les enfants de l'école primaire découvrent les chevaux de courses avec France Sire

19/10/2019 - Découvertes
 Ce vendredi 18 octobre, notre équipe de France Sire a lancé une opération qui lui tenait beaucoup à coeur depuis plusieurs années : aller à la rencontre des enfants d'une école primaire de Château-Gontier afin d'expliquer à 75 bambins la vie des chevaux de courses. Ce programme pédagogique d'une année complète inclut plusieurs interventions et sorties dans les haras et écuries avant de conclure par la grande journée au Point to Point au mois de mai.


Arnaud Poirier a expliqué pendant toute une matinée la vie des chevaux de courses à 75 enfants (en 3 groupes) de 7 et 8 ans à l'école Sainte-Marie de Château-Gontier. C'est la 1ère étape d'un grand programme pédagogique qui durera toute l'année pour se conclure par une journée au Point to Point de Château-Gontier.

 

Cela peut sembler pas grand chose aux yeux des grands manitous du marketing, mais à France Sire, afin d'assumer la mission de soutien au monde des courses qui nous est chevillée au corps, nous pensons que c'est le point de départ de tout : les enfants. Tous, nous aimons les courses car on y est allé quand on était gosse et qu'on a été émerveillé par la beauté des chevaux, par la vitesse, par les obstacles, par les habits de lumière portés par les jockeys. Par ailleurs, on a goûté au sentiment de liberté offert par les parents sitôt qu'on était entré dans cet immense terrain de jeu qu'est un champ de courses. Toutes les études démontrent que, à de rares exceptions près, tous les acteurs des courses, surtout les plus importants que sont les fidèles spectateurs et les propriétaires, ne le sont devenus que parce qu'ils ont mis les pieds sur un hippodrome avant leur 16 ans. Evidemment, les enfants sont une cible de choix de tous les marchands de biens et de rêves qui savent très bien que les parents suivent les désirs de leur progéniture. Mais plutôt que de faire un chèque pour se payer des campagnes de pub, nous avons préféré passer à l'action concrète et aller au contact direct de nos chères têtes blondes.

 


Les enfants ont été ravis de leur matinée en companie d'Arnaud Poirier, Anne-Lise Legorgeu et leurs professeurs.

 

Cette action s'inscrit dans le cadre du Point to Point de Château-Gontier en Mayenne, le fameux événement créé sur l'ancien hippodrome de la Maroutière par un collectif de professionnels de l'Ouest, et qui a connu un succès populaire très impressionnant dès sa 1ère édition en 2018. L'idée des organisateurs est de ramener une grande foule pour voir des courses de chevaux dans une ambiance festive et conviviale, celle qui a fait le succès des champs de courses notamment en province à la belle époque, et qui s'est délitée en quelques années. Face au fatalisme de ceux qui passent leur triste vie à expliquer les problèmes, il s'agit là d'essayer de trouver les solutions durables. Par le truchement de Thierry Dutertre, bénévole de l'Association French Point to Point, nous sommes entrés en contact avec l'Ecole Primaire Sainte-Marie où ses propres enfants sont scolarisés, à Château-Gontier. Avec le directeur et les professeurs, un programme complet sur toute l'année a été proposé et mis en place par France Sire, qui comprend des visites en extérieur.

 


Les enfants ont été très impressionnés par le reportage sur Olivier Peslier, un gosse du pays de Château-Gontier devenu une grande star internationale.

 

 Les professeurs ont abordé plusieurs fois le sujet des chevaux en classe depuis la rentrée. Venus avec des photos et des reportages vidéos, Anne-Lise Legorgeu et Arnaud Poirier ont fait leur 1ère intervention toute la matinée devant 75 enfants de 6 à 8 ans, répartis en 3 groupes, avec comme but de leur faire découvrir les aspects les plus fascinants du cheval de courses, depuis sa naissance jusqu'à sa retraite, en passant par le débourrage, l'entraînement et les 3 disciplines du trot, du plat et de l'obstace. " Les enfants étaient très excités par avance car ils se passionnent facilement pour les chevaux", explique une professeure. Cela se voit pendant les interventions car les petits passent leur temps la main levée à poser mille questions, certains stupéfiantes de pertinences pour des enfants de leur âge comme : " pourquoi on met des fers aux sabots ? quel poids fait un poulain à la naissance ? Pourquoi les jockeys montent debout sur le cheval ?  Où est positionné leur coeur ? Est-ce qu'ils ont des poils à la naissance ? Est-ce qu'ils se font mal quand ils sautent les obstacles ? "

 


Après des sorties scolaires à l'élevage, au débourrage et à l'entrainement, le bouquet final du programme pédagogique sera la grande journée du Point to Point de Château-Gontier.

 

 A cet âge, à 7 ou 8 ans, les enfants n'ont aucun a priori. Il faut donc expliquer les choses clairement car ils les comprennent très bien du 1er coup. Les risques, les blessures, les accidents pour les chevaux et pour les jockeys ne doivent pas être éludés, bien au contraire. On commence en effet par expliquer que le cheval de course est le plus rapide de tous les chevaux, que c'est un athlète de très haut niveau et donc qu'il est fragile et peut se blesser, comme tous les sportifs et donc comme Kylian M'Bappé (la référence suprême !). On précise que le métier des courses est très difficile et nécessite beaucoup de travail et de risque, et donc qu'on s'occupe avec une grande attention des chevaux et des jockeys, et qu'on les soigne quand ils se font du mal, et qu'il y a même des grandes cliniques rien que pour les chevaux de courses !

 Les enfants adorent les chevaux en général. Mais ils délaissent aujourd'hui les champs de courses pour bonder les cercles de "monpetitponey" avant de vilipenser les "méchants des courses qui frappent sur leur animaux pour gagner de l'argent ", comme ils disent. Mais s'ils le disent, c'est que quelqu'un leur a dit et que personne ne leur a expliqué le contraire ! Alors voilà donc notre rôle : pas seulement répondre aux contre-vérités, mais expliquer notre histoire tout simplement. La dernière sortie scolaire sera bien sûr la journée au Point to Point, où tous les enfants et les parents de l'école seront invités. Ca fait beaucoup de monde avec des parents qui seront sans doute fascinés que leurs petits deviennent leur guide !