Fil Dor et Mighty Potter, le Joyeux Noël de Gordon Elliott, Andrew & Gemma Brown

28/12/2021 - Actualités
Entrepreneurs et tout jeunes propriétaires, Gemma & Andrew Brown auront passé un très joyeux Noël de l'autre côté de la Manche, deux de leurs représentants "FR", Fil Dor et Mighty Potter, achetés à ARQANA et OSARUS par Joey Logan, ayant en effet respectivement remporté un Gr.2 et un Gr.1 sur les claies de Leopardstown, pour leur plus grand bonheur et celui de leur entraîneur, Gordon Elliott.

 Gordon Elliott, deuxième en partant de la gauche, aura vécu deux belles premières journées à Leopardstown, lors du Christmas Festival, avec les victoires des "FR" Fil Dor et Mighty Potter (ci-contre) au niveau groupe (© Twitter Gordon Elliott Racing)

 

Le rouge et le blanc. Deux couleurs de circonstances en cette période de Noël, car rappelant à merveille l'habit de lumière porté par celui qui a gâté tant de petits (et grands) enfants à travers le globe ce week-end. Mais aussi celui de Gemma & Andrew Brown. Deux jeunes propriétaires anglais, à la tête d'une entreprise en génie civil (Caldwell Construction Ltd), et dont la casaque rouge losange blanc, manches blanches losanges rouges et toque rouge, a, comme l'étoile tout en haut du sapin, scintillé de mille feux ces derniers jours. En effet, deux de leur petite vingtaine de représentants, nés et élevés en France et aujourd'hui entraînés par Gordon Elliott, ont chacun réalisé une performance de choix lors du Christmas Festival de Leopardstown, en Irlande, s'adjugeant deux des principaux temps forts de ces premières 48 heures de grand sport.

 

Andrew Brown (à droite), propriétaire avec sa femme, Gemma, de Fil Dor et Mighty Potter, deux "FR" dénichés à Arqana et Osarus par cet homme, Joey Logan (© Healy Racing)

 

Fils de Doctor Dino élevé dans la Sarthe par Antonia & Henri Devin, Fil Dor a ouvert le bal dimanche en remportant avec désinvolture un Gr.2 (le Knight Frank Juvenile Hurdle, ndlr) sous la selle d'un Davy Russell radieux à son retour dans l'enclosure des balances. Longtemps pointé en deuxième position du peloton, Fil Dor est venu prendre très facilement le meilleur entre les deux dernières claies et, bien qu'accrochant quelque peu la "der", est ensuite bien reparti pour ressortir victorieux de cette épreuve, sans coup férir. Ce propre frère de Style Icon (Prix Charles Lafitte, L.), et neveu d'A Plus Tard (Betfair Chase, Gr.1; Savills Chase, Gr.1 et Paddy's Reward Club Chase, Gr.1), obtient ainsi le deuxième succès de sa carrière au niveau groupe après avoir brillé dans un Gr.3 en haies, à Fairyhouse, fin novembre (Bar One Racing Price Boost Juvenile Hurdle, ndlr).

 

 Fil Dor et Davy Russell, en milieu de parcours du Knight Frank Juvenile Hurdle (Gr.2) de Leopardstown qu'ils ont brillamment remportés hier (© Patrick McCann)

 

Un cheval passé en ventes publiques (à ARQANA, lors de la vente d'automne 2020, présenté par The Channel Consignement) et acheté par Joey Logan pour le compte des époux Brown comme un certain Mighty Potter, vainqueur ce lundi 27 décembre du Paddy Power Future Champions Novice Hurdle (Gr.1) qu'ont remporté avant lui d'authentiques champions tels Sizing John, Hurricane Fly ou encore Istabraq. Pas toujours très académique dans ses sauts, cet autre pensionnaire de Gordon Elliott, qui retrouvait sur son dos Jack Kennedy (avec qui il s'était envolé à Down Royal fin octobre, quelques minutes seulement après les débuts victorieux de Fil Dor sur ce même hippodrome) a toujours évolué au contact des principaux animateurs avant de se montrer le plus fort dans la phase finale. Il l'emporte ainsi d'une longueur et demie devant son compagnon d'entraînement Three Stripe Life (Leading Light), lui-même détaché de presque trois longueurs d'un autre "FR", Farout (Dark Angel), au passage du poteau d'arrivée.

 

 Mighty Potter et Jack Kennedy, dans leurs oeuvres aujorud'hui dans le Paddy Power Future Champion Novice Hurdle (Gr.1) de Leopardstown (© Patrick McCann)

 

Prénommé Trigger Happy avant son arrivée sur l'île d'Émeraude, Mighty Potter est né et a grandi dans l'Orne, au Haras de Commeaux de Rémi & François-Marie Cottin, qui l'ont ensuite présenté foal sur le ring d'Osarus, en 2017, lors de la vente 100% obstacle de Maisons-Laffitte. Acheté alors 38.000€ par Seamus Murphy, ce fils de Martaline et d'une mère par Laveron (Matnie), frère de deux semi-black-types (French Dynamite et Indiana Jones) épingle ainsi un troisième succès à son tableau de chasse, bien que n'étant pas encore venu, physiquement et mentalement, laissant présager que le meilleur est encore à venir.

 

 Aide Memoire, le propre frère de Mighty Potter, vendu 200.000€ à la Land Rover Sale de GOFFS cette année (© Hannah Marks)

 

Un autre - formidable ? - porte-étandard pour l'élevage "FR" sur les obstacles d'outre-Manche, dont le propre frère par le roi Martaline (Aide Memoire) a été acheté 200.000€ par Gemma & Andrew Brown à la GOFFS Land Rover Sale de cette année. Deux jeunes propriétaires se donnant les moyens de réussir, et dont la mécanique orchestrée avec leur courtier Joey Logan, le crack gentleman-rider Jamie Codd (qui débourre et pré-entraîne leurs reprséntants) et Gordon Elliott semble des mieux huilées... et pas prête de s'arrêter !

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Chamako, le premier étalon "AC" par le roi Martaline, débute au Haras de l'Abbaye en 2022

Vainqueur de trois de ses quatre sorties publiques en obstacle, notamment de l’important Prix Roger de Vazelhes sur le steeple de Pau, Chamako effectuera ses grands débuts comme étalon en 2022, au Haras de l’Abbaye (Haute-Vienne), au tarif de 1.300€ HT/PV la saillie. Ce cousin de la reine Genmoss, élevé et appartenant à Patrick Saint-Martin, devient ainsi le premier fils Anglo-Arabe de l’illustre Martaline à entrer au haras.

Vente d'Automne ARQANA : Doctor Dino, les Sablonnets et Benoit Gabeur dominent un marché florissant

Au coeur d'un marché florissant avec 27 lots vendus à 50 000 € et plus, la section des yearlings de la Vente d'Automne a enregistré un top price historique à 170 000 €. Un frère de l'excellente Thrilling et de Placenet par Doctor Dino, présenté par le Haras des Sablonnets en association avec Benoit Gabeur, a été vendu à David Minton (Highflyer Bloodstock), en compagnie de Dai Walters. 

Le Haras d'Etreham - Prix Bournosienne pour Hawaï du Berlais: le plus beau des hommages à Magalen Bryant

Déjà lauréate du Finot des Pouliches (L.) et du Prix Magne (Gr.3) avant ce samedi, Hawaï du Berlais, protégée d'Arnaud Chaillé-Chaillé, est parvenue à préserver son invincibilité en remportant de toute une classe avec Pierre Dubourg le Haras d'Etreham - Prix Bournosienne (Gr.2), qui, plus est, parée de la casaque de Magalen Bryant, à qui cette épreuve était également dédiée.